Limite d’âge au BAC 2017 : le DOB affirme que ses propos ont été mal compris

Limite d’âge au BAC 2017 : le DOB affirme que ses propos ont été mal compris

Face au tollé provoqué par notre article sur la limite d'âge au BAC, le DOB a tenu à repréciser ses propos, affirmant qu'il avait été mal compris. Il déclare également que la durée minimum du cursus scolaire dont il avait parlé ne concernait pas le cas général.

Bénin : « Je suis toujours le directeur de l’office du Baccalauréat » dixit Alphonse da Silva

La polémique concernant la limitation d’âge au BAC 2017 n’a pas lieu d’être. Si l’on en croit la déclaration du DOB, ses propos ont été mal compris

Les surdoués de moins de 18 ans n’ont pas eu de soucis à se faire cette année à la session du baccalauréat de Juin 2017 selon le Directeur de l’Office du Baccalauréat Alphonse Da Silva.

Pour rappel, le DOB avait recalé un élève de 11 ans affirmant que le cursus scolaire devrait durer entre 12 et 13 ans du primaire à la classe terminale. En considérant l’âge de début de scolarisation, la déclaration du DOB impliquait un âge minimum pour la candidature au BAC. Face à la polémique, le DOB précise que sa déclaration restait uniquement dans le contexte de l’élève de 11 ans candidat au BAC, et qu’il ne s’agissait nullement d’une limite d’âge fixée pour tous les candidats.

« Tous les candidats de moins de 18 ans remplissant les critères fixés par la loi d’orientation de l’éducation ont reçu leur convocation au bac après la validation de leur dossier. Ils ont composé dans les conditions optimales et en toute quiétude » a-t-il déclaré.

Une déclaration qui devrait rassurer les jeunes candidats pour les prochaines années.

Commentaires

Commentaires du site 73
  • Avatar commentaire
    Lefranc GNAHA 3 semaines

    VOYEZ-vous les gens comme da SILVA sont rares voir inexistant au Bénin . Pensez-vous qu’il est normale que le BAC soit distribué a n’importe qui n’importe comment ? même si les textes ne militent pas en sa faveur.? Moi je penses que c’est déjà un décor à ce que les députés puissent pensés à la limitation d’âge au BAC même s’il est un génie. Les nombreux calés ou génies que le Bénin ont connus, combien ont été promus ou aujourd’hui on parle de désert de compétence. Voyez-vous le béninois est tellement assoiffé de gloire que c’est une gloire pour soi ou pour les parents de dire que mon enfant a été au BAC à l’âge de 11 ans or la réalité n’est pas là. Cette décision du conseil des ministres qui vise a relevé le DOB de ses fonctions est une décision sans tête ni queue, irréfléchie puisque la raison ne se trouve pas là mais plutôt qu’ils ont cette finesse idée ou ambition de magouiller aux prochains concours de APE parce qu’on sait qu’il a été choisi pour diriger l’organisation des prochains concours et puisqu’il constitue un obstacle parce que incorruptible, on s’accroche a des raisons sans logique pour le destituer parce que le quotidien du politicien Béninois , c’est le magouille, la démagogie la corruption et ces corollaires. Mr Alphonse da Silva a beaucoup apporter au Bénin depuis 23ans au point que tous les pays de la sous région viennent se faire former pour imiter l’organisation du BAC au Bénin et aujourd’hui on se permet de prononcer le mot relever comme s’il a commit un délit. Ce gouvernement, il est claire qu’il navigue trop à vue et ne connais plus ces objectifs si non ce n’est pas à cause d’un candidat qu’il faut enlever un trésor. Certes vous allez enlever Mr Alphonse da Silva mais moi je vous assure que les autres pays de la sous région ne vont pas tarder à le tirer dans leur nid et ça c’est mon point de vue .

  • Avatar commentaire
    Franck 4 semaines

    Un tel débat qui devait susciter un engouement n’a fait que place à des vomissures d’idioties doublées d’inepties intellectuelles pour une attaque inutile sinon au Togo il y’a un surdoué à la Sorbonne où il est écrit à l’entrée “faites comme BARQUE” et tenez-vous bien ce monsieur que je connais bien est un compatriote n’a jamais exécuté un travail de ponts et chaussées de au moins un million mais pourtant le Togo est en chantier et ce sont les nullards expatriés qui viennent nous surexploiter, ce que je dis est vérifié et vérifiable Mr BARQUE est toujours vivant et s’ennuie dans la politique politicienne

    • Avatar commentaire
      GUENI Bernard 3 semaines

      Si je comprends bien, à quel âge l’enfant a t-il commencé le CI? Et combien d’année au cours secondaire ? Puis à l’âge de 11ans pour passer le bac?

