Affaire des visas aux autorités du Ghana : la presse parle de vengeance des USA

Affaire des visas aux autorités du Ghana : la presse parle de vengeance des USA

Au Ghana, une polémique est née après la décision prise par l'ambassade des Etats-Unis dans le pays. Cette décision concerne principalement les anciens présidents du Ghana: une vengeance selon la presse nationale.

3e journée de la Coupe U- 17: Mali et Ghana qualifiés pour les 8es de finale

Les Etats-Unis ont-ils voulu se venger des autorités ghanéennes? C’est la question que se pose les journalistes ghanéens après l’annonce de nouvelles mesures de délivrance des visas aux autorités ghanéennes. 

Le début de la polémique

Pour connaître l’origine de la polémique et de la théorie développée par la presse ghanéenne, il faut remonter un petit peu le temps. Il y a quelques années, sous le président Mahama, le Ghana a accepté d’accueillir des anciens prisonniers de la prison américaine de Guantanamo.

Une décision alors vivement critiquée par l’opposition parce qu’elle n’avait pas été approuvée par le parlement. Le président Mahama avait été ainsi accusé de passage en force.

Une fois que l’opposition menée par le nouveau président Nana Akufo-Addo a pris le pouvoir, cette décision a été naturellement remise en cause à travers une décision de la Cour suprême.

Une remise en cause qui ne serait pas du goût des autorités américaines d’après la presse ghanéenne, qui parle depuis de vengeance.

Des mesures concernant les visas de certaines autorités ghanéennes

Pour la presse, les récentes mesures annoncées par l’ambassade des USA au Ghana en sont la preuve:  l’ambassade a en effet annoncé que les anciens présidents ghanéens et les députés devront faire la queue “comme tout le monde” si ils souhaitent se rendre aux USA pour des raisons non officielles (privées).

Une décision qui a très vite fait réagir le ministre de l’information du pays, qui a rappelé le respect que mérite ces responsables ghanéens. Le pays d’après certaines indiscrétions essaie depuis de faire fléchir l’ambassade américaine.

Du côté des responsables de l’ambassade, on ne parle bien évidemment pas de mesure de rétorsion.

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er 5 mois

    Mon cher BITO
    Mon oeil! Vous demandez Qu’est-ce qu’ils vont chercher aux USA??? Mais le fruit de la corruption par nos Responsables politiques est déposé sous anonymat dans les banques américaines, européennes et parfois latino-américaines. Ils y vont pour la mise à jour des comptes secrets qu’ils avaient créés pendant qu’ils étaient en fonction. Ouvrez l’oeil, dès qu’un régime arrive à terme, il faut les suivre dans la fréquence de leurs mouvements, de leurs voyages et leurs destinations. Ils ont tous pour argument leur bilan médical comme si les hopitaux africains sont si dépourvus d’équipements et de médecins compétents pour leur assurer efficacement un bilan médical. ça ne trompe guère, c’est une plaie incurable qui plombe notre développement. Le régime actuel a montré à suffisance que nos dirigeants, nos élus politiques, nos députés sont bel et bien corruptibles avec des fonds qui ne tombent pourtant pas du ciel mais de la poche du contribuable.

  • Avatar commentaire
    bito 5 mois

    Ces gens ne font rire, qu’est ce qu’ils vont chercher aux usa? Ils ne peuvent pas rester chez eux? qu’est ce qu’ils attendent pour fermer l’ambassade des usa au Ghana rapidement et rappeler leur ambassadeur,

    • Avatar commentaire
      Zobi Lamouche 5 mois

      Et que vont devenir tous les ghanéens installés aux USA. Ils rentrent au Ghana aussi? Réfléchis avant de poster.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    Que les ghanéens appliquent la réciprocité aux autorités américaines , s’ils le faisaient, ils ne verront pas grand monde faire la queue devant l’ambassade ghanéenne aux USA

  • Avatar commentaire
    Tundé 5 mois

    Les autorités du Ghana ont la mémoire courte. Ont elles oublié ce consulat fictif qui a délivré pendant 10 ans sur le sol du ghana des visas américains ?

    • Avatar commentaire
      Tchite' 5 mois

      Fictif dis-tu? Penses-tu que les auteurs etaient seulement des Ghaneens? Vas-y comprendre quelque chose.

      Il faut savoir en ce qui concerne cette affaire que ces “grands pays (et leurs organisations respectives)” de ce monde, ne mettent rien dans l’oublie. Ils documentent tout dans leur ordis afin de faire payer les auteurs tot ou tard.
      C’est en Afrique que nous oublions et pardonnons vite.

    • Avatar commentaire
      Tchite' 5 mois

      Il faut aussi comprendre que les visas en eux-memes n’etaient pas fictifs. Ils etaient delivre’s par le vrai ambassade, mais apres revendu par le soi-disant faux ambassade.