Congrès extraordinaire de la Renaissance du Bénin : Les impressions de quelques participants

Congrès extraordinaire de la Renaissance du Bénin : Les impressions de quelques participants

Les réformistes de la Renaissance du Bénin ont tenu comme convenu le congrès du parti. Plusieurs décisions ont été prises au cours de ce congrès tenu à l'Hotel Sun City qui a consacré le renouvellement du bureau politique de la RB. Lire les impressions de quelques participants

Crise RB/PSD : Des pertes de temps dans un Bénin à construire

Orden ALLADATIN d’Alternative Citoyenne

«Militantes et militants de la RB vous avez su prendre vos responsabilités…»

Epiphane QUENUM du parti RDR

Le président Nicephore SOGLO ne peut pas tomber dans ce piège… aussi bas. On ne peut pas vouloir protéger un enfant jusqu’à perdre son honneur… la RB est un patrimoine national. Ce congrès sauve l’honneur des pères et mères fondateurs de la RB, à moins qu’ils veuillent mourir avec la RB. Je ne connais pas leur projet. S’ils veulent que l’histoire retienne leur nom, il faut réformer la RB… ».

Valentin SOMASSE  ancien député

«Vous réalisez un rêve que nous n’avons pas pu concrétiser…».

Joseph TAMEGNON ancien porte-parole du président Nicéphore SOGLO et de Léhady SOGLO

«Que la RB sorte renforcée de ce congrès afin que reviennent tous ceux qui sont partis, tous ceux qui voulaient venir …».

Arifari BAKO, député et coordonnateur de l’Alliance AMANA

«L’héritage d’un homme politique visionnaire est un héritage global qui doit vivre par des fils spirituels. Vous êtes des fils spirituels du président Nicéphore Dieudonné SOGLO et de la présidente Rosine Viera SOGLO. L’héritage doit survivre à leur existence biologique. Que ce congrès ne soit pas un congrès de la division mais de l’élargissement des bases de la RB. Que ce soit un congrès qui rappelle ceux qui ont dû abandonner la barque pour des questions de gestion des hommes ou peut être de susceptibilité,  un congrès de grand rassemblement…».

Luc ATROKPO, Conseiller Spécial du président de la RB

Nous sommes animés d’un esprit de rénovation.  Nous ne sommes pas animés d’un esprit de vengeance. Le Seigneur ne l’accepterait même pas. Nous ne voulons pas détruire. Nous voulons construire. Notre rôle, c’est de faire en sorte que le président Nicéphore SOGLO et la présidente Rosine Vieyra SOGLO entrent dans l’histoire de la plus belle des manières. Personne ne doit s’en prendre à eux. Nous les respectons et nous les respecterons toujours. Nous voulons faire en sorte que le parti se renforce. Que Dieu nous guide. Que le Saint-Esprit nous guide… ».

Georges BADA Premier vice président de la RB

«Nous ne sommes pas des locataires. Nous sommes de dignes propriétaires. Tous ceux qui un jour, ont pensé du bien de la RB en sont les propriétaires. Militantes et militants soyez fiers d’avoir sauvé les meubles. Vous avez refusé d’être les spectateurs joyeux de la déliquescence de notre parti. Que chacun et tous se sente propriétaire de la RB. Un parti politique c’est une aventure solidaire et non solitaire…».

Commentaires

Commentaires du site 0