Bénin : Djankaki et kinnivo relèvent un acharnement politique contre Léhady Soglo

Bénin : Djankaki et kinnivo relèvent un acharnement politique contre Léhady Soglo

Après la suspension précipitée du maire de la ville de la Cotonou, Léhady Soglo le vendredi 28 juillet dernier, Claude Djankaki, expert en administration civile et Franck Kinnivo, expert en gouvernance locale, sont montés au créneau.

Quelque chose de nouveau vient toujours de la Renaissance du Bénin

Et ce pour apporter des éléments de réponse sur la conformité de la procédure aux textes en vigueur au Bénin. C’était ce 30 juillet 2017 sur l’émission éclairage de la radio nationale Ortb, sur le thème : « La suspension du maire de Cotonou, ce qu’il faut en savoir ».

Le dossier relatif à la suspension du maire Léhady Vinagnon Soglo intervenue le vendredi dernier à la préfecture de Cotonou, suite à son audition par le Conseil départemental de concertation et de coordination Cdcc, sur sa gestion de la mairie suscite déjà beaucoup de réaction dans l’opinion publique. Invités hier 30 Juillet 2017, sur l’émission éclairage de la radio nationale ORTB pour débattre du thème : « suspension du maire de Cotonou, ce qu’il faut en retenir», Claude Djankaki, expert en administration civile et Franck Kinnivo, expert en gouvernance locale se sont prononcé sur la légalité des procédures débouchant à la suspension du maire.

Analysant les faits reprochés à Léhady et les démarches administratives qui ont abouti à son audition puis à sa suspension, Franck Kinnivo a affirmé que les procédures effectuées sont en conformité avec les textes en vigueur en république, avant de nuancer son propos.

« Vues toutes les fautes reprochées à Léhady Soglo et les textes en vigueur, on peut affirmer que les procédures sont conformes aux textes » a-t-il attesté, avant de dire que la précipitation avec laquelle l’audition et la décision de suspension ont été effectuées, on peut soupçonner qu’il y a un acharnement politique contre le maire. ». « L’audition est finie à 16heures et 30 minutes, après on sort un arrêté ministériel pour suspendre le maire. Cette précipitation des évènements frise un acharnement politique contre sa personne ».

Cet avis a été partagé par Claude Djankaki qui a dénoncé la rapidité avec laquelle la convocation et l’audition se sont suivies : « la note d’invitation et l’audition sont trop précipitées », a-t-il dénoncé, avant d’ajouter que le maire ne pouvait rien faire pour préparer l’audition. Par ailleurs, Djankaki  et un auditeur ont fait observer tour à tour, que de nombreux maires font une mauvaise gestion, avec de sales dossiers à leur actif, mais qu’ils ne sont pas pour autant poursuivis. Déplorant ainsi la politique de deux poids deux mesures, constatée dans la conduite des dossiers actuels

Commentaires

Commentaires du site 35
  • Avatar commentaire
    Amaury 3 semaines

    @Segni,

    Vous n’êtes pas différents de ces imbéciles qui nous ont gouvernés pendant 10 ans sous le changement refondé. Chaque fois qu’ils étaient pris en flag de liberté avec les lois ou les deniers de la république, ils disaient, vous l’aviez fait aussi. C’est exactement ce que vous faites et c’est déplorable. Si nous devons raisonner ainsi, quand est-ce que le Bénin va se développer ? Le développement n’est pas seulement économique ou social. Il est aussi légal, juridique, judiciaire et mental. Par ailleurs, c’est quoi alors la rupture que Pata a prône ? Elle se manifeste comment d’après vous ?

    En cautionnant tout ce que le gouvernement fait, vous n’êtes pas différent de @Olla sous le changement refondé.

    Sur le cas Léhady, le gouvernement a raison dans le fond sur toute la ligne mais a tort de la même manière dans la forme.

  • Avatar commentaire
    Attakoun 3 semaines

    Talon lui est propre ? Le coup de cochon est sale et il parle de mouton

  • Avatar commentaire
    aziz 3 semaines

    Tundé…!!
    Nous sommes des adversaires..dans ce forum…mais nous partageons certaines valeurs…et je m’en félicite..

    S’enfermer dans des postures idiologiques.et partisanes..celà ne va pas avec ce que je suis..

    Ici..et de façon péremptoire..j’ai dit que je ne suis pas un démocrate..et un adepte..de l’état de droit..et un droit de l’hommiste..idiot et con..

