Bénin : Houdou Ali sollicite le parrainage de Tabé Gbian pour un projet agropastoral

Bénin : Houdou Ali sollicite le parrainage de Tabé Gbian pour un projet agropastoral

Le président du Conseil économique et social (Ces) du Bénin Augustin Tabé Gbian, a reçu hier mercredi 7 juin 2017 en audience plusieurs associations, dont les membres du Centre Mathieu Kérékou de promotion de l’agriculture pour le développement durable.

Journée internationale de la montagne: Augustin Gbian accepte de parrainer de l’évènement

Ali Houdou et ses collègues ont présenté au président du Ces le Business plan du volet 2 de leur projet Agropastoral, et souhaité le parrainage de Tabé Gbian.

Le Conseil économique et social (Ces) du Bénin est une institution représentative des forces vives de la nation. C’est pourquoi les responsables du Centre Mathieu Kérékou de promotion de l’agriculture pour le développement durable, sont allés demander à son président Augustin Tabé Gbian, d’accepter d’être le parrain de leur projet « agropastoral industry ».

Un projet qui a reçu des actes de recommandations de 10 des 12 préfets du Bénin. Ce projet selon le fondateur du centre, Ali Houdou, a déjà été présenté au président de la République, au ministre d’Etat chargé du Plan, à celui de l’Agriculture et de la pêche, et aux maires. S’étant doté du Business plan, les responsables ont jugé utile d’en discuter avec le président Tabé Gbian.

Il y a été question de présenter ce business plan du volet no2 au président et de l’amener à être le parrain national du projet. Selon Ali Houdou, la phase expérimentale de ce projet va s’effectuer dans trois départements que sont le Borgou, la Donga et les Collines. Si le projet s’élève à trois milliards de francs Cfa, cette phase expérimentale tourne autour de cinq millions. Il est question lors de cette phase de doter ces départements d’instruments lourds comme les tracteurs.

Le président Tabé Gbian a aussi reçu l’Association nationale des professionnels en gestion des ressources humaines (Anpgrh-Bénin), avec à sa présidente Edwige Adohinzin Hountondji. Selon elle, il s’agit d’une visite de courtoisie et d’échanges avec le président du Ces pour mieux lui faire connaitre les objectifs et les grandes actions de l’association, puis cerner les conditions de mise en place des relations de coopération. Elle a aussi présenté l’Association africaine des formateurs et directeurs du personnel (Afdip), dont le Bénin assure la présidence pour les deux prochaines années. Edwige Adohinzin Hountondji a informé le président du Ces de la tenue le mois prochain de la Journée des ressources humaines, assurant que celui-ci accorde une priorité aux ressources humaines.

Une délégation de l’Eglise protestante méthodiste du Bénin (Epmb) a également été reçue par le président Tabé Gbian. Le vice-président de l’Organe transitoire de gestion de l’Epmb, Pasteur Mathieu Alao, a expliqué que c’est une visite de civilité pour remercier le président pour son assistance morale lors de la crise qu’a connu l’Eglise. Aussi, la délégation a informé le président de l’organisation du 26 juin au 2 juillet 2017 à Gbéto, du synode au terme duquel les nouveaux responsables vont être élus et installés.

Tous sont repartis satisfaits de leurs échanges avec le président Tabé Gbian et avec une conviction renforcée que cette institution est bien à propos pour servir d’interface entre le gouvernement, l’assemblée nationale et le peuple

Commentaires

Commentaires du site 0