Bénin – Energie: Le projet Recaseb lancé avec la 1ère réunion du comité de pilotage

Bénin – Energie: Le projet Recaseb lancé avec la 1ère réunion du comité de pilotage

L’Union Européenne et le Ministère de l’énergie ont procédé au lancement officiel du projet de Renforcement des capacités des acteurs du secteur de l’énergie au Bénin (Recaseb), à l’occasion de la première réunion du comité de pilotage, tenue hier jeudi 20 juillet 2017 à Cotonou.

Autorité du Bassin de la Volta : le ministre Houssou à la présidence du Conseil des ministres

Le projet de Renforcement des capacités des acteurs du secteur de l’énergie au Bénin (Recaseb), est entré dans sa phase opérationnelle visible. Le top a été donné hier, jeudi 20 juillet 2017, par l’Union Européenne et le Ministère de l’énergie, à travers l’organisation de la première réunion du comité de pilotage qui s’est déroulée à l’hôtel Azalaï de Cotonou.

‘’Recaseb’’ est une réaction aux crises récurrentes et structurelles dans le secteur de l’énergie, en vue de la transformation durable et pérenne du secteur au Bénin, d’après le Ministre de l’énergie, Jean-Claude Houssou. Il s’agit notamment d’une réponse de l’Etat béninois aux nombreuses difficultés du secteur, dont l’inadéquation entre l’offre et les besoins exprimés, et les faiblesses en infrastructures de production, de transport et de distribution de l’énergie, informe le Coordonateur de l’unité technique du Fonds européen de  développement (Fed), au niveau du Ministère de l’économie et des finances, Septime Azonnoudo.

Pour une ressource humaine à la hauteur des défis

Le projet est financé par l’Union européenne, spécifiquement pour aguerrir les acteurs devant intervenir à divers niveaux entre autres, des réformes et de l’amélioration des performances du secteur. C’est un appui de transfert de compétences et de formation continue, pour satisfaire les besoins en formation. «Ces besoins doivent en effet être définis à partir d’un cadre stratégique et organisationnel révisé, qui permettra de préparer les ressources humaines de demain aux défis d’un secteur en constante évolution au niveau mondial», confie l’Ambassadeur Josep Coll, Chef délégation de l’Union Européenne au Bénin. «Les nouvelles technologies, les énergies renouvelables, la recherche appliquée, l’évolution des métiers et des fonctions, la mise en place du marché régional de l’électricité, sont autant d’éléments à prendre en compte pour que demain le Bénin puisse réussir sa transition énergétique vers une production d’énergie durable et respectueuse de l’environnement, et vers un accès universel orienté vers le développement économique et social.» ajoute-t-il. Il réaffirme que l’Union européenne, à travers le Recaseb, est disposée à relever ces défis, aux côtés du Bénin.

Un tel appui est primordial et à saluer, reconnait le Ministre de l’énergie.

«Le renforcement des capacités des acteurs s’impose comme une priorité, un préalable indispensable à la mise en place d’un meilleur cadre politique, stratégique et institutionnel ; il doit être au centre de nos préoccupations et de nos actions, car de la qualité des hommes et des femmes dépend notre capacité à produire durablement des résultats », justifie l’autorité.

Un important départ du ‘’Recaseb’’

Cette première réunion du comité de pilotage du ‘’Recaseb’’ a pour objectif d’assurer le leadership et l’appropriation du projet au niveau de ces acteurs, en vue de prendre des décisions sur les orientations stratégiques et opérationnelles, à en croire le Directeur général de l’énergie, Amine Bitayo Kaffo. C’est une réunion qui, au-delà des membres du comité de pilotage, est élargie à tous les acteurs et principaux bénéficiaires. Ceci, pour analyser la situation du secteur, échanger sur la vision et la feuille de route, apprécier les notions de changement et de renforcement de capacités, etc. Aux dires de l’Ambassadeur Josep Coll, c’est déjà l’occasion d’un petit bilan des premières activités d’avant lancement officiel, qui ont accouché entre autres des rapports énergétiques 2014 et 2015. Lesquels rapports ainsi que d’autres documents du projet ont été soumis aux participants pour examen et validation. «C’est pour marquer un important départ» dira l’Ambassadeur.

Le projet Recaseb est financé à hauteur de 18 millions d’euros, soit environ 11,8 milliards de francs Cfa, par l’Union Européenne, conformément à l’accord de subvention signé en mars 2016 entre elle et le Ministère de l’économie et des finances, ordonnateur national du Fed. Ce projet est issu en réalité du partenariat entre le Bénin et l’Union Européenne, définit dans le Programme indicatif national (Pin) du 11ème Fed, avec un budget de plus de 80 millions d’euros, soit plus de 52 milliards de francs Fca pour le secteur de l’énergie de 2014 à 2020. C’est un programme qui vise essentiellement l’accès à l’énergie électrique en milieu rural, la promotion des énergies renouvelables, et la promotion de l’efficacité énergétique au Bénin, à en croire le Directeur général de l’énergie

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 4 semaines

    La création d’une autre structure de complaisance. Un désert de compétence. Un gâchis de deniers publics.
    Pourquoi pas un partenariat public -privé ????
    Cherchez l’erreur.