Bénin – Ouidah : Le préfet de l’Atlantique convoque le vote de défiance contre ADJOVI

Bénin – Ouidah : Le préfet de l’Atlantique convoque le vote de défiance contre ADJOVI

Une énième fois, le fauteuil du maire de Ouidah tangue. Le préfet du l’atlantique Jean-Claude Codjia vient à nouveau de convoquer un vote de défiance à l’encontre de Sévérin Adjovi.

Porto-Novo : Le maire Zossou libéré provisoirement après avoir payé 20 millions de caution

Vendredi prochain à 9h, se réuniront les conseillers de la commune de Ouidah pour décider du sort de Sévérin Adjovi.

Régulièrement menacé, depuis plusieurs mois, le maire de Ouidah fait partie des rares autorités municipales du Bénin à avoir échappé jusque-là à la vague de destitution des maires.

Il est accusé entre autres de gestion opaque, de détournement des fonds de la municipalité par les conseillers. Pourtant, une première et une deuxième fois, la tentative de démettre le maire de Ouidah avait échoué.

La majorité requise n’a jamais été atteinte. Pour cette fois-ci, Sévérin Adjovi sera-t-il destitué ou non ? Le vote de vendredi le dira. Plus d’informations, dans nos prochaines parutions.

Commentaires

Commentaires du site 14
  • Avatar commentaire
    Paul Ahéhénou 2 mois

    C’est un acharnement de Talon contre tous les élus qui n’ont pas soutenu sa candidature. C’est une façon de montrer combien le Nouveau départ n’est qu’un nouveau départ’ du régime défunt de Yayi. Autres temps, mêmes mœurs. Profonds regrets.

    • Avatar commentaire
      aziz 2 mois

      Profonds regrets…?!….

      C’est encore petit..par rapport..à ce qui vous attend

      Vous n’aviez pas dit..que vous réflechissez..avec vos ventres..?..dans ce pays…et que lz..est un france afrique…ou gouverneur..de la france..?

      Eh bien…notre gouverneur…beninois..nous montre son visage

      Ce n’est plus sang que vous..allez chier dans ce pays….et verra bientot…les beninois…avec les intestins..carrement dehors..n’est ce pas…

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 mois

    Destitution par-çi , destitution par-là, point de developpement, de construction de salle de classe , de centre de santé, de centre de loisir , des marchés, etc etc , et ceci depuis l’avènement de talon l’es….. et des ruptu……; et avec ça ils se trouvent des ignares qui s’en prennent à notre ami Joe , qui lui a vite fait de comprendre que talon n’est du tout bon pour le benin , et qu’ avec yayi c’était mieux

  • Avatar commentaire
    Tundé 2 mois

    Nous sommes face à une faiblesse de la loi sur la décentralisation. Ça frise un acharnement d’un groupuscule enragé qui perturbe le fonctionnement de la mairie avec leur entêtement. C’est regrettable et il faut y mettre fin par une modification de la loi en proposant une majorité qualifiée de 75 % d’un conseil pour défier un Maire. De plus ce vôte ne devra intervenir qu’après 2 ans de la mise en place d’un nouveau conseil. Ceci va permettre aux nouveaux maires d’avoir le temps nécessaire pour se familiariser avec les rouages de leur nouvelle fonction.
    Le journaliste n’est pas bien inspiré en présentant Séverin Adjovi comme l’un des rares maire qui auraient échappé à la destitution. C’est faux et achi faux. Ils doivent être tout au plus 5 ou 6 avoir connu une destitution.

    • Avatar commentaire
      Voilàtout 2 mois

      je pense que tu sais très bien que le journaliste a voulu dire c’est : de ceux qu’on a voulu destituer, Adjovi estl’un des rares à avoir résisté. et c’est vrai

  • Avatar commentaire
    sonagnon 2 mois

    Moi je ne comprends pas ce système de changer de maire en cours de mandat, c’est une véritable faiblesse pour notre système de démocratie à la base.

    Si quelques conseillés affamés trouvent à manger ailleurs, ils changent de veste pour voter contre leur allié d’hier, ce n’est pas tolérable.

    Si vraiment il y a des problème de mauvaise gestion et de détournement que la justice s’en saisisse et après une procédure régulière qui prouve la culpabilité du mis en cause, on peut parler de destitution.

    La démocratie n’est pas affaire d’affamés hein!!!

  • Avatar commentaire
    Osajefo 2 mois

    Taisez-vous ! Vos femmes qui vous trompent là c’est Talon aussi ou bien ? Pauvres types !

  • Avatar commentaire
    Paul 2 mois

    J’aimerais savoir ce que le préfet reproche au maire. Pourquoi il se mêle des affaires de la municipalité si judiciairement le maire n’est pas mis en cause. Quel est ce système ? Éclairez-moi si vous en savez quelque chose.

    • Avatar commentaire
      Amaury 2 mois

      C’est normal que le préfet convoque une réunion plénière si une motion de défiance a été déposé contre la maire.

      C’était la même chose la fois dernière et fo sévé a pu échapper.
      Espérons qu’il va réussir cette fois ci aussi.

  • Avatar commentaire
    Eric 2 mois

    Mon cher ami Le plombier, tu peux passer chercher des opportunités en plomberie a calavi, cat cest une commune en pleine construction et cest veritablement ton domaine de competences pas les analyses politiques.

    Que viens faire encore Talon ici et on le traite de monstre. n’oubliez pas quavant tout il est aussi ciToyen beninois et peux bien facilement porter pour CALOMNIES ET DIFFAMATIONS. YAYI l’a fait dans ce pays ainsi que AMOUSSOU Bruno

    Il ne sert a rien de parler parce que tout le monde parle au risque de vous creer des ennuis utiles.

    Participons plutot ensemble au developpement du pays

  • Avatar commentaire
    Bossouko 2 mois

    notre ami Joeleplombier a peut être un problème personnel avec Talon . tout pour lui c’est Talon

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 2 mois

    Talon veut mettre ce pays sous sa botte . Notre démocratie est menacée.
    Du jamais vu ce qui se passe dans mon pays. Il n’est plus bon d’être un élu de l’opposition
    Nous avons contribué malheureusement à l’élection d’un monstre à la tête de notre pays .

    • Avatar commentaire
      Je crois 2 mois

      C’est monstrueux de parler d’un Président de la République en ces termes .
      C’est vous le monstre

    • Avatar commentaire
      Dr Noël À. Zonon 2 mois

      Vos intérêts sont certainement menacés, ce n’est pas le cas de tout le monde.