Annulation des dettes et gestion déléguée de la Sbee: Jean-Marie Alagbé interpelle le gouvernement

Annulation des dettes et gestion déléguée de la Sbee: Jean-Marie Alagbé interpelle le gouvernement

Le gouvernement a décidé de la renonciation par l'Etat de ses créances sur la Société béninoise d'énergie électrique (Sbee), et la mise en place d'un dispositif performant de gestion déléguée en vue d'améliorer durablement les performances  de l'entreprise.

SBEE – Bénin : Le Dg Laurent Tossou dans l’œil du cyclone

Pour faire la lumière sur ce dossier qui défraie la chronique, le député Jean-Marie Alagbé a déposé sur la table du président de l’Assemblée nationale une question orale avec débat.

Face à cette situation, l’auteur de la question souhaite que certaines clarifications méritent de se faire pour prouver la bonne foi du gouvernement et obtenir la quiétude publique dans ce genre de privatisation. Lire l’intégralité de la question orale avec débat

QUESTION ORALE AVEC DÉBAT AU GOUVERNEMENT

Objet : Annulation des dettes de la Sbee.

Le 12 mai 2017, le conseil des ministres a décidé de la renonciation par l’État de ses créances sur la Société Béninoise d’Energie Électrique (SBEE), et la mise en place d’un dispositif performant de gestion déléguée en vue d’améliorer durablement les performances  de l’entreprise.

Cette décision a fait l’objet d’un point de presse conjointement animé par le ministre de l’énergie de l’eau et des mines, et son homologue d’État chargé du plan et du développement. Selon eux, la gestion déléguée de la SBEE sera un engagement contractuel avec un privé sélectionné par appel d’offre international, qui prend la responsabilité de la gestion de la société sans pour autant qu’elle cesse d’être publique.

Cependant, certaines clarifications méritent de se faire pour prouver la bonne foi du gouvernement et obtenir la quiétude publique dans ce genre de privatisation.

C’est pour cette raison que, conformément aux dispositions de l’article 106 du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale, la représentation nationale demande au gouvernement de lui fournir des clarifications aux préoccupations suivantes.

Ainsi, elle demande à savoir :

  1. Les raisons majeures qui motivent la prise de cette décision d’annulation des dettes de la SBEE.
  2. Les noms des personnes physiques ou morales débitrices et le montant de leur dû.
  3. Le montant des dettes annulées échelonnées par années.
  4. Les critères et le mode de sélection du gestionnaire délégué.
  5. La part du gouvernement dans ce mode de privatisation.
  6. Les éventuels dangers de cette gestion déléguée.

L’Honorable ALAGBE Jean-Marie

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Jaidit 2 mois

    Talon est impayable. Il est le Président des “affaires” (les siennes), avant d’être celui du Bénin. Il soulage la SBEE des créances de l’Etat avant de la filer en gestion au privé comprenez à lui-même au travers de l’une de ses sociétés écran. L’objectif est simple: engranger du cash, toujours et toujours. La SBEE ainsi delestée peut lui permettre d’atteindre cet objectif financier, ce qui n’aurait pas été possible autrement. En clair, il sacrifie les créances de l’Etat pour mieux se faire du fric sur le dos du peuple… Jusqu’à quand cela va continuer ainsi?…