Villes du Grand Nokoué: Mise en place d’un système de gestion des déchets ménagers

Villes du Grand Nokoué: Mise en place d’un système de gestion des déchets ménagers

La communication relative à ce projet a été présentée au conseil des ministres par le ministre du Cadre de Vie et du Développement durable, José Tonato.

Bénin : Charlemagne Honfo se réjouit de la convention cadre Etat-Communes

Le gouvernement a décidé, à l’issue du conseil des ministres du mercredi 3 mai 2017, de mettre en place un système intégré de gestion des déchets ménagers dans les villes de Porto-Novo, Cotonou, Sèmè-Kpodji, Abomey-Calavi et Ouidah.

Le ministère du Cadre de Vie et du Développement durable entend apporter une assistance technique, juridique et financière pour la gestion des déchets ménagers dans les villes de Porto-Novo, Cotonou, Sèmè-Kpodi, Abomey-Calavi et Ouidah. Le système intégré de gestion qu’ambitionne de mettre en place le ministère du cadre de vie, sera érigé en partenariat avec les conseils communaux des villes concernées par le projet.

« La société Giruis Ge a été identifiée pour l’exécution de la mission d’assistance technique, juridique et financière, pour la mise en place d’un système intégré de gestion des déchets ménagers dans le Grand Nokoué », a annoncé le conseil des ministres.

Il s’agit d’instaurer un « aménagement équilibré du territoire » et « l’amélioration progressive et effective  du cadre de vie des populations ». Selon le conseil des ministres, cette approche sera mise en place « dans la promotion d’une gestion rationnelle et durable des ressources naturelles et forestières ». Elle sera également basée sur les « synergies indispensables à établir entre le développement urbain, l’habitat et l’environnement ».

Le ‘’Projet d’urgence de gestion environnementale en milieu urbain’’ (Pugemu) arrivant à termes en décembre 2017, il faut pérenniser ses acquis. Le ‘’Projet de gestion des déchets solides dans l’agglomération du Grand Nokoué’’, s’en chargera. Sa mise en œuvre a démarré en octobre 2016 par l’étude exploratoire et le cadrage dans l’agglomération de Cotonou, ainsi que l’étude de la caractérisation des déchets solides ménagers en décembre 2016.

Il sera ensuite question de construire des infrastructures, d’acquérir des équipements pour la pré-collecte, la collecte, le transport et le traitement des déchets. Il y aura également la mise en place d’un système d’information géographique (Sig), et la mise en place de réformes institutionnelles, organisationnelles et financières.

« Le ministère du Cadre de Vie et du Développement durable, prendra diligemment les dispositions nécessaires pour le démarrage de cette mission », signale le conseil des ministres.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Massai 2 mois

    Girus Ge et non Giruis Ge.

    Merci

  • Avatar commentaire
    olatundji1 4 mois

    vous voyez on a pas besoin d’aller à la sorbonne pour savoir ce qu ‘il faut faire …..dans ce cas précis