Ramassage des ordures dans Cotonou : « Si le maire est incapable, le préfet se substitue à lui » selon Toboula

Ramassage des ordures dans Cotonou : « Si le maire est incapable, le préfet se substitue à lui » selon Toboula

Modeste Toboula sur l’émission’’ Ma part de vérité’’ de la chaîne télévision privée Golfe Tv Africa n’a pas fait la langue de bois. Il a relevé des amalgames au niveau de la mairie de Cotonou.

Cotonou- Bénin : Toboula engage la chasse aux mendiants

L’exercice de la tutelle est bien quadrillée par les textes a assuré l’invité, qui s’est basé sur l’arsenal juridique qui régit la décentralisation au Bénin pour soutenir ces propos.

Le ramassage des ordures qui est une activité de salubrité publique, est un démembrement de la notion de l’ordre public“, analyse le préfet Toboula. Si le maire ne prend pas des dispositions pour assurer pleinement l’ensemble de ces composantes de la police administrative, le préfet se substitue d’office à lui et prend les mêmes dispositions.

« Je n’ai rien fait en dehors des textes, la mairie de Cotonou est défaillante dans la gestion des déchets solides ménagers, et je me substitue sans rappel à l’ordre », a clarifié le préfet.

D’un autre côté Modeste Toboula se dit être peiné d’entendre des cadres de la mairie de Cotonou dire des contre vérités sur la tutelle. Le gouvernement n’a jamais empêché la mairie de mener à bien les travaux qu’elle a initiés dans le cadre du développement de la commune de Cotonou. Il est tant d’arrêter le débat subjectif pour s’attaquer à l’objectivité.

L’hôte de l’émission ‘’Ma part de vérité’’ n’entend pas quitter la ligne qu’il s’est tracé : travailler à impacter la vie des Cotonois.

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    HOUNDOLO 4 mois

    Il faut effectivement aider les soglo à rendre propre la ville de Cotonou.Bientôt 15ans les même causes pour les même effets ,rien n’a absolument change .

  • Avatar commentaire
    Analyste 4 mois

    D’accord, le préfet fait fort en se substituant à la mairie. On peut effectivement, du point de vue juridique, décrier cette immixtion du pouvoir central dans les prérogatives du municipal.

    Mais avouons que la mairie a échoué depuis des années. Et comme dit l’adage au pays, l’important pour le citoyen cotonois est que le “serpent soit tué” (entendez que la ville soit toilettée), qu’importe qui le fait.

  • Avatar commentaire
    Mahuton Anagonou 4 mois

    Bon boulot M. Le Préfet,si Soglo père et Soglo fils ont géré Cotonou des années durant et sont incapables de régler les problèmes de Cotonou pour de fausses raisons de perte d’électorat,il faut une autorité de tutelle pour les y forcer car c’est pour ça quils sont d’abord élus et non pour autre autre chose.On ne peut pas continuer à laisser des élus faire ce qu’ils veulent de nos municipalités.Y EN A MARRE…

  • Avatar commentaire

    Quand est ce que cet ignare va la boucler ?
    Pauvre pays ou en depit de nombreux administrateurs formes et competents , on propulse des demi lettres a la tete des departements et les arrose de millions!

    La seule consolation est que le pays a connu beaucoup de prefets incompetents dont on ne se souvient meme pas du nom…
    Toboula finira bientot dans les poubelles de l’histoire… comme son maitre chien Talon…
    Juste une question de temps

  • Avatar commentaire
    Tonagnon 4 mois

    Bienvenue en république bananière du Bénin

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      Sans bananes car dans notre pays tout le monde veut des bananes bien jaunes et bien racées importées des petites îles françaises ou de Costa Rica.

  • Avatar commentaire
    Amaury 4 mois

    Ce type est d’une nullité inqualifiable. Si le maire ne fait pas, le préfet de substitue à lui sans rappel à l’ordre !!!
    Monsieur le préfet,
    De quel texte tirez vous cette affirmation ? Croyez vous avoir à faire a des demeurés de l’autre côté? Un peu de sérieux tout de même. Ici c’est le Bénin.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      On attend une réaction de Léhady Soglo par des actions “coup de poing” pour rendre à la ville de Cotonou sa salubrité. On souffre de l’incapacité des dirigeants de notre pays… par ici la monnaie mais côté travail, RIEN.

  • Avatar commentaire
    Paul 4 mois

    En toute impartialité, je ne vois pas ce qu’un préfet vient faire dans les affaires d’une municipalité. Objectivement, est-ce une bonne manière ? Allez voir dans tous les pays dits démocratiques si c’est ainsi qu’un préfet agit ? Je me pose des questions quant aux attributions de certaines autorités qui oublient que l’impartialité et l’objectivité sont des qualités indispensables pour exercer un tel métier. Je pense qu’il y a un manque de formation à entendre de telles déclarations.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      On a les préfets que le pays mérite après avoir voté.

  • Avatar commentaire
    Ac 4 mois

    Qu’il s’occupe d’abord des déchets de dantokpa avec son ami le DG de la sogema. Dantokpa et les berges lagunaires sont sous leur responsabilité et non celle du maire. Quand il aura réussi ça alors il sera crédible.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    De mieux en mieux , touboula gros nez , destructeur , le voilà qui passe à éboueur , il veut une rallonge sur son salaire déjà exorbitant