    La vérité..et ce qui fait mal..c’est de voir des gens…apparemment…bien instruits,ayant voyagé,ayant une autre culture…supporter du faux…

    comme si..ne pas aimer talon…est une fin en soi..

    Je ne l’aime pas…et c’est connu…et pourtant…je le soutien..dans ce cas précis…

    Et si demain…il fait des choses..que je n’approuve…je le dirai

    • Avatar commentaire

      @ Aziz,

      vous étalez parfois certaines inepties et autres inédits, résultats apparemment d’une structure très racourcie et trop simplifiée de votre personne, si bien qu’il fallait de temps en temps qu’il y ait quelqu’un qui vous l’exprimât:

      sur ce forum il ne peut pas y avoir d’adversaires ou de Partisans. Il s’agit ici d’une plate-forme de la libre expression, aussi longtemps que les formes de la coutoisie, de bienséance et du respect de la dignité de l’autre sont respectées.

      Lorsque l’on se suffit à soi-même, quand on a plus rien à se prouver, on ne vient plus sur une plate-forme comme celle-ci chercher des adversaires ou de partisans.

      Ce ne sont que les têtes ina-chevées qui viennent pondre ces genres d’incongruités.

      Vous dites de vous même, que vous n’êtes pas démocrate et que vous n’êtes pas adepte de l’état de droit.

      Qu’est-ce que vous êtes alors et vers quoi aspirez vous conduire le Bénin?
      A la dictature, au totalitarisme ou à l’anarchie peut-être?

      La démocratie n’est pas certes le meilleur système politique qu’il peut y avoir, mais de nos jours il n’y en a pas mieux. Se glorifier au 21ème siècle de n’être pas démocrate, montre que la nappe des ténèbres pèse encore sur vous.

      Mais justement, ce sont des gens comme vous qui ne cessent point de jeter des confusions dans la tête des béninois.

      C’est inadmissible. Il y a malgré tout des gens qui aiment ce pays. Ils ne vous laisseront pas faire. Sur ce, faites-moi confiance et soyez en sûr.

      Avec cette posture qui est la vôtre, vous êtes en contradiction flagrante avec la constitution de ce pays. Car celle-ci tire son fondement de la democratie.

      L’Etat de droit est ce à quoi tous les béninois dans leur généralité aspirent. Car c’est irréversiblement révolu les temps sombres de l’histoire, où les potentats dictatooriaux ou féaudaux avaient le pouvoir de vie ou de mort sur leurs sujets qu’ils pouvaient malmener sans foi ni loi, les élever en esclaves et les vendre sur les marchés de négriers.

      Vous pouvez avoir une haine ancestrale contre les Soglo, c’est votre affaire. Et dites vous qu’à l’égard de Talon personne ne nourrit un mépris ou une haine contre lui comme vous le supposez.

      Nous sommes contre les actes que lui-même et les membres de son gouvernement posent: Pendant des mois la société dans laquelle paricipe le ministre des finances nommé par Talon a auditionné la mairie de Cotonou. Dans les règles de l’art, on informe l’auditionné de ce qui a été fait. A la mairie de Cotonou, rien de tel n’a été fait. Mais on convoque le maire et on lui montre un questionnaire, dont ni lui ni les membres du Conseil départemental n’ont pas été informés auparavant.

      On refuse tout report de la séance pour permettre au maire de donner par écrit son point de vue, tous les membres du conseil départemental se dissocient de cette manière expéditive, mais 30 minutes plutard, un ministre faisant des allégations mensongères (un maire dans une commune, ce n’est pas lui qui detient les pièces comptables, ceux-ci sont detnus par un fonctionnaire nommé par le Gouvernement) signe un décret pour suspendre le maire de ses fonctions et on envoie des militaires et des blindés envahir la maison privée du maire dans le but de l’enlever et intimider sa femme.

      Quand le pouvoir exécutif se sert des attributs de l’Etat pour opérer un tel acharnement politique arbitraire sur un béninois, nous disons “NIÈT”, nous l’avons dit quand Yayi Boni s’acharnaient contre Talon et ceux qui sont parits à Paris lui dire bonjour et manger avec lui dans son exile. Nous allons toujours le dire même si demain c’est vous Aziz qui soyez ainsi arbitrairement poursuivi.

      C’est cela l’état de droit. Avant que la justice n’a pas prononcé la culpabilité d’un accusé, nul n’a le droit de l’inquiéter et surtout pas le pouvoir exécutif qui est pouvoir politique.

      C’est le sacro saint principe de la présomption d’innocence.

