Libération des espaces publics au Bénin: Toboula continue de traquer les occupants illégaux

Libération des espaces publics au Bénin: Toboula continue de traquer les occupants illégaux

Le préfet de Cotonou a une fois encore lancé un ultimatum aux citoyens béninois. Cette fois-ci, il ne s’agit, ni de boutiques, ni de magasins à casser, mais de véhicules gros porteurs à dégager.

Tourisme au Bénin : Les bâtiments coloniaux d’Athiémé, un gâchis touristique

Au plus tard ce jeudi, le préfet du littoral Modeste Toboula intime l’ordre aux transporteurs de libérer le parc Dindon situé derrière le commissariat de Xwlacodji.

Le préfet a signé un communiqué, ce mardi, exigeant la libération du parc Dindon de Xwlacodji. En 48 heures, précisément le jeudi 22 juin 2017 à 12 heures, est l’ultimatum donné par Modeste Toboula.

En effet, l’espace dont il est question, devrait servir à l’érection du quartier général des unités spéciales de police fluviales.

Le gouvernement du Bénin, depuis le début de l’année mène une lutte acharnée contre l’occupation anarchique et illégale des espaces publics. Ce processus de libération consiste à assainir les villes du pays et contribuer au tourisme.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    olyver 5 mois

    un préfet est un administrateur nommé en conseil des ministre et non un élu, la responsabilité de cette mission c’est la commune et ces élus mais voilà nous sommes au bénin et une préfet joue le rôle de maire……..cherchez l’erreur…..

    • Avatar commentaire
      IMKI, 5 mois

      Bonjour Olyver, et s’il s’averait que la mairie ne fait point son boulot pour lequel elle esi investie. Je pense bien évidemment que la préfectute mettra en application son pouvoir de substitution pour corriger le tir. j’étais juste de passage, bonne journée á toi…

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    Toboula veut libérer le parc dindons, eh! Oui , lui toboula commence par être le dindon de la farce des ruptu…..

  • Avatar commentaire
    Ac 5 mois

    J’espère qu’il a trouvé un endroit pour recaser ces futurs deguerpis.