  • Avatar commentaire
    Emile 4 semaines

    A entendre les uns et les autres sur cette décision du DOB j’ai l’impression qu’il y’a du quiproquo, il ya une loi qui stipule quelque chose à laquelle tout citoyen bien intelligent équilibré moralement socialement doit prendre la mesure pour éviter les explications épidermiques,le DOB parle d’un enfant de 11ans et les commentateurs font l’amalgame dans leurs idioties et égarements intellectuels sans comprendre,et,l’autre face de la chose c’est de ne pas nous donner exactement ce que ces surdoués ont découvert pour leurs pays et les inventions afférentes sinon c’est de l’anarque

  • Avatar commentaire
    Tchite' 1 mois

    Il y avait aussi un petit dans mon quartier a’ Cotonou, lorsque j’etais aussi petit, il avait aussi eu son BAC a’ 13 ans, parce que son papa etant directeur d’ecole et que la maman aussi travaillant, et ses grands freres et grandes soeurs allant aussi a’ l’ecole, et ne pouvant le laisser seul a’ la maison, il acompagnait le vieux souvent pour aller a’ l’ecole et il a commencer tot a’ suivre les cours dans la classe de CI puis apres CP, ainsi de suite. Voyant qu’il etait tres intelligent, les parents ont decide’ de lui faire sauter les classes.

    En fin de compte,il a eu son bac a’ 13 ans. Depuis, je ne l’ai plus revu. D’aucuns pensaient qu’il etait un geni, d’autres pensaient qu’il avait rate’ son enfance, n’ayant pas eu le temps de s’amuser un peu comme et avec les autres enfants du quartier.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 1 mois

    “Mal compris”… Mal expliqué surtout peut être aussi.

  • Avatar commentaire
    Aimé Blado 1 mois

    Moi j’ai mon bac a 13 ans. qu’en pensé vous?

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 1 mois

      Tu as menti

    • Avatar commentaire
      Tchite' 1 mois

      Il y avait aussi un petit dans mon quartier a’ Cotonou, lorsque j’etais aussi petit, il avait aussi eu son BAC a’ 13 ans, parce que son papa etant directeur d’ecole et que la maman aussi travaillant, et ses grands freres et grandes soeurs allant aussi a’ l’ecole, et ne pouvant le laisser seul a’ la maison, il acompagnait le vieux souvent pour aller a’ l’ecole et il a commencer tot a’ suivre les cours dans la classe de CI puis apres CP, ainsi de suite. Voyant qu’il etait tres intelligent, les parents ont decide’ de lui faire sauter les classes.

      En fin de compte,il a eu son bac a’ 13 ans. Depuis, je ne l’ai plus revu. D’aucuns pensaient qu’il etait un geni, d’autres pensaient qu’il avait rate’ son enfance, n’ayant pas eu le temps de s’amuser un peu comme et avec les autres enfants du quartier.

    • Avatar commentaire
      aziz 1 mois

      Ton hsitoire et celle de tchité…c’est petit…

      Moi j’en connais..deux cas extremes…..

      1…Un enfant…est tellement intelligent…qu’il est né avec un certificat..de reussite..et tenez vous bien..avec mnetion..bien..

      2..et j’en connais..aussi également d’autres…qui l’ont raté plusieurs fois.. à tel point..ils avaient des barbes..comme les gens de daesh…en classe de terminale….

      Bon…c’est vers 23..qui l’ont décroché..avec mention passable et en deuxieme section..

      Ces gens..là..sont meme dans notre forum..mais je ne dirai pas leurs noms…par pudeur

      • Avatar commentaire
        aziz 1 mois

        Sans compter..celui de ce petit…surdoué….qui est venu composer…en couche culotte…sa titine à la bouche..et son petit buberon..dans son sac…

  • Avatar commentaire
    Comlan 1 mois

    Cet enfant perd l’essentiel de son enfance car il n’a pas eu le privilège de jouer, de s’amuser , bref de vivre. A quoi lui servira un cerveau plein de mathémathique et vide des autres choses essentielles de la vie?
    Il peut être surdoué mais il faut aussi le laisser vivre comme un enfant pour être un homme équilibré demain.
    Il aura le BAC à 12 ans et va être jeté sans aménagement dans un monde d’adultes impitoyable pour lequel il n’est pas préparé.
    Supposons que cet enfant devient médecin à 17 ou 18 ans, il va prendre en charge quel malade.
    L’homme n’est pas que anatomie ou physiologie et surtout spirituel il a appris quoi dans la vie comme expérience.
    Mes frère Béninois à tous les coups ils sont en train de fabriquer un marginal.
    Les parents sont en train de préparé un petit surmené.
    Demain cet enfant sera homosexuel et on ne comprendra pas .
    Il s’amuse et quand il va profiter du parfum de sa maman pour le pont entre sa maman et sa future dulcinée.
    Mes frères béninois quand une situation se présente soit calme et réfléchissons un peu.
    Tous ce que je viens d’écrire c’est le commentaire de plusieurs médecins même professeurs de médecine sur un forum.
    Poser la question aux parents qui ont sauté des classes à leurs enfants la suite.
    Merci

    • Avatar commentaire
      Gouvènon 1 mois

      Qu’est-ce qui vous passe par la tête?
      Ce n’est pas parce qu’un enfant a son bac à 11 ans ou 12 ans qu’il ne peut plus jouer. La corrélation que vous établissez entre l’obtention de son bac et la fin de ses activités de distractives, récréatives n’existe que dans de votre incapacité réflexive.