      Où serions-nous, quand il suffit que le gouvernement accuse et que l’on prenne cela à la lettre pour ruiner politiquement les gens.

      Aziz, c’est vous qui supportez le faux. Puisque les faits montés et diffusés contre Leady Soglo ne sont ni prouvés ni vérifés.

      “Ce qui s’est passé laisse trop de suspicions. Je le dis parce que j’ai été témoin. Si je ne le dis pas, je l’aurai sur ma conscience….”. C’est l’ancien Ministre de la décentralisation et membre du Conseil Départemental de Concertation du Littoral qui a été témoin de la session du Conseil convoquée par le Préfet Toboulat qui le dit.

      Et Aziz, cela fait aussi une de vos tares, quand vous souhaitez visiblement qu’il y ait plus de gens comme Toboula pour dépouiller pour vous les béninois de leur droit et de leur dignité. Comme si Toboula au Bénin est un oiseau rare.

      Martin Dohou Azonhiho en a fait pire dans ce pays. Mais où est- il aujourd’hui? Alphonse Kouandoté en a fait pire dans ce pays. Mais où est-il aujourd’hui?

      Azis, ne prenez pas le peuple béninois tout entier comme les peuls(bornés, réactionaires et imodérés dans l’action et dans le comportement)nous sommes plus intelligents que cela.

      Cette une naiveté de votre part de croire que la gendarmerie, la police ou le parquet commandé par l’arriviste de dernière heure Djobenou sous Talon opèrent des actes insoupconnés et insoupconnables. Vous êtes le seul à y croire.

      mais je pense plutôt que c’est le calcul reposant sur la haine ancestrale du nordiste contre le sudiste qui vous anime.

      En réalité vous n’avez jamais supporté que cette fois-ci le pouvoir soit revenu dans la main d’un sudiste. C’est pourquoi vous dites tantôt vous n’aimez pas Talon mais tantôt quand il s’acharne sur un Soglo, sudiste, vous dites qu’il fait bonne oeuvre. Cette ruse des petits gens toujours à la recherche de leur ego ne peut tromper personne.

      Je peux vous le garantir: Nous allons chasser Talon du pouvoir, cependant le pouvoir restera longtemps et longtemps encore dans les mains des sudistes.

      La culture comme la civilisation moderne ont passé d’abord par le Sud.

      • Avatar commentaire
        • Avatar commentaire
          Tundé 3 semaines

          Vous êtes bien prétentieux. Nous prenons date et attendons de voir comment vous allez chasser Talon du pouvoir.
          Il n’y aura aucune indulgence pour les prévaricateurs des ressources du pays. Napoléon, vous divaguez et la haine qui vous submerge va vous ruiner. Le Bénin poursuivra son avance.

          Yayi Boni se servait de l’appareil d’état pour combattre l’opportuniste Patrice Talon. Nous avions à juste titre défendu le faible et désigné escroc par vous.

          Lehady Soglo a fait le choix libre de mener une fronde au pouvoir central. Il se doit de se donner les moyens de réussir son engagement. Patrice Talon, homme politique qui veut réussir ses projets ne fera aucun cadeau à l’opposant Lehady qui veut grandir sur la scène en entravant les plans du gouvernement. C’est logique , c’est humain et c’est universel .

          Monsieur Adjavon, patron des patrons béninois et homme politique se déclare opposant du régime en place .Il s’engage ainsi, publiquement à torpiller le programme du gouvernement. Ou aviez vous vu ça ? Adjavon ne devrait il pas démissionner de lui même du poste dun chef du patronat ? Pour laisser libre court à la marche des ambitions gouvernementales ?

          Pour le Bénin, Talon ne va pas se laisser abattre pieds et mains liées. Il connaît l’arene politique et il est la hauteur du combat. A ceux, qui s’arrogent pour mission de le faire échouer, il ne leur fera aucun cadeau en cas de faute . Il ne sera pas injuste à leur endroit car les lois du pays définissent le cadre démocratique.

          # Lehady aurait pu être arrêté lors de son interrogation et conduit chez lui avec des menottes pour suivre la perquisition. Ce ne fut pas le cas !! De quoi vous nous parlez?
          # Le Corniaud Koovi Bertin , fait des messages audio journaliers pour insulter le président. Il est libre !!!
          # Les manifestants et soutiens de Lehady insultent le president devant caméra
          # Rosine menace de tuer Talon ……..

          Pourtant il y a des lois qui punissent l’outrage au chef de l’état. Ou allez vous chercher vos violations ?

