Caniveaux à ciel ouverts dans le 6ème arrondissement de Cotonou : les assurances de Dénis Gnonlonfoun

Caniveaux à ciel ouverts dans le 6ème arrondissement de Cotonou : les assurances de Dénis Gnonlonfoun

Les caniveaux laissés ouverts suite à des travaux de curage dans le 6ème arrondissement de Cotonou, suscitent la colère de la population qui de plus en plus en fait les frais. Interpellé, le chef dudit arrondissement, Dénis Gnonlonfoun, en donne ici les raisons.

Plan de contingence de Cotonou: La Mairie anticipe la gestion des risques

Il profite de l’occasion pour se prononcer sur l’état du marché d’Aidjèdo, situé dans ce même arrondissement.

La Nouvelle Tribune : Qu’est-ce qui explique la présence de caniveaux non couverts dans votre arrondissement ?

Dénis Gnonlonfoun : C’est vrai que dans mon arrondissement il y a actuellement plusieurs caniveaux qui ne sont pas dallés. Cela ne dépend cependant pas de l’arrondissement, mais plutôt au niveau de l’entrepreneur qui s’est chargé des travaux de curage. Les caniveaux avaient été ouverts par l’entreprise afin que le travail soit bien effectué. Et le problème qui se pose actuellement est que la mairie doit signer un contrat avec cet entrepreneur, un contrat qui doit préalablement être approuvé par le préfet ; ce qui n’a pas été fait. Faute de contrat, l’entrepreneur a cessé les travaux car n’étant pas sûr d’être payé à la fin.

LNT : Dans ce cas, que prévoyez-vous pour résoudre la situation ?

Cette situation n’est pas non plus du goût du maire de la ville de Cotonou, Léhady Vinagnon Soglo. Des dalles sont déjà en cours de fabrication sur son ordre. Le problème sera donc bientôt résolu, et je demande donc à la population de garder son calme.

LNT : Un autre problème dans votre arrondissement est l’état de délabrement avancé du marché d’Aïdjèdo. Pourquoi la reconstruction de ce marché n’a-t-elle pas encore commencé ?

Les travaux de reconstruction du marché d’Aïdjèdo n’ont pas encore démarré, parce que le gouvernement a donné l’ordre d’annuler le projet de reconstruction des marchés secondaires annoncé par monsieur le maire de la ville de Cotonou. Car, l’Etat a lui aussi mis en place un projet de reconstruction des marchés secondaires, et de création d’autres marchés.

Commentaires

Commentaires du site 0