Bénin – Syntrajab: Un nouveau bureau directeur élu

Bénin – Syntrajab: Un nouveau bureau directeur élu

Le Syndicat national des travailleurs et travailleuses des services judiciaires et assimilées (Syntrajab) connait depuis le samedi 03 juin 2017, une nouvelle équipe dirigeante.

Bénin : Après la santé, ça grogne dans la maison justice

Dans la journée du samedi 03 juin dernier, le Syndicat national des travailleurs et travailleuses des services judiciaires et assimilés du Bénin (Syntrajab) a renouvelé ses instances. C’est à la faveur d’un congrès ordinaire au Centre de documentation et d’information judiciaire (Cdij) à Cotonou.

Cadre choisi pour le faire, le Centre de documentation et d’information judiciaire (Cdij) à Cotonou. C’est à la faveur d’un congrès ordinaire. Avec à leur tête, Appolinaire Afféwé, nouveau secrétaire général, cette équipe a trois (03) ans pour continuer l’œuvre entamer par leur prédécesseur.

Battu aux élections, le secrétaire général sortant, Corneille Afoukou n’a pas manqué de reconnaître en bon démocrate la victoire de son concurrent avant de l’inviter à réfléchir sur les réformes à opérer en vue de rendre plus dynamique l’organisation. Tout en souhaitant un bon mandat au nouveau bureau directeur, il les exhorte à une synergie d’action, gage de la réussite, ajoute-t-il.

Le représentant du ministre de la justice et de la législation, Victorien Affo Ayéna Kétou, a réitéré aux congressistes l’attachement de son département ministériel au dialogue. Afin de faire avancer la maison justice au Bénin, il les invite à des réflexions profondes et fécondes.

L’Unstb aux côtés du Syntrajab

Venue les soutenir, Mme Cléopâtre représentante de l’Union nationale des syndicats des travailleurs du Bénin (Unstb), a indiqué que le Syntrajab est resté attaché au principe sacro-saint de la démocratie syndicale à travers le respect des textes et des échanges. A son tour, elle invite la nouvelle équipe à suivre les traces de l’équipe sortante en étant pas passif face à l’agression du gouvernement qui tente de « clochardiser l’emploi ».

De plus, elle souhaite que l’équipe d’Appolinaire Afféwé « tape du poing sur la table pour se faire respecter ». En plus des élections, d’autres activités ont meublé ce congrès ordinaire de ladite organisation syndicale. Notamment la présentation des rapports d’activités et financier du bureau sortant, l’amendement et l’adoption des nouveaux textes fondamentaux du Syntrajab (Statuts et règlements). Il faut préciser que ce congrès ordinaire est le huitième (8ème) du Syndicat.

Commentaires

Commentaires du site 0