      Et plus simplement, il ne s’agit pas d’une situation nouvelle.
      Bien au contraire, ces surdoués ont leurs jeux, leurs petits camarades de jeu avec qui, ils jouent, même en étant à l’université. Et ils sont à l’aise à l’université, assimilent vite et arrivent toujours à se dégager du temps. Ils ont 11 ans et assimilent 5 fois plus vite que vous.

      Parmi mes étudiants surdoués (désolé de vous le dire), certains n’ont pas besoin de travailler outre mesure, une fois le cours magistral ou les TD achevés. Vous jouez ou quoi?

      C’est bien regrettable que vous ne prenez pas à votre PROPRE compte les grandes leçons que vous donnez aux autres. Vous écrivez :
      “Mes frères béninois quand une situation se présente soit calme et réfléchissons un peu”.
      Etes-vous sûr d’avoir bien réfléchi vous mêmes?

      “Poser la question aux parents qui ont sauté des classes à leurs enfants la suite”.

      Plus souvent, les surdoués à qui ont refuse de “sauter” des classes s’ennuient terriblement et font des “c-onneries”: très mauvais résultats tout d’un coup, absence aux cours, trouble, indiscipline etc). Cela parce qu’ils s’ennuient tout simplement, et ils essaient ainsi d’envoyer des signaux à leurs parents. Je suis intervenu plusieurs fois pour débloquer des situations!

      TOUT RÉSIDE DANS L’ACCOMPAGNEMENT. Retenez bien cela. Arrêtez de diffuser vos idées surannées. Nous sommes au 21 è siècle!
      Si demain, cet enfant de 11 ans à qui le sinistre Alphonse da Silva, interdit de passer le bac 2017, devient l’inventeur d’un vaccin, ou d’une technologie pour sauver nos agriculteurs, vous viendrez présenter vos félicitations hypocrites, n’est-ce pas? Evidemment le succès à plusieurs Pères!

      Si vous, on vous inscrivait au CE1 à nouveau, je veux bien voir votre mine ou frimousse après 1 semaine de cours!Et peut -être votre crâne dégarni de vieux loulou…

      Nous avons en France dans tous les départements, dans toutes les grandes villes (et c’est le cas dans tous les pays développés), des écoles pour enfants surdoués ou enfants à haut potentiel (EHP)ou intellectuellement précoces. C’est tellement courant.

      https://www.enfantsprecoces.info/ecoles/

      Apprenez à relativiser en toute chose. Dans le domaine de la cognition, tout reste relatif.
      Nous n’allons pas réinventer l’eau chaude !

      J’incite les parents de cet enfant de 11 ans injustement pénalisé à saisir les juridictions compétentes. Que les compétences et les personnes éprises de justices, présentes sur le territoire, se saisissent de cette affaire.

      Et pour finir, vu toutes les fautes basiques que vous pondez dans votre écrit, en vous lisant, un enfant non doué désespérera de vous Comlan.
      Et pourtant vous n’avez pas “sauté” de classe. Hé oui…

      Amicalement
      Kanlin dou djè ta

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 1 mois

        Gouvènon , avec ta contribution à ce débat , qu’on vienne encore nous dire que le benin est un désert de compétences ou d’intelligence.
        Gouvènon kanli dou dob ta

        • Avatar commentaire
          Gouvènon 1 mois

          Sacré Oumar notre TCHAT

          • Avatar commentaire
            Gouvènon 1 mois

            Lire: Merci OLLAH OUMAR Notre TCHATCHABLOUKOU ADJOINT

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 1 mois

            Gouvènon, avec ton post il est certain que je passerai un excellent week-end

  • Avatar commentaire
    Amaury 1 mois

    @Sègni,

    Actuellement, il y a un enfant au Cameroun qui 10 ans et est en classe de première C. Comment le qualifierez-vous ?

    C’est toujours au Bénin qu’on écoute des idioties du genre, ”il faut pas sauter de classes”. Dans plusieurs pays, dès qu’on constate qu’un enfant a des compétentes qui dépassent largement sa classe, on lui permet de faire la classe supérieure la même année.

    • Avatar commentaire
      Cassien 1 mois

      Ah oui toujours au Benin! Pourquoi ne pas avoir laissé ce petit génie ? Car le DOB n’a personne comme ça dans sa famille. La Cote d’ivoire il y a quelles années et actuellement au Cameroun ! Pour nous au Béin, il faut tuer le genie en lui. Où le problème s’il devenait médecin à 15ans? Ce petit aura pu avoir le Bac avec mention ! Very sad!

    • Avatar commentaire
      Faustin 1 mois

      A quel age a-t-il commencé l’école?

      • Avatar commentaire
        Amaury 1 mois

        @Faustin,

        Ces enfants commencent l’école très tôt et sautent généralement des classes. C’est ce saut de classe qui embêtent le DOB sans qu’on ne sache c’est quoi son problème dedans.

