Affaire ICC Services au Bénin : Une vingtaine d’accusés à la barre lundi prochain

Affaire ICC Services au Bénin : Une vingtaine d’accusés à la barre lundi prochain

Depuis son éclatement en 2008, l’affaire ICC n’a pas fini de livrer tous ses épisodes. Lundi 26 juin prochain, va comparaître une vingtaine d’accusés devant la Cour d’assise du tribunal de première instance de Cotonou.

La Rupture et…. cette justice à deux vitesses qui commence à nous inquiéter

Le nouveau procès concernant l’affaire ICC Services va se dérouler du lundi 26 au vendredi 30 juin prochain. Il ne s’agit pas d’un rebondissement, mais d’une suite chronologique dans le processus de comparution des différents impliqués.

Le 28 avril dernier, l’ancien procureur de la République Constant AMOUSSOU avait comparu pour son implication dans l’affaire ICC Services. Il était accusé de complicité d’escroquerie par appel public à l’épargne et placement irrégulier d’argent et complicité d’infraction à la réglementation des institutions mutualistes ou coopératives.

Ce scandale financier a fait perdre plus de 100 milliards de francs cfa à l’ensemble des victimes, exclusivement des béninois.

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    Huen 5 mois

    Que sont devenues les 70 autres structures du type?
    Doit-on également infliger 7 ans en prison sans jugement à ceux des 70 autres structures qui n’ont pas été ou peu poursuivi?
    Va-ton les poursuivre aussi ou va-t-on arrêter toute cette mascarade?
    Va-ton fermer et tourner définitivement cette page comme l’ont fait les ivoiriens ou les togolais, ou va-t-on continuer à faire rêver inutilement des épargnants pas si innocents que ça sur des sommes qui ont définitivement disparu dans la nature?
    Et on dira ce qu’on veut, 7 ans en prison et sans jugement pour les uns, et rien pour les autres, ça ne parait pas équitable.
    Alors on arrête, ou on nous renvoie de nouveau au monde des rêves?

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 5 mois

    A LA BARE POUR QUE JUSTICE SOIT FAITE ;
    YAYI BONI LE PAPA DES FRAUDEURS
    KOMI KOUTCHE LE GENDRE VOYOU
    ET AUTRES FRETINS MENUS COMME GROS .
    SANS AVOIR LA DIARRHEE , YAYI BONI DOIT AVOIR DU KA..KA AUX FESSES.

  • Avatar commentaire
    Jean 5 mois

    Journaliste mal informé. L’affaire ICI n’a pas éclaté en 2008 mais en 2010.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    Comme le PAG bat de l’aile , on distrait les beninois avec les affaires : icc , Maria-gletta , cen-sad , machines agricoles , bientôt dagnivo , et si un membre important de ruptu…. est en cause , ou quelqu’un qui peut leur apporter des voix , non-lieu direct ; aotcho mon benin !

    • Avatar commentaire
      Freegomas 5 mois

      Est ce que c’est Yayi Boni quise cache derriere le pseudo de Olla Oumar? Olla Oumar est l’un des sanginaire du peuple Afgan

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 5 mois

        Freegomas , donc yayi boni est aussi afghan ! Super-bêta

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 5 mois

    Une vingtaine dites-vous ???? D’accusés ??? Il manquera certainement à la barre un certain Yayi et Boni et Pascsl Koupaki.
    L’affaire ICC-Services étant un scandale avec des ramifications au sommet de l’Etat .
    Une affaire d’Etat .