Bénin: Les artistes auditionnés par la commission parlementaire d’enquête sur le Fac

Bénin:  Les artistes auditionnés par la commission parlementaire d’enquête sur le Fac

La commission d’enquête parlementaire d’information et de contrôle sur le Fonds d’aide à la culture (Fac), présidée par l’honorable Orden Alladatin a démarré hier les auditions des artistes de la musique béninoise.

Bénin : Affo Obo Ahmed Tidjani membre du groupe parlementaire d’Issa Salifou

En effet, la salle polyvalente du palais des gouverneurs a servi de cadre, durant plusieurs heures, à des auditions d’artistes sur la gestion du fonds d’aide à la culture.

Un fonds mis en place par le gouvernement défunt et qui devait servir à soutenir les artistes béninois. Mais depuis l’avènement du régime du nouveau départ, ce fonds a été pratiquement supprimé. Les artistes, au cours de l’étude du projet de budget général de l’Etat gestion 2017, ont levé le ton et ont dénoncé aux parlementaires certains dysfonctionnement dans la gestion d’alors.

Une question orale avec débat a été même introduite par des députés afin de voir clair dans ce dossier. C’est suite à cette interpellation que l’Assemblée nationale a décidé de mettre sur pieds cette commission parlementaire d’information, d’enquête et de contrôle. C’est dans ce cadre que le bureau de la fédération des artistes béninois élargi à d’autres artistes, a été écouté hier par les membres de cette commission.

Selon des informations recueillies des sources proches de l’institution parlementaire, beaucoup de dysfonctionnements ont été relevés et de nombreuses recommandations ont été formulées aux membres de cette commission. Selon les mêmes sources, la commission poursuivra son travail et auditionnera d’autres acteurs culturels avant de faire des descentes sur le terrain. Plusieurs artistes étaient reçus hier au parlement. Il s’agit entre autres de PD Symph, Eric Tomson, Gbessi Zolawadji, Anice Pépé, Pipi Wobaho, pour ne citer que ceux-là

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    aziz 5 mois

    Il y a en effet…dans nos pays…un cercle vertueux..qui assure le bonheur,le progres social,…c’est celui..ou l’état, l’executif..crée les conditions en terme d’infrastructures,de réforme juridique..de sécurité juridiques..et institutionnelles..afin que les citoyens..mettent en valeur..leurs initiatives créatives par des prises de risques,de valeurs ajouées..et surtout..et surtout..en payant leurs impots…à l’état..en compensations..de ce qui est mis à leurs dispostions..pour l’épanouissement et l’accomplicement en sécurité..de leurs iniatives..

    Et il appartient..à l’état de gerer de façon optimale,rationnelle..et transparente des ressources…issues du genie créateur des citoyens..

    Le role..de l’état limité au strict minimum…régallien..

    Bannir à jamais..les sociétés et regies d’état..qui ne sont que des nids…de toutes les turpitudes,de l’incompétences,de l’anti patriotisme,de la cupidité et de mauvaise gestion

  • Avatar commentaire
    aziz 5 mois

    Etre artiste…c’est un choix,c’est une entreprise privée..qui comporte des bien faits et des risques..

    L’état n’a pas à entretenir cette catégorie..de gens..

    De plus..le terme d’artiste est vague…et je ne vois meme pas la pertinence..de leurs actions..

    Au nom de quoi…on va donner du blé..à des gens mal dans leur peau..qui se permettre..de mettre nos soeurs à poils…en public…

    Ou est l’art…dans ça..?…et celui là va toucher du blé…pour ça…?

    Dans ce cas..je vais me promener…en tenue…papou…à cotonou..et réclammer du blé

    Quelques drogués rasta..véritables déchets humains..en divaguation..vont toucher du blé…pour dire aussi qu’ils sont des artistes…?