Nonvitcha – Bénin : Grand-Popo dans la liesse populaire

Nonvitcha – Bénin : Grand-Popo dans la liesse populaire

Grand-Popo était sous les feux de la rampe ce weekend. La fête Nonvitcha qui a réuni les fils et filles issus des aires culturelles ‘’xwla’’ et ‘’xwéla ‘’ du Bénin et de la diaspora, a connu son épilogue ce lundi 5 Juin 2017.

Bénin – 1er Août: Le Maire Hlondji reprécise la vision du Conseil Communal pour Grand-Popo

Initiée en 1921 par les pères fondateurs Adolphe Gnansounou Akpa, Siméon Aballo Loko et Augustin Kokou Azango, Nonvitcha, fête de la célébration des  vertus de l’amour, de la fraternité et de la solidarité entre les peuples des aires culturelles xwla et xwéla, continue de faire parler d’elle.

Durant quatre jours, elle a rassemblé les fils et filles de ces localités, et ceux de la diaspora à Grand-Popo, pour célébrer les retrouvailles et consolider les liens fraternels.

Cette 96ème édition a été marquée par de grandes actions sociales. D’abord dans la matinée du samedi  3 juin 2017, l’association Nonvitcha, après la prière coutumière et une messe dite en la chapelle Saint-Joseph de Grand-Popo, a offert des matériels médicaux aux centres de santé de la commune. Elle a ensuite rendu visite aux familles des anciens présidents décédés.

Tour d’horizon des activités

Cette même journée sera marquée par une conférence publique sur le thème “Réforme du système éducatif et les résultats scolaires à Grand-Popo“. Cette réflexion a accouché de grandes recommandations, dont la mise en place urgente d’un dispositif d’appui d’encadrement et de suivi, pour accompagner les enseignants de la maternelle du primaire et du secondaire, grâce à l’implication des inspecteurs et conseillers pédagogiques en service ou à la retraite.

Elle recommande également l’organisation de journée de réflexion sur l’examen approfondi des résultats scolaires, de concert avec les autorités communale, des techniciens et des personnes ressources dans les sous-secteurs de l’enseignement maternel primaire et secondaire, et la création d’un centre de formation professionnelle d’apprentissage (CFPA) au profit des jeunes. Sur un autre volet, c’est le tournoi Nonvitcha qui a connu son épilogue dans l’après-midi de cette même journée. Il s’est soldé par une victoire de la formation sportive d’Akodéha, équipe championne de Nonvizan, sur son homologue de Grand Popo.

La journée du Dimanche 4, au cours de cette 96ème édition de Nonvitcha, a connu des moments inoubliables. Une action forte aura retenu toutes les attentions : il s’agit de l’appel au renforcement des liens fraternels, à la conservation des valeurs culturelles et cultuelles propres aux peuples xwla et xwéla, et à la continuité des œuvres sociales.

C’était les mots vibrants du président de l’association Nonvitcha, Norbert Kassa, qui dans son allocution a insisté sur le volet social des actions de Nonvitcha. Le président Kassa a mentionné que sur le volet social notamment dans la santé, l’Association Nonvitcha a fait dons de  matériels médicaux à la maternité de Grand-Popo, en remplacement au projet de la construction de dix (10) bornes fontaines, prise en compte par un projet du gouvernement.

Le président Kassa n’a pas occulté à cette édition le projet de construction du Musée Nonvitcha. Il a rappelé que des dispositions sont prise pour que les études architecturales soient réalisées avant la fin de cette année, ou en 2018. En prélude à cette déclaration sur la place Nonvitcha, une célébration eucharistique a été dite en la chapelle Saint-Joseph, par l’évêque du diocèse de Lokossa, Mgr Victor Agbanou. Une forte délégation des ministres du gouvernement du nouveau départ a honoré de sa présence à cette cérémonie.

Par ailleurs, cette fête a été marquée par la promotion des opportunités commerciales, des œuvres artistiques et des produits de la pêche. Une foire commerciale a marqué l’évènement pour permettre la valorisation des produits de la pêche, de l’agriculture et de l’élevage. Les produits artisanaux ont également été exposés pour révéler les richesses artistiques de la commune. Enfin, la dernière journée a été le symbole d’une relance des activités pour l’édition de 2018. La horde de visiteurs venus de tous les recoins du territoire national, a passé de très beaux moments sur le sol Popo, sans anicroche, durant ces quelques jours de rencontres et partage

Commentaires

Commentaires du site 0