Gestion déléguée de la SBEE: Les techniciens de l’électricité s’approprient le concept

Gestion déléguée de la SBEE: Les techniciens de l’électricité s’approprient le concept

Depuis quelques semaines, le Gouvernement du Bénin a décidé en Conseil des ministres de mettre en Gestion déléguée la Sbee. Ce vendredi 30 juin 2017, une Journée de réflexion a eu lieu à Cotonou pour mieux comprendre ce nouveau mode de direction.

Plateau – Coupure d’électricité : Laurent TOSSOU rassure les populations

« … Les cadres de la Sbee ne sont pas contre les réformes. Nous l’avons prouvé en participant activement et qualitativement à tous les travaux d’élaboration du Contrat-plan. Nous voulons simplement comprendre le contenu de la Gestion déléguée. Nous voulons être associés et apporter notre contribution à toutes les réformes qui puissent porter vers la performance de notre société, la Sbee… ».

Voilà en quels termes Gustave ALLODJI le président de l’Association des Cadres du Métier de l’Electricité (ACME) s’est exprimé à l’occasion de la cérémonie officielle d’ouverture de la Journée de réflexion organisée par son association. Pour lui, l’inquiétude suscitée au sein des agents de la Société Béninoise d’Energie Electrique (Sbee) par la mise en Gestion déléguée de cette société doit être rapidement dissipée.

En effet, ce n’est plus un secret pour personne. La Sbee va connaitre une autre méthode de gestion. A l’occasion d’un Conseil des ministres du 12 mai 2017, le Gouvernement du Président Patrice Talon, plutôt que d’entériner la proposition du 2e compact du Millenium Challenge Account (MCA-Bénin II) qui voudrait que le directeur général de la Sbee et son adjoint soient désormais recrutés par appel à candidatures internationales, a pris la décision de mettre cette société sous Gestion déléguée.

Un nouveau concept qui donne logiquement lieu à des interprétions diverses, à des inquiétudes dans le rang des acteurs du domaine, voire de celui de tous les usagers de l’électricité au Bénin.

Tous pour la renaissance de la Sbee

C’est donc pour dissiper ces appréhensions légitimes et permettre à tous de mieux comprendre et s’approprier le concept qu’une Journée de réflexion – la 3e du genre – a été organisée ce vendredi 30 juin 2017 au Chant d’Oiseaux de Cotonou par l’ACME. Et la finalité étant de mettre tout le monde au même niveau d’informations, a expliqué Gustave ALLODJI.

Prenant la parole, le directeur général de la Sbee a également replacé les travaux dans leur contexte. Pour Laurent Tossou, les difficultés actuelles de la société liées, entre autres, à la production et à la distribution de l’énergie électrique obligent à des réformes profondes. Et c’est ce qui explique l’avènement de la Gestion déléguée décidée par le Gouvernement de la Rupture.

Toutefois, il a rassuré les uns et les autres que c’est le moment de la mise en commun des réflexions pour conduire au mieux les différentes réformes entreprises au sein de la société, et non celui des inquiétudes. Par conséquent, il attend des participants, des réflexions profondes et positives pour une avancée sérieuse de la situation.

Approché, le consultant qui a entretenu les participants sur le thème « Gestion déléguée d’une entreprise : cas de la Sbee » a abondé dans le même sens. Selon lui, le changement de mode de gestion apporte toujours des appréhensions. Mais il a tenu a expliqué que ce mode de gestion qui dure généralement trois ou quatre ans vise une meilleure performance de la société. Mieux, il renseigne qu’à priori, et selon les informations reçues des responsables du gouvernement et de la Sbee, il ne sera pas possible pour l’opérateur choisi de procéder à des licenciements abusifs. Le but visé étant la meilleure qualité du service, en l’occurrence la bonne fourniture l’énergie électrique.

Rappelons qu’au cours des travaux, après la présentation du thème central, un comité de rédaction a été mis sur pied pour faire des propositions et recommandations pour les besoins de la cause. Des recommandations qui seront soumises aux autorités compétentes ; Les travaux ont pris fin dans la même journée.

Commentaires

Commentaires du site 0