          Enfin, pour mon Bénin destructuré , cette gouvernance de votre l’escroc désigné, me convient parfaitement. Il a sifflé la fin de la récréation ! !!!

          • Avatar commentaire
            Napoléon1 3 semaines

            @ Tunde,

            j’ai suivi avec attention tout ce que vous avez écrit.

            Cependant, retenez encore une fois que je ne suis pas en droit de nourrir aucune haine à l’égard de Patrice Talon. Il n’a pas pris ma femme, il n’a pas tué mon enfant. c’est un compatriote, c’est un ouidanier comme moi que je connais bien. C’est même son oncle Guédègbe Paul qui m’a ouvert les yeux sur le chemin du savoir.

            Je suis seulement contre les actes qu’il pose au sommet de l’Etat.

            Je me solidariserais avec lui , s’il respectait la constitution et les autres lois de ce pays. Ce qu’il ne fait pas. La Cour constitutionnelle a déjà eu à maintes reprises à lui notifier sa méconnaissance de la constitution dont il devrait être le garant.

            Je serais solidaire avec lui s’il respectait la liberté et le droit à la présomption d’innocence des gens.

            Monter des faits honteux, faire des allégations mensongères contre un adversaire politique et déclencher une procédure pour arrêter l’intéressé sans que rien de tel n’est prouvé et vérifié, dans cet empleur, a été inauguré par Talon ici au Bénin les derniers temps.

            Vous dites que c’est naturel et humain que Talon puisse se servir de tout bois pour nuire à ses adversaires politiques. Je ne suis pas acquis à une telle idée, je ne partage pas cette manière de voir les choses.

            Ailleurs, dans les démocraties dignes de ce nom, les hommes et les femmes s’attaquent chaque jour au pouvoir central sans devoir être accablés de fausses accusations médiatisées destinées à les ruiner politiquement.

            Encore une nouveauté de l’ère Talon. Les préfets peuvent désormais convoqués les maires qui ne sont pas de l’obédience du pouvoir central, leur imputer des faits et des allégations non prouvés et non vérifiés et contre l’avis du Conseil départemental demander et obtenu ls suspension du maire.

            C’est inacceptable.

            Partout où le pouvoir exécutif pense se servir de l’apareil de l’Etat pour détruire l’adversaire politique, il y obligation de Résistance.

            C’est Talon lui-même qui entraîne l’institution dont il a la charge dans la boue: ce que nous tous nous déplorons. car il n’est pas prévu dans la constitution que le Chef de l’exécutif dicte sa seule volonté aux autres institutions de la République.

            Et contre un Président qui affame les populations, qui se moque des conflits d’intérêt, qui a soutiré 47 milliards des caisses de l’Etat pour lui-même et ses héritiers sans qu’aucune juridiction du pays ne les lui accorde, c’est naturel que les gens expriment leur colère et leur incompréhension.

            Vous avez raison, les lois doivent être respectées. Mais ceci incombe d’abord au premier Chef. Ne dit-on pas que la charité bien ordonnée commence par soi-même.

            Talon prend-il soin de respecter les lois de ce pays, quand il a dégénéré par exemple la loi et les dispositions sur le marché de gré à gré en simple résolution du Conseil des ministres?

            Ce n’est pas en fabriquant des accusations infondées contre ces adversaires, médiatiser et s’en servir comme arme politique pour s’acharner contre eux Sous le manteau de l’Etat qu’il servira de modèle en matière du respect des lois aux populations.

            Puisque Talon n’a pas un bagage intellectuel affirmé, il croit pouvoir reprendre les mêmes bêtises, une à une comme son prédecesseur, puisque ce dernier a quand même une culture universitaire.

            Cependant bêtise reste bêtise.

            Talon ne gouverne pas. Il sème le désordre et la famine dans tout le pays. Les populations béninoises méritent mieux que cela.

            contre un Président

      • Avatar commentaire
        aziz 3 semaines

        J’espère…que napoléon..ne va subir un avc..à cause du sultan…!!

        Haine des nordistes…contre les sudistes..?

        La civilisation…qui parait il…nous ai parvenue..à partir du sud..

        Quelques phrases..juste tirées…de votre..long post en dit long…sur votre niveau de culture générale…et je penses…que les autres forumistes…vont apprécier….

