Bénin : Moov dispose de 30 jours pour corriger des dysfonctionnements dans ses services

Bénin : Moov dispose de 30 jours pour corriger des dysfonctionnements dans ses services

Les griefs portés contre l'opérateur de téléphonie mobile MOOV Bénin sont liés à la sécurisation du réseau contre des fraudes sur le trafic des appels internationaux entrants.

L’ARCEP : Le Tribunal relaxe les 7 anciens membres déchus

L’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep), par décision numéro 2017-152 portant définition des indicateurs de qualité de service des réseaux de télécommunications mobiles ouverts au public, a appelé l’opérateur de téléphonie mobile à se conformer aux obligations de son cahier de charges.


Les dysfonctionnements observés sur les prestations fournies par cet opérateur concernent des régions du Sud, du Centre et du Nord. L’Autorité de régulation a également reproché à cet opérateur de téléphonie un certain nombre de choses liées surtout à la taxation des appels internationaux.

Selon la décision de l’Arcep, la société Etisalat Bénin Sa, a un délai de 30 jours pour s’exécuter. Elle doit corriger de façon substantielle les défaillances. Toute chose qui aiderait à combler les atteintes des abonnés. Ces derniers qui se plaignent quotidiennement des services proposés par l’opérateur.

Commentaires

Commentaires du site 0