  • Avatar commentaire
    Chabi Alphonse DIMON 1 mois

    Moi j’ignore les raisons qui poussent certains parents a imposer ce rythme disproportionné a leurs enfants ,est ce qu’on se demande les enfants qui ont eu leur bac a 11ans qui ils sont aujourd’hui. ils font quoi de mieux que les autres. les gens citent la France la France est quoi a l’échelle mondiale devant les usa. la chine. ,,et j’en passe. pour rentrer a l’université il faut êtres d’un age mure c-a-d 18 ans au moins.

    • Avatar commentaire
      Gouvènon 1 mois

      FAUX ARCHI-FAUX. Pourquoi vous ridiculisez vous en racontant ces idioties?

      Je vais apporter 2 exemples précis, vérifiables par tous, qui “dézinguent” entièrement vos incantations probablement inspirées par un esprit obscurantiste…ou diabolo…

      1- Premier exemple: Mon excellent confrère Pr Jean d’Almeida de l’université Lille 1, enfant surdoué a passé son bac à Cotonou , au temps du PRPB -Révolution. Il est entré à l’Université nationale du Bénin (UNB) à Calavi au Bénin, avant d’avoir eu 18 ans. Il est aujourd’hui professeur titulaire de mathématique à Lille 1 (UMR CNRS 8524 Labo Painlevé. Equipe GÉOMÉTRIE ALGÉBRIQUE). Parcours lumineux! Incontestable;

      Le titre de sa thèse si ça vous Chabi Dimon :
      “Courbes de l’espace projectif : séries linéaires incomplètes et multisécantes” consultable sur le net.

      Jean aimait jouer au jeu de dame. A l’époque, il venait jouer non loin d’un établissement dont l’enseigne était “Tout pour le cycle”, (je ne sais plus s’il existe toujours), pas loin du boulevard Steinmetz et pas très éloigné des feux tricolores du carrefour de ce boulevard conduisant au lycée technique de Cotonou. C’est bien précis .

      Il est également aujourd’hui Président de la Fédération Française de Jeu de Dames (FFJD). Vous pouvez voir en direct Pr Jean d’Almeida dans cette interview vidéo qu’il a accordée à Lille TV.

      https://www.youtube.com/watch?v=Lj9r5_X0mSE

      Pour COMLAN, DIMON, SEGNI et consorts qui pensent qu’un surdoué est une catastrophe, une enfance perdue, voilà un homme épanoui et accompli!

      Deuxième exemple: Voici un excellent reportage de la chaîne américaine NBC5, qui parle du cas d’un enfant noir américain de 11 ans (ça vous rappelle quelqu’un) qui apporte un cinglant démenti à vos inepties. Do you speak english ?
      Tiré du Site du Figaro et vérifiable par tous.

      http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/surdoue-il-entre-a-l-universite-a-11-ans-2630/

      Cet exemple vient justement des USA que vous citez naïvement! Ne savez-vous pas qu’ils sont au premier rang mondial parce qu’ils promeuvent entre autres les parcours des enfants surdoués? Et ils sont les meilleurs dans cette démarche de promotion des Enfants à Haut Potentiel (EHP).
      Les américains ne sont pas d’obscurs esprits comme vous, qui œuvrez jour et nuit à décourager les talents.

      Vous intervenez sur un forum et êtes incapable de faire une simple recherche documentaire avec l’outil internet, pour vous instruire. Alors vous vous inscrivez sottement dans la logique de l’inculture.

      Sans vous les surdoués avancent. Œuvrez plutôt pour leur accompagnement.

      Dieu peut mettre un esprit d’adulte très éclairé dans un corps d’enfant.
      DIMON avez-vous observé: inversement, un esprit d’enfant peut parfaitement un corps de vieux gaga…je n’ai pas dit comme vous…

      Bonne continuation!

      Kan lin dou djè ta

      • Avatar commentaire
        Gouvènon 1 mois

        chabi DIMON avez-vous observé: inversement, un esprit d’enfant peut parfaitement HABITER un corps de vieux gaga…je n’ai pas dit comme vous…

        • Avatar commentaire
          OLLA OUMAR 1 mois

          Gouvènon, tu es simplement BON , et par ce post tu m’a ramené eh oui ! 50 ans en arrière où ce petit Jean comme on l’appelait , nous frustrait par une inouïe intelligence dans toutes les matières et surtout en maths , et lors des colles , quand tout le monde calait , le petit Jean se levait pour donner la réponse attendue du prof , l’autre aussi bon et petit de taille comme petit Jean , s’appelait Zinsou , et c’était à l’époque du proviseur do rego ; la belle époque .
          Merci gouvènon d’avoir réussi à nous y replonger dedans

          • Avatar commentaire
            Gouvènon 1 mois

            Exact, ” Petit Jean” était son surnom . Ce détail précis que vous apportez apporte une information très importante.
            Merci OLLA OUMAR, alias TCHATCHABLOUKOU bis!
            Bonne soirée
            Kanlin dou djè ta

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 1 mois

            Gouvènon dit kanlin dou dob ta , eh oui même que sa sœur Mme olory me donnait des nouvelles de ce dernier lors d’une correspondance à Roissy y’a pas longtemps , et que l’un de leur frère est avocat ” tchoko ” comme le fût leur défunt père .
            Ceci dit , de vous ou de adjaka ou même de chat qui vient de s’illustrer brillamment sur ce forum qui est le Véritable TCHATCHABLOUKOU qui est mon maître à penser ?

