Polémique autour de Bénin Taxi : Assan Seibou apporte des clarifications

Polémique autour de Bénin Taxi : Assan Seibou apporte des clarifications

Depuis le lancement du projet Bénin taxi, des commentaires relatifs à la tarification des taxis mis en circulation fusent de partout. Si pour certains les prix sont peu accessibles au béninois lambda, pour d’autres ils le sont.

Bénin : Caravane de la première flotte de véhicules du projet ‘’Bénin Taxi’’

Invité de l’émission ‘’90 minutes’’ sur la télévision privée Canal 3 Bénin, le directeur du Centre de partenariat et d’expertise pour le développement durable, Assan Seibou, a donné des clarifications sur les tarifs desdits taxis. C’était le vendredi 07 juillet dernier.

Le directeur du Centre de partenariat et d’expertise pour le développement durable (Ceped), Assan Seibou, était le vendredi 07 juillet 2017 sur ‘’90 minutes’’ de la télévision privée Canal 3 Bénin. Objectif : éclairer les uns et les autres sur les tarifs des taxis mis en circulation dans le cadre du projet Bénin Taxi.

Cette sortie fait suite aux polémiques relatives à la tarification desdits taxis. Avant de rentrer dans le vif du sujet, il a fait savoir l’objectif dudit projet. Aux dires du directeur, il s’agit d’améliorer les conditions de transport urbain, surtout dans les centres villes, et donner la chance aux jeunes de se lancer dans leur propre entreprise

Les prix d’une Zone à l’autre

« Pour Bénin taxi, la course à l’intérieur d’une zone est à 1000f » a-t-il déclaré. Selon ses explications, les prix ont été faits par zone. Lorsque vous passez d’une zone à l’autre explique-t-il, le tarif augmente de 1000f. Donnant la délimitation des différentes zones, le directeur a mentionné que la première zone part de Ganhi jusqu’à Fidjrossè en passant par la lagune de Tokpa, le quartier Saint Michel inclus.

La deuxième zone, poursuit-il, c’est à Akpakpa, plus précisément, du pont de Tokpa jusqu’à la lisière de Pk10. Abordant la troisième zone, il a indiqué qu’elle va du stade de l’amitié à Godomey. La quatrième zone quant à elle a été créée.

« Cette quatrième zone en principe n’est pas dans Cotonou mais nous l’avons appelée Cotonou et environs. Elle va de Pk10 à Sèmè sur la route de Porto-Novo, et de l’autre côté vers Togbin », a laissé entendre l’ancien député.

De Cocotomey jusqu’à Pahou soutient-il, c’est toujours la quatrième zone. A l’en croire, les quartiers (Godomey et Cocotomey) de la commune d’Abomey-Calavi ont été inclus parce que Calavi est la cité dortoir de Cotonou. De plus ajoute-t-il, nous avons des tarifs de nuit applicables à partir de 21 heures. Contrairement à ce qui se dit, le directeur a fait observer qu’en cas de réservation du taxi, il y a 500 F supplémentaires à payer. En dehors des tarifs de nuit, il a fait savoir qu’il y a aussi les tarifs aéroports.

« De l’aéroport à la zone 1, c’est 3000 F pour Bénin taxi. Si vous allez dans les deux zones extérieures, vous êtes à 5000 F. A contrario, si vous quittez la première zone pour la quatrième, vous devez payer 6000F » a-t-il fait comprendre.

Evidemment à ce niveau, les prix augmentent aussi de 2000 F la nuit a fait savoir M. Seibou. S’expliquant sur le nombre de taxis (50 finalement) mis en circulation au lieu des 300 annoncés, il a indiqué que c’est pour une question de logistique chez le concessionnaire, et que dans les prochains jours ces taxis seront disponibles pour le bonheur des béninois.

