Dissolution de Libercom Sa : Les agents en sit-in ce jour

Dissolution de Libercom Sa : Les agents en sit-in ce jour

Les travailleurs de Bénin Télécoms infrastructures Sa ne partagent pas l’avis du gouvernement en ce qui concerne le plan de restructuration de Bénin Télécoms Services Sa, de Libercom Sa et de Bénin télécoms infrastructures Sa, qui a sonné le glas de la dissolution de leur société et de Libercom Sa, le 21 juin dernier.

Conseil des ministres du 21 juin : le personnel de Libercom SA rejette la décision du gouvernement

Ils comptent le faire savoir à leur ministre de tutelle, le ministre de l’économie numérique et de la communication (Menc), ce jour à travers un sit-in à partir de 08 heures, devant le siège dudit ministère.

Pour ces travailleurs qui ont préalablement organisé une assemblée générale le mardi 11 juillet dernier, il existe un moyen de sauver la société Bénin Télécoms contrairement à ce que pense le gouvernement. Pour Brice Agossou le secrétaire général du syndicat de cette société et ses collègues, les contre performances de Bénin Télécoms sont essentiellement dues à l’ouverture du secteur des télécommunications au privé sans une bonne régulation et une clarification du rôle de l’opérateur national, et également à certaines pratiques du gouvernement empêchant la modernisation du réseau de la société.

Selon les travailleurs, la société a certes besoin de réformes, mais celles proposées par le gouvernement ne répondent ni à leurs préoccupations, ni à l’intérêt général. Ils exigent donc l’arrêt du plan de restructuration proposé par le gouvernement, la réunification de la société, la gérance libre de l’entreprise par les travailleurs de la société sous la supervision de l’Etat, avec un contrat à la clé. La révocation du DG de la société, Djalil Assouma, fait également partie des revendications de ces travailleurs

Commentaires

Commentaires du site 13
  • Avatar commentaire
    NonALaViolence 1 semaine

    Ce DG, Djalil ASSOUMA, a les dents et les bras très très très longs. Au moment même où vous réclamé sa démission, il a annoncé par lui-même à son personnel à la Cérémonie des couleurs du 10 juillet qu’il est membre, au même titre que son ministre, de la commission ad hoc chargée de la restructuration de l’entreprise. C’est dire que c’est un pignon sûr et puissant que le gouvernement Talon utilise pour conduire ces réformes. D’ailleurs, il est le maître à tout faire du projet PDI2T. Chers travailleurs, vos couilles sont entre ses mains. Il vaut mieux l’adorer pour avoir la vie sauve.

  • Avatar commentaire
    Che Guevara 1 semaine

    Qu’ils aillent prendre en otage leur propre directeur et les differents ministres qui ont dirigé ce departement.

  • Avatar commentaire
    Un contributeur 1 semaine

    Non mais serieusement, nos amis de Benin Telecoms ne sont pas serieux. Maintenant que les emplois sont sur la sellette, on crie. Mais qu avez vous fait pendant toutes ses annees??? Zero qualité de service, aucun patriotisme…meme si vous n êtes pas tous a mettre dans le meme panier. Mais qui entretient des raccordements paralleles a ceux de la maison ? Qui laisse son bureau ouvert et la clim allumée? Qui prends 1mois a traiter une demande qui peut être liquidee en 72h ???
    Et maintenant on vient dire Talon?? Si vous etes competents, vous n aurez pas de mal a rebondir. Les eventuels repreneurs auront forcément besoin de main d oeuvre et c est pas des indiens ou des chinois qu on va embaucher!!!

    Au boulot !!! Au lieu de pleurnicher

    • Avatar commentaire
      Nevada 1 semaine

      Tu parles comme si tu étais de la maison. Chute, les murs ont des oreilles.

  • Avatar commentaire
    Monpays 1 semaine

    Ils n’ont qu’à s’en prendre à eux mêmes. Quand c’est le service public on en fait ce qu’on veut. On malmène les clients comme la sbee. On innove pas. On fait du surplace. S’ils sont compétents qu’ils aillent monter leur propre entreprise. Partout où il y a absence de rendement dans le service public, l’état n’a qu’à les privatiser. Dans ce domaine j’encourage Talon.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 1 semaine

      D’accord avec vous et “AlloMann” sur les piètres services offerts, mais:

      Qui est responsable des vols, de la gabegie ? Les dirigeants ou les salariés ?

      Qu’adviendra t-il lorsque tout le secteur sera hors de contrôle de nationaux ?

      • Avatar commentaire
        Monpays 1 semaine

        D’abord aux Nationaux privés .

        • Avatar commentaire
          GbetoMagnon 1 semaine

          L’idée est bonne.
          Cependant, ils volent et mettent leur argent en Europe. Quand à ceux qui l’auraient gagné honnêtement, is n’y mettront pas leur argent, connaissant trop les collusions entre pouvoir et “affaires” au Bénin

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 1 semaine

    Ces employés devraient être lynchés par le peuple béninois en raison de l’ampleur des préjudices causés par ces irresponsables…que l’on peut chiffrer au moins à 200 millards de pertes et dettes accumulées et mises à la charge de l’Etat…et donc de la collectivité….De plus, ils réclament que l’Etat confie la gestion de l’entreprise aux employés !!!! Dans quel pays sommes-nous? …Avez-vous déjà essayé d’avoir …les renseignements téléphoniques au Bénin, de rechercher le contact téléphonique d’un service ou d’une personne possédant un numéro de téléphone fixe ?? Eh bien…ça n’existe pas…Je me suis même déplacé en personne jusqu’à la Direction Générale pour ce service….Ils sont tombés des nues, étonnés que quelqu’un vienne solliciter un tel service …!!!!
    Dégagez….!!!!!

  • Avatar commentaire
    Kotché 1 semaine

    Vraiment je veux pas enfoncer le couteau dans la plaie car je partage la douleur de perdre une source de revenu pour un père ou une mère de famille mais ils devraient tous s’attendre à ça. Qui utilise encore vraiment sa sim libercom?…pas grand monde malheureusement

  • Avatar commentaire
    aziz 1 semaine

    Qu’ils soient tous renvoyés…la société..dissoute…et que tous ceux ne sont pas contents aillent cultiver..le coton..ou conduire nos boeufs aux paturages

    Le dévelloppement de notre pays ne passe pas forcement..par les fonctionnaires…et tous ceux là..qui s’accrochent aux sociétés…publiques…ou ils étalent leurs incompétences…

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 1 semaine

      “azziz”, cette société est dans un domaine qui explose. Elle a été spoliée, asservie aux décisions de dirigeants incompétents et malhonnêtes; aux ordres des pouvoirs qui se sont succédés.

      Qu’on à y voir les salariés, qui n’ont rien de différents des opérateurs étrangers ?