        Quant…au reste…de vos inepties…tundé…a déjà relevé…votre air de prétentieux…

        Le reste..il me reste à éteindre..les lumieres….pour faire bounga bounga…et faire encore des enfants

  • Avatar commentaire
    SEGNI 3 semaines

    Je te comprends Amaury, le seul reproche que je peux faire au préfet c’ est de ne pas accepter la demande de report des autres membres du comité. si non trop d’insubordination de la part de Lehady depuis un bon moment.
    Une petite anecdote, hier j’ai vu à l’Etoile Rouge des hauts gradés de l’armée, de la gendarmerie et de la police se mettre au pas(salutation) devant le préfet comme si c’était le président de la république, lorsqu’il est venu s’imprégner du déroulement de la préparation du 1er Août. Juste te rappeler qu’il n’y a pas de petit chef. Lehady brûlait trop la politesse à son hiérarchie. C’est la même loi de décentralisation qui stipule qu’un nommé par le chef est au dessus d’un élu!

    • Avatar commentaire
      Jérôme Akiidotey 3 semaines

      Vous êtes vraiment borne vous avec un raisonnement aussi primitif que Celui-là en parlant du préfet qui n’a aucune autorité sur l’Armee. Il est certainement venu regarder comment se prépare le défilé. Cela s’arrête la. Le niveau d’activité Armée Beninoise dépasse le niveau du préfet ici à Cotonou. A Porto-Novo, le préfet passera une troupe en revue lors de la cérémonie de dépôt de gerbe le 1er Août. La il représente le Gouvernement pour les festivités. Mais ici à Cotonou, il ne s’agit pas d’un détachement des Forces Armées mais de toutes les FA avec le Chef d’état-major. Seul le Chef de l’Etat a autorité et pouvoir sur cette préparation Avec Le ministre de La Défense. Ce que vous décrivez est juste un préfet curieux de voir ce qui se passe et non pas l’exercice d’une quelconque autorité. Peut-être ce Préfet ignorent des limites de ses prérogatives est peut-être allé se mêler de ce qui ne le concerne que sur le plan de la sécurité dont il reste acteur lors des festivités. Il déposera aussi une grève a la place du souvenir le matin du 1er. Et le Maire assistera le Résident au monument à wlacodji pour le dépôt de gerbe et l’allumage du flambeau avant que le Chef de l’Etat au lieu de la cérémonie.
      La comparaison que vous avez choisie est inappropriée et maladroite. Cela n’a rien à voir avec votre conception tordue d l’autorité du préfet. Informez-vous davantage’

      • Avatar commentaire
        aziz 3 semaines

        jérome…!!
        Un prefet..qui va déposer..”une greve”…dis tu..?

        Il va falloir le mater…n’est ce pas

    • Avatar commentaire
      Amaury 3 semaines

      @Segni,

      Modérez votre enthousiasme et votre soutien au préfet. Il n’a aucun pouvoir réel sur le maire sinon ce serait une aberration. Il a un pouvoir de contrôle et toutes les mesures qu’il prend sont des mesures de sauvegarde. Même le gouvernement ne peut pas révoquer un maire comme il révoque un DG nommé.
      Toues ces agitations finiront devant la Cour suprême et tel que le dossier est géré, j’ai bien peut que le gouvernement ne perde une fois encore la face.
      Je serai à la place de Pata, je vais virer et le Préfet (une énième bourde !) et le ministre pour travail bâclé et agitations stériles.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 3 semaines

    C’EST TOUT SIMPLEMENT UNE HONTE POUR PATRICE TALON DE CHERCHER A MUSELER L’OPPOSITION .
    AUJOURDHUI , NOUS POUVONS A JUSTE TITRE TROUVER RAISON A YAYI BONI QUI DECONSEILLAIT DE VOTER TALON .
    LEHADY SOGLO SERA VENGE PAR DIEU.
    DES BAN.DITS SUR LOE FORUM OSENT CRITIQUER ME ALAO , ROBERT DOSSOU ET HERCULE…UNE QUESTION : QUI EST PROPRE AU BENIN ? TALON EST DEVENU RICHE COMMENT ?

    • Avatar commentaire
      SEGNI 3 semaines

      Où est l’opposant Franck, il s’agit ici d’un fils à papa gâté qui souhaitait le soutien de Talon en 2006 se prétextant qu’il est le fils biologique et Talon spirituel dont sa richesse s’est enraciné grâce à son père président entre 1990 et 1996!
      Nous sommes peut-être des bandits, mais toi tu es ….!

    • Avatar commentaire
      SEGNI 3 semaines

      Tu es exactement comme Lehady avec tes condescendances!

