Afrique du Sud : Edward Zuma, le fils de Jacob Zuma accusé de racisme

Afrique du Sud : Edward Zuma, le fils de Jacob Zuma accusé de racismePhoto : Marilyn Bernard

Après les déboires du père, voici ceux du fils. En Afrique du Sud, Edward Zuma, fils du président Jacob Zuma est accusé d'attaques raciales après avoir vivement interpellé deux anciens ministres qui ont critiqué son père. Une nouvelle affaire qui embarrasse l'ANC, parti au pouvoir.

Malversations lors des funérailles de Mandela: Les révélations de la Médiatrice de la République

Le Congrès national africain (African National Congress) est dans la tourmente. Depuis les déboires du Chef de l’Etat et les critiques acerbes au sein de la population et de l’aile dure du parti, c’est une nouvelle polémique qui vient d’éclater après des publications du fils de M. Zuma, Edward Zuma.

Et pour cause ce dernier a jugé bon publier une lettre ouverte dans laquelle il s’en prenait ouvertement à l’ancien ministre des finances, Pravin Gordhan mais également l’ancien ministre du Tourisme, Derek Hanekom (l’un métis, et l’autre blanc). Les deux anciens ministres avaient critiqué la corruption qui sévit selon eux au sommet de l’Etat et pointé du doigt le président Jacob Zuma.

Des déclarations qui ont provoqué la colère du fils de l’intéressé qui les a directement accusé de céder « au mensonge de l’apartheid qui leur fait penser que leur couleur de peau les place au-dessus de la majorité ». En termes clairs, il les accuse également de vouloir promouvoir en Afrique du sud le monopole blanc.

Des déclarations qui embarrassent le parti mais qui ont également déclenché une polémique, certains accusant le fils de Zuma de racisme envers les blancs. Ce dernier a réagi et affirmé qu’il assumait la totalité de ses propos.

Commentaires

Commentaires du site 0