  • Avatar commentaire
    Anassou 1 mois

    Moi je crois personnellement qu’une telle décision ne peut pas être prise sur la base de rien. Il y a-t-il une étude qui montre dans l’histoire du BAC au Bénin une corrélation négative entre l’âge des candidats et leur résultat au BAC? Le souci premier des dirigeants c’est d’avoir une bonne performance aux examens. Il revient donc à la DOB d’interroger la base des données sur l’historique de l’examen du BAC pour s’assurer si se sont les candidats de moins de 18 ans qui expliquent le plus les mauvais résultats obtenus; ce que je ne crois pas personnellement! Dans les pays européens et même en France, il y a des candidat de 11 ans qui ont le BAC et même le doctorat à moins de 20 ans. Mettons fin en Afrique à cette mentalité qui consiste à faire croire que nos enfants sont des tarés et qu’ils ont besoin d’être plus grands avant de pouvoir faire ce que les enfants des autres font plus petits. Une telle décision est ci importante qu’elle ne devrait être prise sans un diagnostique préalable de l’existant. Il convient vraiment de répondre la question: la source de la contre performance au BAC réside elle dans le moindre âge des candidats? Si oui trouver des solutions adaptées; sinon pourquoi en faire une histoire!!!!!!!!!!!!!!!

    • Avatar commentaire
      SEGNI 1 mois

      Tu n’as rien dit! L’enfant de 11 ans au bac en France, il y en a combien! Le cursus béninois n’est celui français. En France l’enfant est orienté directement avec moins d’épreuve. Toi le français, tu ne me diras pas celui qui fait le bac ST doit avoir étudié au cours de l’année philosophie et Histoire Géo?

  • Avatar commentaire
    éveilleur 1 mois

    Pitié lorsqu’un DOB fait preuve de méconnaissance totale du système éducatif . ce DOB raconte des contres vérités car plein ont eu le BAC avec mention à 16 ans.
    Au lieu de chercher à supprimer le CEP voir le BEPC qui ne servent aujourd’hui à rien; mème pour être gardien on te réclame parfois le BAC; le BTS est rémunéré souvent à 50 000 F CFA.
    Ces intellectuels tarés oublient que l’état à démissionner et que ce sont les parents qui supportent l’éducation de leur enfant.

    Mieux vaut le BAC à 16 ans finir les études à 23 ans afin de supporter les périodes de stages interminables de ce pays, espérer un petit job et quitter la charge des parents le plus tôt.
    Actualisme Ce dit DOB, il doit plutôt revoir les formats bizarres et des épreuves compliqués du BAC béninois. Ce BAC béninois n’a de valeur que les BAC des autres pays.

    .

    • Avatar commentaire
      SEGNI 1 mois

      Le Dob a jamais rejeté un enfant de 16 ans au bac? Dans quel pays le bepc ne se fait plus? Dis-moi cher ami, Quel cursus béninois peut permettre de faire le bac à 11 ans?

  • Avatar commentaire
    AHOUANDJINOU Anatole 1 mois

    Mon fils aura 18 ans en Août 2019. Si le Bac 2019 aura lieu en Juin 2019, va-t-on me dire que mon fils ne remplit pas les conditions, alors qu’il est toujours premier de sa classe?
    Son petit frère passera le bac en 2020, à l’âge de 17ans.Il n’a jamais redoublé une classe et on ne lui a jamais fait sauter une classe. Va-t-on le retarder simplement à cause de ces décisions stupides? La mesure est à revoir.
    Aujourd’hui, tout le monde sait que les enfants commencent l’école jeunes. Il faut adapter la loi à la réalité

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 1 mois

      Hum ahouandjinou ton histoire va faire pâlir de jalousie agadjavi dont la progéniture est tarée

    • Avatar commentaire
      Gouvènon 1 mois

      Il ne vous reste plus qu’à agir. Nous qui sommes hors du territoire ne pouvons qu’écrire. Mais vous qui êtes sur le terrain, allez vous attendre 2019 et 2020 pour secouer le mammouth?

    • Avatar commentaire
      SEGNI 1 mois

      Un autre débat à votre niveau! Tes enfants auront 19 et 17 ans, le mien aura 15 ans pour faire le Bac. Dans l’un comme dans l’autre aucun d’eux n’a 11 ans. Soyez rassuré, avec les études supérieures au Bénin dans de les conditions que nous connaissons, l’enfant qui a même 14 ans ne peut tenir dans les universités de la place. Comme preuve la fille du promoteur de “Clé de la Réussite” avait eu le bac à 14 ans, allez vous renseigner sur ses premières années précédant le bac!

  • Avatar commentaire

    Ces gens sont des taches !
    Que des niaiseries par des incapables demeures qui projettent leur misere intellectuelle sur nos jeunes !!!!
    J’ai passe mon bac avec mention au 1er groupe a 17 ans sans avoir jamais eu le cepe ( a cause des limites d’age absurdes) et je n’ai jamais pris d’anti depressants en 40+ de vie professionnelle dans les societes et environnements les plus stressants sur trois continents !