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 3 semaines

    @Joe, vous vous perdez dans votre défense absurde!! vous demandez qu’on apporte les preuves que Lehady a détruit les documents comptables alors qu’il a pris un arrêté pour détruire les pièces administratives. Quelles preuves doit-on encore apporter ? Cette faute administrative gravissime (destruction intentionnelle des preuves)est à l’origine des difficultés qu’ont éprouvé les auditeurs pour conclure leur mission (sachez tout de même que le Ministre des Finances actuel est un expert mondial incontesté dans le domaine de l’audit). Comment , dans ces conditions, osez-vous subodorer une incompétence des auditeurs? Je ne veux pas imaginer que vous formulez de telles hypothèses sous l’emprise de stupéfiants? ou vous faites preuve d’une ignorance crade?
    Lehady s’apprêtait à fuir le pays, prétextant une mission en Suisse pour prendre part à l’anniversaire de l’indépendance suisse, avec les maigres ressources de la Mairie, dédaignant ainsi l’anniversaire de l’indépendance de son pays le Bénin? On est où là?????

    • Avatar commentaire
      SEGNI 3 semaines

      Ce sont des hypocrites ces OLLa, Claude and Co ainsi ces avocats bidons. On peut dédouaner Rosine Soglo ( il s’agit ici de son rejeton de fils), mais quant aux autres R. Dossou, Alao et dans une moindre mesure Prince Agbodjan je me demande ce qui arrive à mon pays lorsqu’on cherche à lutter contre la prévarication.

      • Avatar commentaire
        Amaury 3 semaines

        @Segni,

        Juste une petite question : Acceptez-vous que le voleur pris flagrant délit soit brulé ou même frappé proprement par la population ?

        • Avatar commentaire
          aziz 3 semaines

          Tu as bien dit…flagrant délit…n’est ce pas..

          On n’est pas obligé d’etre un voleur..à ce que je sache…au moment ou le peuple lui..il chie du sang

          Qu’on les brule…ne me gene pas…celà..fait des élements nuisibles..en moins et la société..s’en portera mieux..

          A bas..cette caste de profiteurs..qui utilisent les failles de la démocratie…pour se faire du blé…sur le dos du peuple

          • Avatar commentaire
            Amaury 3 semaines

            @Aziz,

            Je sais que tu n’es un démocrate et donc ta position sur l’arbitraire est connue. Mais souviens-toi juste que ça peut tomber sur toi même ou un de tes parents un jour si on l’accepte.

          • Avatar commentaire
            SEGNI 3 semaines

            Demandez à Robert Dossou qui a autorisé qu’on “bastonne” un député, qu’on retire le droit de citoyen à un compatriote, qu’on déclare le ko 2011 ne connaît le nombre d’électeur mais le nombre de votant,…!

    • Avatar commentaire
      aziz 3 semaines

      il ne reste qu’à le déloger…de sa cachette ..certainement sous les hautes herbes des bas fond de cotonou..

      Les pandores avec les chiens renifleurs…peuvent parfaitement le faire..

      Au pire des cas…on asperge..de l’essence..partout et on y met le feu….

      Le fugitif…sera obligé de sortir…et on lui met le grappin dessus..

    • Avatar commentaire
      aziz 3 semaines

      je soupçonne fortement…ollah oumar,jelejure,joe,et franck..de savoir ou se cache le prince héritier…léhadi..

      C’est eux..qui lui assurent..couverts,et logis..disons toute la logistique..

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 3 semaines

    @ Tunde,” pour abattre son chien, on l’accuse de rage”. C’est ce que dit l’adage.

    Suffit- il désormais d’accabler les gens des allégations mensongères sans preuve dans ce pays pour tenter de les jeter dans la moule de la justice et les ruiner politiquement?

    C’est devenu la pratique de ce gouvernement Talon inaugurée en la personne du Sieur Ajavon.

    Dans un Etat de droit digne de ce nom, tout accusé jouit de la présomption d’innocence.

    Vous bafouez tout cela au Bénin et il suffit désormais que le pouvoir dirigé par un escroc lui-même en Chef, accuse et vous êtes promptement convaincu de la culpabilité de celui qui est mis en cause.

    Dans un premier temps Talon essaie de corrompre certains conseillers dans les mairies toujours avec de l’argent pour déclencher des hostilités contre les maires et les destituer.

    Là où cela ne marche pas Talon commande désormais des audits conduits par la société dans laquelle participe son ministre des finances pour finalement inventer des allégations et incriminer les maires.

    Tunde, je vous le dis, cela ne marchera pas. Ce n’est pas cela la politique, c’est de l’acharnement, c’est l’arbitraire qui nous rapproche à l’avènement de Talon chaque jour de la guerre civile et la génocide que nous avons eues à déplorer ailleurs.