Aussi, il a tenu à préciser que les chauffeurs ne sont pas rémunérés à la fin du mois. « Le conducteur doit verser 6000 F chaque soir. Tout ce qu’il gagne en plus des 6000 F est pour lui » a expliqué Assan Seibou. Le Ceped est une structure sous tutelle du Ministère du plan,chargé de l’exécution des projets de l’Etat. Ce centre ne gère pas au quotidien le projet Bénin Taxi mais le suit pour que l’esprit dans lequel l’Etat a voulu ce projet soit effectif. La gestion du projet est confiée à un opérateur privé

Commentaires

Commentaires du site 13
  • Avatar commentaire
    GIBO 2 semaines

    PARDONNEZ LES GARS ET SOYEZ MOINS NEGATIF CAR C’EST UN EMPLOI QU’ON CREE ET CEUX QUI SONT BENEFICIAIRES DU PROJET BENIN TAXI MON MESSAGE EST CECI : IL N’Y A PAS DE SOT METIER MAIS DE SOTTES PERSONNES.
    ON M’A ENVOYE UN AUDIO ET LES PREMIERES HEURES DU DEMARAGE DE LEUR ACTIVITE CERTAINS BENINOIS FONT DEJA LE VOEU D’UN ECHEC POUR CE PROJET AMBITIEUX ET C’EST TRISTE.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 2 semaines

      Dans 3 ans certains Duster-Taxis vont se retrouver au garage et les chauffeurs se retrouveront au chômage car au Benin les voitures ne se réparent pas ou mal.

  • Avatar commentaire
    Maou 2 semaines

    50 en circulation sur les 300.
    “Pour le reste c’est une question de logistique chez le concessionnaire”; est ce que nous pouvons être un peu sérieux!

  • Avatar commentaire
    Jean 2 semaines

    OLLA OUMAR,
    Cessons d´être des ridicules sur ce forum, j´ai toujours défendu l´idée selon laquelle celui qui n´a pas de substances á apporter au forum donne sa langue au chat au lieu de chercher á produire des inepties par césarienne.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 2 semaines

      Jean , en matières de substances , toi et tes amis ruptu.c.o.n.s en avez tellement , surtout en developpement, que c’est taxis vous avez trouvé comme solutions , aprés les pillages systématiques des recettes de l’état que vous pratiquez , et les destructions massives que vous opérez dans le pays

  • Avatar commentaire

    Tu es dans ton monde OLLA OUMAR. Je ne te qualifierais pas de mal poli pour ne pas descendre dans la bassesse comme toi. S’il y a une place à Jacquot, je crois que c’est justement pour toi, cher ami.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 2 semaines

      Aho , mon monde que tu visites et qui te donne de l’urticaire ; je te retourne tes insultes

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 semaines

    à ce assan seibou, il manque une zone qui est bien logée dans son congolo, et qui doit bien aller à l’hôpital psychiatrique de jacquot.
    C’est ça developpement d’un pays ? Est-ce par appel d’offre le privé qui a la charge de la gestion du projet a été désigné ? Faut pas qu’ils nous prennent pour des enfants ces rigolos de ruptu.c.o.n.s .
    Au fait , seibou , nos parents de choumichoumis attendent leurs taxis pour transporter leur cabris au marché , sinon nous allons vous attaquer en justice pour discrimination en matière de developpement des transports au benin

    • Avatar commentaire
      Jean 2 semaines

      OLLA OUMAR,
      Cessons d´être des ridicules sur ce forum, j´ai toujours défendu l´idée selon laquelle celui qui n´a pas de substances á apporter au forum donne sa langue au chat au lieu de chercher á produire des inepties par césarienne.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 2 semaines

      OLLA, pour les cabris, c’est taxi-canan qui convient le mieux. Les cabris et leur proprio sur le porte-bagages et sur le cadre et le guidon. Mais gare aux chutes dans les caniveaux avec les énormes crapauds dormant paisiblement !

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 2 semaines

        Doyen codjo , belle image , mais taxis canans ne sont pas trop juteux pour vos ruptu.co.n.s , aussi en cette période de pluie toboula zut les crapauds ne dorment plus paisiblement dans les caniveaux ; tous les soirs du côté de agla , c’est un concert symphonique qui nous accueille

        • Avatar commentaire
          Agadjavidjidji 2 semaines

          Donc tu crèches à Agla. Je vois maintenant pourquoi tu as de la boue à la place de la cervelle. Un vrai batracien !!!!

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 2 semaines

            Ha! Ha ! Ha! C’est agadjavi le crapaud, qui veut parler de grenouille que tundé est