    • Avatar commentaire
      SEGNI 1 mois

      Gombo, 17 ans est-ce 11 ans? Vous travestissez le débat!

      • Avatar commentaire
        Gouvènon 1 mois

        Savez-vous au moins qu’en toute chose existent des exceptions sur cette terre!
        Si c’était votre fils ou votre fille, sûr que, les yeux rougis de rage, vous tiendrez un autre discours.

        Emmanuel Mounier nous prévenait déjà de cet esprit mesquin…Nous étions en 1948.
        Triste. Les autres avancent, et nous nous enfonçons dans l’obscurantisme.
        20 ans plus tard on se rendra compte que nous avions fait fausse route.
        Véritable misère humaine

  • Avatar commentaire
    Mimi 1 mois

    de grand n’importe quoi. Même si la loi actuellement en vigueur demande de commencer à 5ans, elle a été adoptée quand pour déjà être mise en application. Et puis c’est quoi leur problème si un surdoué se retrouve en terminal à 16, 17 ou 18ans. C’est où la marge acceptée par rapport à la normale qui semble être de 18ans? Combien de pays dans le monde applique cette norme que Alphonse qualifie d’internationale? En tout cas pas la France.

  • Avatar commentaire
    Bernadin olowo 1 mois

    Bsr,je suis perdu dans un bénin qui se cherche et je me demande à quand la fin.Il y a l’intuition et chacun est doté d’une certaine capacité de réflexion.Pourquoi la science dit donc que la fille qui a 17 ans est comparable à un homme de vingts ans,ce n’est pas pour rien.Ne soyons pas aussi pessimiste et c’est dommage de croire et de dire qu’un enfant de moins de 18 ans ne puisse affronter les épreuves du BAC.

  • Avatar commentaire

    je valide

  • Avatar commentaire
    Justicier 1 mois

    Au Bénin nous aimons les absurdités. La France qu’on essaie d’imiter n’a pas imposé ces limites. Lisez plutôt:
    http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20170614.AFP5226/la-plus-jeune-candidate-au-bac-de-france-trouve-que-la-philo-c-est-le-plus-facile.html

  • Avatar commentaire
    Totchénagnon 1 mois

    En science exacte, il existe la notion d’incertitude. C’est à dire que si la normale est située à une valeur X, un delta X est toujours défini. Ainsi, si l’âge normale est de 18 ans, définir un delta X de 2 ans est bien raisonnable. Nous devons éviter l’absolutisme car cela n’aboutit à rien. M. le DOB n’ignore pas qu’en son temps, qu’on trouvait encore des élèves de 18 ans en classe de CM2. Pourquoi aujourd’hui trouve-t-on des enfants de 8 ans dans des classes de CM2 et cela ne choque personne. Le DOB doit savoir que la notion de norme est relative et évolutive. Le bel exemple est que le jeune Macron est Président de la France à 39 ans. Ne soyons pas plus royaliste que le roi. Le bac n’est pas béninois, il a été inventé par les français. Ces derniers ont-ils déjà recalé les moins de 18 ans ?

    • Avatar commentaire
      SEGNI 1 mois

      Mais il a fait le bac à 17 ans! Nul part le Dob n’a rejeté le dossier d’un candidat sauf l’enfant de 11 ans qui n’est pas un robot ou automate dont le cerveau peut être dégradé à la longue. Un enfant à 15 ou 16 ans peut faire normalement son bac sans préjudice. Mais pour un enfant de 11 ans il faudrait alors une autorisation parentale pour couvrir les risques de surmenage de cet enfant.

  • Avatar commentaire
    ADJRAKATA 1 mois

    Mr Da Silva! Vous et l’administration actuelle qui avez instauré le BEPC comme un concours vous voulez faire regresser la jeunesse de ce pays sous de fallacieux pretextes! Vous dites: “…Au nombre des réformes, le Dob annonce que le paramètre de « candidat le plus jeune et le plus âgé » au Bac qui jadis attirait toutes les curiosités est en réalité en déphasage avec les normes internationales qui régissent cet examen ; en l’occurrence le cas de jeune âge…”
    De quelle normes internationales parlez vous? En France ou aux Etats Unis? Vous n’avez jamais entendu parler des surdoués?
    Retarder les jeunes pour qu’ils n’arrivent pas sur le marché de l’emploi “inexistant” avec des diplômes c’est le resultat visé consciemment ou non! C’est contre productif! Il faut changer ca et liberer les energies! Pardon CHEF!

  • Avatar commentaire
    Brice 1 mois

    C’est quand même abusé cette décision. L’examen de l’éducation physique et sportive au Bac peut être adapté aux candidats les moins jeunes… mais les disqualifier à cause de leur physique et de leur âge ce n’est pas du tout correct.

    Merci

    • Avatar commentaire
      Brice 1 mois

      oups… ”aux candidats les plus jeunes” j’ai voulu écrire

      • Avatar commentaire
        SEGNI 1 mois

        Aooh mon ami Brice, permettre à un enfant de 11 ans de faire le bac au Bénin est préjudiciable pour l’enfant.