    Le peuple béninois ne se laissera pas faire. Jamais Talon et son équipe n’aurons les mains libres pour diviser et Piller ce pays juqu’à la fin du mandat. Le peuple les chassera de là très bientôt.

    La soif de l’argent ne saurait aveugler un homme jusqu’à l’amener à porter atteinte à la cohésion nationale.Les populations ont l’obligation et le devoir de chasser Talon .

    Talon est incapable sur toutes les lignes. Ce n’est pas en pillant systematiquement le pays pour son Profit personnel et celui de ses héritiers qu’il y aura développement au Bénin. Ce n’est pas en entretenant les casses diverses dans le pays, des hostilités et des accusations infondées contre les maires qui ne sont pas de son obédience pour les destituer qu’il y aura la paix dans le pays.

    Depuis quand le pouvoir exécutif peut délibérement accuser, déclencher une procédure administrative contre les gens, militariser leur domicile pour les enlever.

    Non Talon doit partir.

    T

    • Avatar commentaire
      Tundé 3 semaines

      Où se trouve la présomption d’innocence, quand un arrêté est pris pour s’autoriser d’incinérer des documents comptables ?

  • Avatar commentaire
    Tony 3 semaines

    Entre l’évidence de la faute commise par le maire et le prétendu acharnement du préfet lequel est justiciable. Il est temps de décourager la mauvaise gouvernance locale que de nous empêtrer dans des polemiques qui manquent d’intérêt pour un pays arrièré du fait de l’impunité qui gangrène notre société. Il faut savoir raison gardée. S’il y a eu abus de pouvoir dans la procédure de suspension que la justice soit saisie et qu’on cesse de faire peur au peuple qui a soif d’un développement véritable et durable.

  • Avatar commentaire
    Tundé 3 semaines

    Claude etson compère sont totalement ridicules. Quand vous êtes convaincus de la faute, l’audition est pour répondre à la procédure, c’est juste une formalité. On ne doit pas laisser un criminel, 1 seconde de plus à son poste. C’est un classique. Dassigli a été pro actif et c’est très bien pour sécuriser nos deniers. Ce type qui a pris un arrêté pour s’autoriser à brûler des documents comptables n’a pas à faire 1 seconde de plus à la mairie.
    Je vous rappelle que Koutche utilisa le même procédé partout il a servi . Lui au moins provoque des incendies dans les archives. Lehady a pris des arrêtés, c’est inimaginable! !!
    Les États Unis avaient quitté l’unesco parce que Amadou makhtar Mbow avait aussi fait mettre le feu à la salle des archives que les experts américains étaient venus auditer .
    Si la Rupture c’est rompre avec les pratiques mafieuses, alors avançons seulement.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 3 semaines

      Tundé toi là , y a longtemps que tes neurones sont en rupture dans ta tête

      • Avatar commentaire
        Joeleplombier 3 semaines

        @Tunde a une haine viscérale contre les Soglo jusqu’à traiter Lehady de criminel. Il doit en connaître les raisons .
        On reproche à Lehady dont je ne suis pas un fan loin de là ; l’incinération des archives allant d’une date à une autre. Qu’on ouvre une enquête judiciaire et qu’on apporte les preuves.
        On parle de sa gestion à minima des finances de la mairie après quatre audits. C’est à dire que les auditeurs sont des incapables incompétents.
        On convoque le maire d’une collectivité qui gère une administration sans au préalable lui faire connaître les griefs. Comment peut-on répondre à un questionnaire sans en connaître la teneur. Le maire n’a t-il pas une équipe, des techniciens dans son administration pour préparer l’audition de leur patron ????
        Toboula qui ne maîtrise même pas la table de multiplication se mue en procureur et l’autre illettré de Dassigli en juge pour suspendre le maire.
        Le comble, la militarisation du domicile du maire pour un soit disant perquisition.
        Voyez -vous l’erreur. On recherche les poudres des documents incinérés chez lui .
        Et pour finir; Djogbenou qui vient faire son cinéma.
        Ne dites pas que ce n’est un acharnement politique. Soglo est un nom qui dérange Talon.
        Talon a la confiture à la place du cerveau. Malheureusement.

