Eliminatoires Chan 2018 : Les Ecureuils locaux à l’assaut des Eperviers

Eliminatoires Chan 2018 : Les Ecureuils locaux à l’assaut des Eperviers

Le Bénin entre en compétition ce dimanche au stade Kégué de Lomé pour un match contre le Togo, dans le cadre du premier tour des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (Chan) Kenya 2018. Les Ecureuils locaux défient les Eperviers pour au moins le point du nul.

Eliminatoires Chan Kenya 2018: Les Ecureuils aux portes du second tour

«Je pense qu’il y a tout ce qu’il faut pour aller faire un résultat… Je vais à Lomé pour gagner». C’est ainsi que l’entraîneur des Ecureuils Oumar Tchomogo a annoncé les couleurs de ce match au détour de la seconde séance d’entrainement de la journée.

L’objectif de l’équipe est donc bien clair et le déplacement de Lomé n’est pas juste une partie pour limiter les dégâts. Les Ecureuils locaux vont fouler la pelouse de Kégué en conquérants, et l’équipe a déjà bien bouliné à travers la sous-région et autres pour préparer cette entrée en compétition. De la défaite (2-0) du Caire à la victoire (3-1) de Niamey, les Ecureuils locaux ont livré sept matchs amicaux. Avec une seule victoire à la clé en match retour contre le Mena du Niger le 2 juillet dernier et deux défaites contre les Pharaons locaux d’Egypte en mars et contre le Mena en juin (1-0), l’équipe a enregistré deux matchs nuls consécutifs contre les locaux du Burkina Faso : un but partout à Ouagadougou et deux buts partout à Cotonou.

Lors du déplacement sur Accra, Blacks starlets et Écureuils se sont séparés au coude à coude: un but partout. Au stade Robert Champroux, ces Ecureuils locaux ont également tenu en échec les éléphants de la Côte d’Ivoire un but partout.

En l’absence de championnat national, le staff a donc multiplié les matchs amicaux pour se remettre en jambe. A priori, l’équipe a les armes pour obtenir un résultat quand on sait que l’adversaire n’est pas une foudre de guerre. Mais à la différence de l’équipe béninoise où les joueurs ont joué un vrai championnat il y a au moins cinq ans, les Eperviers locaux du Togo quant à eux, y participent régulièrement. Et la différence peut se faire à ce niveau. La forme physique des joueurs au niveau des deux équipes va déterminer l’issue de cette rencontre que les Eperviers ne peuvent se permettre de perdre. Mais pour les Ecureuils, un match nul pourrait entretenir l’espoir d’une qualification au second tour de ces éliminatoires, avant le match retour au stade Général Mathieu Kérékou de Cotonou.

L’équipe du Bénin quitte Cotonou ce vendredi pour Lomé avec 25 joueurs

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    Tonagnon 3 mois

    Vous faites beaucoup d’efforts pour nous rendre compte de l’actualité au Benin. Je pense qu’il faudrait revoir votre banque d’images. Illustrer tous les articles au sujet des écureuils par la même photo me semble un peu limite.

  • Avatar commentaire
    maya 3 mois

    Franck , écrire tout un texte en majuscule , ça ne se fait pas! ” C’est mal poli ” en plus collez la paix a tchomogo . Vous êtes un sorcier , individu haineux .

    • Avatar commentaire
      FRANCK M MAKON 3 mois

      MAJUSCULE OU MINUSCULE JE RECIDIVERAI TJOURS AU LIMOGEAGE DE TCHOMOGO.
      MAYA , MERCI POUR TES INJURES.
      CELA ME VA DROIT AU COEUR.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 3 mois

    JE NE PEUX RESTER UNE SECONDE SANS AVOIR LE COEUR LOURD PAR LE MAINTIENT AU POSTE D’ENTRAINEUR DES ECUREUILS DU SIEUR OUMAR TCHOMOGO.
    A PRIORI , TCHOMOGO FUT L’UN DES MEILLEURS JOUEURS DE SA GENERATION.
    IL A AIDE LE BENIN A DES QUALIFICATIONS HISTORIQUES…
    MAIS POUR CELA LE BOMBARDER COMME ENTRAINEUR , C’EST CONFIER LA DIRECTION D’UNE SALLE DE CLASSE A UN ELEVE QUI FUT PARMI LES MEILLEURS DE LA CLASSE SANS AUCUNE EXPERIENCE DANS LE DOMAINE DE L’ENSEIGNEMENT .
    JE PRIE LES AUTORITES DU BENIN A MAINTENIR TCHOMOGO UNIQUEMENT AU POSTE DE COATCH DES ECUREUILS LOCAUX ET LE LIMOGER DES ECUREUILS SENIORS .
    MAIS SI MA DEMAnde EST REJETTEE , JE PENSE QU’IL FAUT DIRE A DIEU A UNE QUELCONQUE QUALIFICATION SOUS SA DIRECTION .
    LE RESULTAT DE LOME EN ALLER ET RETOUIR POURRAIT DETERMINER SI J’AI RAISON OU PAS .

    • Avatar commentaire
      aziz 3 mois

      Toi là..tu nous saoules..avec tes conneries

      Tu ne sais meme pas jouer “au petit camp”..dans les vons des quartiers…avec une boule de chiffons…ou le melon sauvage…comme nous on savait le faire au nord…et puis c’est toi…qui sais tout sur le foot

      Laisses nous tranquille..!!!…n’est ce pas

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 3 mois

    EN CAS DE DEFAITE , JE RECOMMANDE AUX AUTORITES BENINOISES DE CONTINUER PAR FAIRE CONFIANCE A OUMAR TCHOMOGO PUISQUE C’EST AINSI QUE NOUS EVOLUONS !
    JE REVIENDRAI LUNDI COMMENTER APRES LE RESULTAT A LOME EN CAS DE DEFAITE OU VICTOIRE …
    TRISTE BENIN ….TRISTE ENTRAINEUR QUI MERITE DEPUIS UN LIMOGEAGE .

  • Avatar commentaire
    aziz 3 mois

    Les écureuils…à l’assaut des éperviers….??!!!

    C’est une blague…ou quoi..?

    On est cuit…puisque le combat est perdu d’avance..n’est ce pas

    Il suffit…que l’épervier..fonçe…sur l’écureuil…et ce dernier..va détaler…sans demander…son reste

    Hihihi kikikiki

    • Avatar commentaire
      ALLOMANN 3 mois

      @Aziz,…riiiiiires!!!! l’article aurait dû être intitulé “Les Ecureuils vont tenter de jouer à cache cache avec les Eperviers”……