    • Avatar commentaire
      Amaury 1 mois

      @Brice,

      Comme @Alphonse a eu son bac plus de 22 ans et que ses enfants ne sont pas fichus de réussir à moins de 20 ans, il en profite pour prendre sa revanche sur les doués et surdoués. Lamentable !

      • Avatar commentaire
        SEGNI 1 mois

        Cher Amaury, que mets-tu dans doué et surdoué pour faire le Bac à 11 ans!

  • Avatar commentaire
    Ac 1 mois

    Quelle absurdité! Exclure les enfants de moins de 18 ans du
    Bac. Je n’ose même pas en parler avec mes collègues d’autres nationalités, La honte quoi!

  • Avatar commentaire
    Abasse As DMoney 1 mois

    OOOOH MON PAYS LE BENIN JUSQU’A QUANT ALLONS-NOUS QUI L’ESCLAVAGE ET DEVELLOPER NOTRE PAYS LE BENIN AVEC TOUT CES GENS DE LOIS DE CONNERIE

    TOUT DABORS CE QUE J’AI A VOUS DEMANDE C’EST QUOI VOTRE PROBLEME AVEC L’EDUCATION

  • Avatar commentaire
    Amaury 1 mois

    On aura tout entendu dans ce pays de merde. Du grand n’importe quoi. C’est quoi cette histoire de disqualifier un candidat qui n’a pas 18 ans au moins ????? Critère archaïque, rétrograde, d’un autre siècle.

    C’est suffisamment grave pour que les parents d’élèves s’en saisissent. S’ils étaient au Bénin, mes enfants auraient perdu une ou deux années à causse de cette stupidité.

    Cet Alphonse de DOB se prend trop au sérieux, merde !

    • Avatar commentaire

      C’est un aigri je pense sinon en quoi l’âge est un handicap au bon fonctionnement du cerveau pour l bac???

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 1 mois

    Le Probleme est que en ce qui concerne l’admninstration, l’Etat et l’encadrement de la fonction publique nous faisons tout calqué sur les sequelles de l’administration coloniale.

    On a l’impression que ceux qui ont le privilège d’avoir à diriger les Services admnistratifs et l’Etat sont en manque de créativité et d’imagination.

    Pourtant c’est clair que si nous voulons développer notre pays, la bonne manière de procéder et la seule valable c’est celle que nous-mêmes nous aurions créée et imaginée qui convient à nos aspirations, ce n’est pas celle que le colon nous a laissée.

    Le colon, lui était en pays conquis. Nous sommes à présent dans un pays libre et les populations jouissent de droit et de liberté.

    Prenons le cas du préfet Toboula avec cette brutalité qu’il oprère envers les pauvres femmes, les pauvres artisans pour dégager les soi-disant espaces publics (encore qu’il n’y a pas des espaces publics au Bénin qui n’appartiennent pas aux béninois). Même si la cause est peut-être louable, il y a aussi une bonne manière de la réaliser.

    Mais ce préfet ne fait qu’appliquer ce qu’il a appris. Bien que né après la colonisation, il procède comme les garde-Cercle Sous commandement du Chef de subdivision ou le commandant du Cercle qui gueulaient, harcelaient les populations.

    Pourquoi n’avons nous rien inventé, créé et imaginé pour administrer et gouverner et que ce soit le seul instrument laissé par le colon qui nous sert de guide?

    Pourquoi la Police continue-t-elle toujours à torturer les suspects pour avoir les avoeux?

    Pourquoi la Gendarmerie continue à harceler les populations rurales?

    Pourquoi au Bénin la présomption d’innocence n’a pas droit de cité et que toujours pour un “huit” ou un “hat” on jette les accusés en détention préventive?

    Parce que l’école, l’enseignement, l’instruction et le savoir sont chez nous marqués de connotation coloniale.

    L’authenticité et la conscience de nous gérer nous-mêmes ne sont pas encore entrées dans les esprits et dans les coeurs.

    C’est vrai que faire preuve de créativité et d’imagination vers une approche authentique est aussi une entreprise difficile et déliquate.

    Mais c’est la contrainte par laquelle nous devons passer pour sortir nos populations de la misère et de la pauvreté.

    Et aussi longtemps que nous n’aurions pas réussi cela, le développement socio-économique du pays ne sera pas pour demain.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 1 mois

      Nous avons une élite anachronique et dépassée. C’est tout.

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 1 mois

        Agadjavi se situe où lui dans tout ça , plouc de chez les supers ploucs

        • Avatar commentaire
          Agadjavidjidji 1 mois

          Le super plouc c’est ton oncle Da Silva qui veut recaler les enfants béninois au motif que le QI serait corrélé à l’age du sujet. Le genre de cadre à aller déposer en Sibérie pour ensuite jeter les clés dans le Pacifique.

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 1 mois

            Agadjavi si tu pouvais t’accrocher à cette clé !