        • Avatar commentaire
          SEGNI 3 semaines

          Pardon, tu méconnaîs Toboula, il est bien là où il est. Il a même une très bonne connaissance des textes de la décentralisation que ton fétiche de maire de Cotonou! Il a reçu les questions d’audition 24h avant, mais il savait qu’il allait fuir du pays , raison pour laquelle il ne s’en est pas penché sur les réponses. Tu peux être histérique envers Toboula mais ce dernier maîtrise son job. Lehady pensait que la seule procédure pour le gommer était la destitution, ce qui ne sera pas possible vu ce qu’il a amassé et acheté certains conseillers, oubliant la deuxième ie celle de l’audition. tu peux détester Toboula viscéralement, mais tu dois reconnaître qu’il maîtrise son job et le fait bien. Toi comme moi, R. Dossou and Co ne savions pas jusqu’à vendredi que le code pénal béninois n’a pas pris en compte un mandat de perquisition.

          • Avatar commentaire
            Amaury 3 semaines

            @Segni,

            Le ridicule doit tuer certain sur ce forum. TOBOULA maitrise les textes de la décentralisation ? Vous voulez rire ? Le gars pense avec ses muscles, comment peut-il maitriser un texte ?

            Et vous même savez-vous ce que les textes disent en matière de suspension ? Si oui, répondez à quelques questions :
            1- Léhady a demandé du temps pour répondre aux questions par écrit et le préfet a dit non ? Pourquoi ? Comment comptait-il apporter la preuve de ce que Lehady aurait répondu ?
            2- L’audition s’est terminée à 16 h et la suspension a été notifiée à 16 h 30. Quand est-ce que le Préfet a eu l’avis de la Commission ? Quand a-t-il remis le rapport au ministre ? Et enfin quand est-ce que le comité de la Présidence qui regarde les textes a siégé pour donner son OK ? L’histoire de Lehady qui veut fuir est un faux problème. Et même s’il fuyait, n’est-ce pas mieux pour le gouvernement pour constater la vacance du poste et se débarrasser de lui ainsi ?

            Je m’en fouts complètement des SOGLO qui n’ont jamais rien fait de bons à Cotonou. Si Lehady a commis des fautes, il doit payer. Mais si nous acceptons que chacun qui vient au pouvoir prenne des libertés avec les lois de la république, comment allons-nous construire l’Etat de droit et garantir l sécurité juridique à chaque béninois ?

            je suis rupturien mais je dénonce les méthodes du gouvernement. On peut faire tout ce qu’on veut d’un opposant en respectant les textes et procédures de la de la république.

          • Avatar commentaire
            aziz 3 semaines

            Amaury…je te veux cohérent..avec ta conscience…

            N’est ce pas nous…qui tirons tous les jours…sur le fait..que le pays est mal géré…?

            Etre contre talon et son gouvernement et son systeme..ne nous..interdit pas…de le féliciter…s’il agit…contre ce que nous dénonçons

            Je ne suis pas un rupturien…mais je ne suis pas prisonnier..d’une idiologie,d’une posture…qui m’emepchent..de dire que mon pire..ennemi..a posé des actes salutaires

            Les procédures…et les arguties..juridiques…sont certes nécessaires..pour encadrer les abus…d’accord…mais moi…je ne reconnais que la dictature des faits et des réalités..et c’est pourquoi je ne suis pas un démocrate…et celà ne me gene..pas du tout

        • Avatar commentaire
          Tundé 3 semaines

          Vous êtes drôle mon Joeplombier. Les Soglo et la RB font partie de mon ADN. Aucune haine en moi. Une grande déception face au vieux. UnE lassitude face à la vieille et un dédain pour le rejeton qui méprise les autres.

          Vous devez apprécier la gravité de l’incinération des documents comptables . J’ai utilisé la notion de crime Amérique du Nord, Lehady a commis un crime économique indéniable.
          L’acte est si grave, qu’on ne doit pas lui laisser le temps, le risque qui brûle d’autres documents est grand. D’ailleurs, tout ceci peut justifier la perquisition.

          N’avait-il pas gardé d’autres documents à brûler chez lui ? C’est un vulgaire criminel qui sait ce qu’il fait.

          Quand un agent de police intercepte un alcoolique bien imprégné au volant, il ne lui laisse pas le temps d’aller chez lui pour répondre à l’infraction. Il l’arrête , suspend son permis et fait remorquer le véhicule .

          Soyons objectifs et laissons la justice faire son travail . Il n’y a aucune notion de précipitations, ou de vitesse ou d’acharnement dans une procédure. Toboula a respecté strictement la procedure pour permettre à Dassigli d’agir vite et bien: pas un jour de plus pour un criminel à la tête de la mairie de Cotonou.