Journée de l’enfant africain: Ywca instruit les écoliers et élèves

Journée de l’enfant africain: Ywca instruit les écoliers et élèves

‘’Young women’s christian association’’ (Ywca) a ouvert la célébration de la Journée de l’enfant africain (Jea), depuis le mercredi 14 juin dernier, par une séance de sensibilisation à Tokan pour prévenir et sauver les enfants, notamment du harcèlement sexuel, de l’exploitation économique et du mariage précoce ou forcé.

2è championnats d’Afrique de scrabble: Lots de consolation pour le Bénin

La célébration, vendredi 16 juin 2017 de la Journée mondiale de l’enfant africain (Jea), a démarré par anticipation le mercredi 14 juin dernier au siège de ‘’Young women’s christian association’’ (Ywca), ou Union chrétienne féminine (Ucf).

Cela se passe à Tokan dans la commune d’Abomey-Calavi, autour de la lutte contre le mariage précoce et le mariage forcé. Dans ce cadre, l’association a réuni dans l’après-midi du mercredi, non seulement des enfants mais aussi des adultes pour les sensibiliser ; tout ceci avec l’appui financier de l’Association béninoise pour la promotion de la familiale (Abpf) et l’accompagnement de l’Association des journalistes pour la planification familiale (Ajpf).

Il s’est agi d’une séance beaucoup plus axée sur l’éducation, pour dire non au harcèlement sexuel et pour « zéro mariage forcé » ou précoce en milieu scolaire. Les enfants été entretenus sur les bons comportements à avoir en ces périodes de vacances, notamment en matière de sexualité. C’est de la prévention contre des actes ou des pièges qui pourraient être fatals pour l’avenir, à en croire la directrice de l’association, Clotilde Dédji.

La séance a été ouverte par une communication sur les droits et devoirs des enfants. Après avoirs rappelé ces droits et devoirs de façon générale, la communicatrice a mis l’accent sur le droit à la protection contre la violence et l’exploitation économique. A propos de la protection contre la violence, il s’est agi surtout du harcèlement sexuel.

La communication a permis aux enfants de recevoir des conseils pour briser le silence et toujours dénoncer tout acte de harcèlement sexuel, et ne pas s’amuser avec le sexe. L’enfant doit déjà comprendre que le sexe est précieux. Il ne doit pas s’amuser avec, mais plutôt s’adonner à des jeunes sains comme ceux que Ywca leur offre à son siège, à en croire la directrice.

Quant aux adultes, la sensibilisation est beaucoup plus allée dans le sens de leur engagement pour la protection des enfants. La directrice exécutive les a surtout invités à ne pas abuser de l’innocence des enfants.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    aziz 2 mois

    Ceux…qui ont trouvé..cette photo..sont trop forts

    En effet..le petit..avec des dents en l’air…c’est agadjavi

    Celui avec une grosse bouche…c’est sauvy

    Celui qui est derriere..qui fait le cretin…c’est notre joé…

    Enfin..celui dont..on voit que les yeux…c’est surement tundé..le malhonnete..!!!