Bénin: Collision entre un bus et un Camion à Zogbodomey

Bénin: Collision entre un bus et un Camion à Zogbodomey

Sur l’axe inter-Etats Cotonou-Bohicon, un bus de la compagnie de transport Confort Lines qui a perdu le contrôle a percuté un camion venant de Bohicon pour Cotonou.

Bénin – Police: Deux groupes de braqueurs présentés à la presse

Le choc est d’une gravité extrême. En effet, le conducteur du bus, en partance pour Parakou, a perdu le contrôle. Selon des témoins de la scène, le bus a quitté son couloir et s’est retrouvé de l’autre coté de la route. Dans la foulée il a percuté le camion venant du sens opposé.

A l’origine de cet accident, le goudron serait taché de gazoil, liquide extrêmement glissant, surtout avec la pluie qui s’abattait ce matin. Aussi, comme il est de leur habitude et selon les témoins, le conducteur du bus Confort Lines roulait à vive allure. L’accident s’est produit ce samedi matin à hauteur de Zoukou dans la commune de Zogbodomey. On dénombre des morts et des blessés.

Le conducteur du bus est décédé sur le coup, de même que le distributeur de tickets-bus. Le chauffeur du camion, quant à lui, est gravement blessé. Il est longtemps resté bloqué dans la cabine de son véhicule.

A ce bilan, il faut ajouter plusieurs autres blessés plus ou moins graves parmi les passagers du bus et d’une voiture rouge, de marque Toyota, également touchée dans cet accident.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    Tchite' 2 mois

    Ces chauffeurs de bus sont souvent tres presse’s d’aller et de venir, car je connais tres bien les bus qui font ses trajets etant un habitue’ de Cotonou-Parakou. Avant on faisait le detour par Porto-Novo, maintenant que la voie de Bohicon/Abomey est bien fait, voila’ qu’elle devient une malediction, au lieu d’etre une benediction.

    Et chauffeurs de camion et de bus, sont souvent tres impatients et chauffards. Voila’ qu’ils causent des accidents qui auraient pu etre evite’s.

    • Avatar commentaire
      DON 2 mois

      S’il n’y avait que les chauffeurs de bus !!! Quand je conduis à Cotonou, la question qui me vient constamment à l’esprit est celle de savoir si ces automobilistes que je croise sont passés un jour par l’auto école.
      Le mal est bien plus profond et malheureusement le bout du tunnel n’est pas pour demain

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 2 mois

      Le vrai problème est que même si ces chauffeurs sont sobres, ils ne dorment pas assez et peuvent somnoler sur des trajets qu’ils connaissent par coeur et sans le vouloir, provoquer des accidents. Avant les accidents ces chauffards dès qu’ils sont au volant se croient tout puissants après avoir consommé de l’alcool ou quelques produits illicites qui les rendent euphoriques.
      Le phénomène n’est pas nouveau car ici en France avant l’obtention du permis de conduire, on attire l’attention des gens sur les trajets qui leur sont familiers et les dégâts que peuvent provoquer l’alcool et les produits illicites. La police routière doit faire preuve d’énergie et de vigilance pour protéger nos compatriotes.

  • Avatar commentaire
    Victor 2 mois

    Il faut limiter la vitesse maximale des bus à 100km/h. Ces chauffeurs n’ont pas de déontologie.
    Mes condoléances attristées aux familles éplorées.