Congrès extraordinaire du Psd: Golou reconduit à la présidence du parti

Congrès extraordinaire du Psd: Golou reconduit à la présidence du parti

Crise au PSD (Bénin) : Le recours à la justice désormais inévitable

Le Parti social-démocrate (Psd), a tenu son congrès extraordinaire le samedi 22 juillet 2017 à Cotonou. Les militants venus de toutes les régions du Bénin ont pris part aux travaux qui ont duré toute la journée. A l’issue des assises, d’importantes résolutions ont été prises, notamment le retrait du parti de l’Union fait nation, pour beaucoup de raisons, et la reconduction d’Emmanuel Golou comme seul et unique président des sociaux-démocrates  au Bénin.

Le congrès extraordinaire tant attendu du parti social-démocrate s’est tenu ce samedi 22 juillet 2017 à Cotonou. Venus de tous les départements du Bénin, les militants, amis et sympathisants du Psd ont assisté aux travaux qui ont duré toute la journée. Dans une ambiance festive, les socialistes visiblement engagés et déterminés à redorer le blason du  parti après les échéances électorales de 2015 et de 2016, ont participé et contribué à la réussite de ce congrès extraordinaire. Cette grande rencontre intervient juste au lendemain du verdict rendu par la justice, et qui a rétracté son ordonnance d’interdiction dudit congrès. Le président du comité d’organisation dans son message a remercié tous ceux qui ont œuvré pour que le congrès se tienne.

A l’ouverture des travaux, le président sortant qui sera réélu quelques heures plus tard, s’est réjoui de l’effectivité des assises qui vont leur permettre non seulement de renouveler les différentes structures du parti, mais aussi de mettre sur pied le nouveau bureau exécutif national. Emmanuel Golou, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a tenu à rappeler que la crise que vit sa formation politique  est la première de son histoire. A la recherche des causes profondes de celle-ci, le président note qu’il n’y a ni bataille idéologique, ni tiraillements sur son orientation politique.

« De toute évidence, il n’y a pas de grandes réformes sans conséquences, et c’est ce que nous vivons en ce moment à travers cette crise », a-t-il fait savoir.

Aussi, a-t-il souligné que cette rencontre extraordinaire est un luxe, mais un luxe indispensable. Le remettre à plus tard serait préjudiciable et mettrait à mal la cohésion au sein du parti. Le président du comité Afrique de l’international socialiste, avoue que leur expérience récente avec l’union fait la nation, n’a pas du tout été heureuse. Il faut donc rechercher les meilleures issues pour la suite du combat. Emmanuel Golou a invité ses militants à s’engager pour assurer la cohésion au sein de leur parti, pour son rayonnement.

Le Psd quitte officiellement l’Union fait la Nation

Le départ du parti social-démocrate de l’Union fait la nation, a été l’une des grandes résolutions issues du congrès du samedi dernier. En effet, ce départ de ce regroupement politique est dû selon les congressistes à plusieurs raisons, notamment le

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    Cathie 3 mois

    Que l’opposition réelle commence maintenant à s’organiser: le PSD, la RB (Soglo), et d’autres partis politiques dans le pays. Que les voix commencent à s’élever afin d’éviter le naufrage de notre pays.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 3 mois

      Cathie , oui l’opposition à l’es.cr.oc de talon est en marche .
      Avez-vous Les Échos de Paris sur le PAG , djogbenou est en grande difficulté, les différents intervenants le malmènent mal mal

  • Avatar commentaire

    L’UN coquille vide pourra servir de parti a Talon …
    Peut qu’Idji et et ses copains vont servir de marche pied au rupturiens…
    Ils peuvent y ajouter les Bada, Yehouetome et autres affames de la RB…

    Espérons que les militants directs de l’UN avec Ahoyo Roger a leur tête vont quitter ce navire a rats en-talonnes…

    Bruno aura tout rate dans sa vie politique, même sa sortie…
    Ainsi finit on quand on est gourmand… de petite cuillère en louche fourchue !

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 3 mois

      Ahoyo a-t-il encore un avenir politique dans ce pays ? Tout comme detchenou Antoine qu’on entend plus , et c’est tant mieux pour le benin

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 mois

    Hum le renard de djacotomey a cette fois la queue entre ses pattes , ” ces jeunes là ne sont pas bons heins ”
    Amoussou , prends maintenant ta retraite politique avec une grande honte en prime