  • Avatar commentaire
    PhD 1 mois

    Un pays sous développé attaché à des institutions coloniales. Le CEP, le BEPC, le BAC. Un programme d’enseignement obsolète où le BAC est un véritable concours. Et maintenant ce Monsieur sorti d’un autre siècle qui fixe une limite d’âge après avoir fixé une limite de diplôme en l’occurrence le BEPC pour passer le BAC. Que faites vous des talents des surdoués des candidats libres. Sortez Monsieur, allez visiter le monde, allez dans ces pays en Asie ou en Europe du Nord reconnus pour la qualité de leur système éducatif. Les enfants de riches âgés de moins de 18 ans iront ailleurs passer ce fameux BAC, y feront de brillantes études ailleurs et s’y installeront probablement vous laissant dans votre médiocrité et votre archaïsme.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 1 mois

      Bien dit , et tonagnon devrait vous lire

    • Avatar commentaire
      Assani Gilles 1 mois

      merci beaucoup!!! A Istanbul, le neurologue qui m’a consulté a seulement 23ans!

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 1 mois

      @Phd…Merci pour votre clairvoyance. Nous sommes en fait dans une gérontocratie où l’on veut que des cadres avec des logiciels de 1901 comme mode de pensée proposent des solutions à des problématiques du 21 ème siècles. Ça ne donnera jamais rien de bon et ça se voit.

  • Avatar commentaire
    aziz 1 mois

    C’est connu…nous les beninois..nous sommes des tricheurs..et fraudeurs..

    Grace..aux jugement suppletifs..on peut présenter..des barbons…comme des petits surdoués…

    la methode..radicale…il faut mettre ces soi disants surdoués…à poils..à l’entrée des salles d’examens..

    Si au dessus..de leur papayous.ou delur coucounes.il y a assez de poils…ce sont des vieux…et c’est un délit

    • Avatar commentaire
      L'observateur 1 mois

      Sacré Aziz. Tu vas tuer.

    • Avatar commentaire
      Gouvènon 1 mois

      Là franchement Aziz, vous dites des bêtises. Vous ne vous rendez pas compte que vous glissez sur un autre terrain et apportez inconsciemment de l’eau au moulin d’un malade? da Silva prend une décision à la con et vous appuyez celà?

      Que dit -il d’un élève qui aura sauté 2 classes au primaire et qui en première se présente au Bac?

      Passer le bac à 15 ans, à 16 ans aujourd’hui est d’une normalité quotidienne au Bénin et partout ailleurs sur la planète terre.

      Dans ce même Bénin, à la fin des années 1970, le fils métis du Pr Houédako avait 11 ans et était élève en classe de seconde(2è). C’est connu et acté. Houédako est encore vivant! Posez lui la question!!!
      Si le très rétrograde, obscur et ringard A. da Silva qui se gargarise de raisons absolument insensées était à l’office du bac, imaginez le futur de cet enfant.

      Ici en France, en Allemagne, aux USA , au Canada, en Afrique, Asie etc partout, les surdoués sont promus.
      C’est incroyable!

      Et si le ridicule ne tue pas Alphonse ajoute : ” Chaque enfant scolarisé a le droit de passer son examen. … Il faut en dépit de tout saisir la justice pour renter dans ses droits » a martelé Alphonse da-Silva.”

      Il ne reste plus qu’à le prendre aux mots et lui appliquer ce qu’il affirme.
      Où sont les syndicalistes, les parents d’élèves, les OSC, les organisations de défense des droits de l’homme?
      Non mais, Alphonse en complètement possédé ou quoi? Et le ministre de l’éducation nationale reste aphone?
      Que dit l’UNSESCO?
      Il ne s’en tirera pas aussi facilement.

      J’en appelle à nos juristes, journalistes et autres personnes de bon sens: Prince Agbodjan, Papa Tévoédjrè, Pr Roger Gbègnonvi, Jérôme Carlos et consorts

      Hé oui, ici, c’est le Bénin a dit le sage!

    • Avatar commentaire
      SEGNI 1 mois

      Merci cher Aziz, aucun cursus même à la maison ne permettre à un enfant dans l’environnement béninois de faire le bac à 11 ans!

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 1 mois

    Un autre zinzin ce Alphonse da- Silva , même pas gaucho mais un peu dictateur , avec lui on aura une difficile éclosion des talents .
    Bémol , la pique à l’endroit de toboula gros nez

    • Avatar commentaire
      Tonagnon 1 mois

      Vous vous ennuyez on dirait. trouver le temps de réagir n’importe comment sur tous les sujets…

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 1 mois

        Toi , va lire plus en haut PhD,
        Nous , nous sommes multitâches et pas sclérosés comme vous

    • Avatar commentaire
      Assani Gilles 1 mois

      c’est vraiment un zinzin!!! qu’il sorte pour voir des neurologues de 23ans ailleurs !!!

      • Avatar commentaire
        Ganhou Félicien 1 mois

        Chers amis un diplôme n’est qu’un parchemin. Pour ma part vue ce qui se passe sur le terrain dans le domaine de la compétence ,il faut aussi associer la maturité du postulant. C’est pourquoi vous et moi on nous avait imposé l’âge de la scolarisation à 5ans