Bénin: Le président Talon toujours absent des grands-messes continentales

Bénin: Le président Talon toujours absent des grands-messes continentales

Hasard de calendrier ou volonté personnelle, on remarque que le président Talon participe très peu aux sommets africains. Une situation qui contraste fort bien avec ses ambitions d’utiliser la diplomatie béninoise pour relancer l’économie du pays.

Bénin : L’He Valentin Houdé rejoint la barque du nouveau départ

Ce sera la troisième absence du président Béninois aux sommets de l’Union africaine depuis son accession au pouvoir en avril 2016. Le président Patrice Talon n’a en effet pas encore pris part au moindre sommet de l’Union africaine.

Il en a été ainsi des sommets de juillet 2016, janvier 2017, et maintenant juillet 2017 qui s’ouvre cette semaine à Addis Abeba en Ethiopie. Pareil pour le dernier sommet de la Cedeao où le Chef de l’Etat s’est fait représenté par le ministre d’Etat, Secrétaire général de la présidence de la république, Pascal Irénée Koupaki.

C’est encore ce même secrétaire général de la présidence de la république qui le représente au sommet  de l’Union africaine qui se tient cette semaine. Ces absences successives et répétées de Talon aux sommets africains suscitent moult interrogations auprès de l’opinion critique.

C’est notamment celle de savoir pourquoi le président Talon qui a déjà effectué des visites d’Etats dans plusieurs pays Européens et d’Asie, semble littéralement fuir ses pairs africains. D’autres associent cette distance du président béninois d’avec ses homologues africains, au fait qu’il n’ait invité aucun Chef d’Etat du continent à sa cérémonie d’investiture, même pas les plus proches.

C’est pourquoi l’argument de cérémonie sobre avancé à l’occasion pour expliquer cet état des choses, est rejeté par ceux qui estiment que la présence des autres Chefs d’Etats à une cérémonie d’investiture correspond à ce que la science politique et le droit international public appellent : «la reconnaissance».  Car la présence de ces Chefs d’Etats constitue une espèce d’adoubement au président nouvellement arrivé dans la fonction. Et les sommets africains tels ceux de l’Union africaine, de la Cédéao ou encore de l’Uemoa, devraient constituer des occasions pour le président Talon de se rattraper en rencontrant ses pairs et en échangeant avec eux  sur  multiples sujets.

Ce serait aussi l’occasion pour le président Talon de négocier des accords entre le Bénin et certains pays africains dans le cadre de la coopération Sud-Sud. La psychologie des rapports entre dirigeants africains révèle que les Chefs d’Etats absents aux sommets africains sont considérés comme détachés des questions africaines et méprisants par leurs pairs. Et même si on reconnait  quand même au président Patrice Talon des sorties vers certains pays africains comme : le Nigéria, la Côte d’Ivoire, le Kenya et le Rwanda, il n’en demeure pas moins qu’il a le devoir de participer physiquement aux sommets de sous-régionaux et continentaux. Vivement que ce soit le cas les prochaines fois.

Commentaires

Commentaires du site 13
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    Le peuple beninois a besoin de savoir ce qui arrive à son es.c.r.o.c de talon , aussi simple que ça

  • Avatar commentaire
    K Thomas 5 mois

    Mort de rire en lisant les commentaires! Il n’y a pas de quoi s’ennuyer ici! Vive LNT!

  • Avatar commentaire
    olyver 5 mois

    de l’histoire du Dahomey en passant par la RPB et R Bénin c’est la première fois qu’un PR en exercice se fait opérer de la prostate et le révèle…. c’est une erreur de communication grave il ne fallait pas…..
    Je n’aime pas talon sur le plan politique mais je pense que tout le monde dois le soutenir car c’est notre président point barre….

    • Avatar commentaire
      Sonagnon 5 mois

      On peut soutenir l’homme par compassion, car nous sommes tous des êtres humains.
      Mais un président qui est malade que dit la constitution?
      S’il est vraiment malade, qu’il abandonne.
      S’il n’abandonne pas, donc il n’est pas malade,alors nous allons le rendre responsable de tous nos maux. Et mener la lutte politique qui convient.
      La vie d’un seul individu ne peut pas compromettre celle de plus de 10 millions que nous sommes.

      • Avatar commentaire
        Maou 5 mois

        (Si……alors…….) l’esprit cartésien en sorte: Ce n’est pas le logiciel populaire chez les beninois.

  • Avatar commentaire
    Amaury 5 mois

    Foutez lui la paix. Pour cette fois-ci, il est malade et nous le savons tous. Que voulez-vous qu’il aille faire la-bas en étant malade.
    Prions pour qu’il recouvre la santé pour venir s’occuper de ce pour quoi il a été élu.

  • Avatar commentaire
    aziz 5 mois

    Ne soyons..pas aussi méchant…

    Le type est souffrant..et son soucis..c’est d’abord la santé

    Celà peut arriver à n’importe qui..soyons donc indulgent..

    En plus..à l’instant t..talon ne bande plus,il n’a qu’un seul testicule..d’apres les mauvaises langues…des pkapkato

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 5 mois

    Une polémique inutile. Comprenez que c’est indépendamment de sa volonté.
    Il est malade et vous le savez si bien.
    Alors ; taisez-vous.

    • Avatar commentaire
      sonagnon 5 mois

      Vous avez lu la déclaration du conseil des ministres???
      Il a été dit qu’il est guéri et apte pour accomplir la mission que la nation lui a confié!!!

      S’il est malade, qu’il le déclare officiellement pour que la vacation du pouvoir se prononce.

      Etant en bonne santé, il était un problème pour le pays, malade, il le sera encore plus!!!!

      • Avatar commentaire
        Fbm 5 mois

        J’etais sur le point d’etre en accord avec ceux qui pronent un brin de sollicitude pour le PR, mais la j’avoue que c’est un argument de taille. Il est soit gueri, soit malade mais à mon humble avis il est loin d’etre retabli.
        Il devrait vraiment prendre le temps de guerir et revenir en forme assumer ses fonctions. Deux operations delicates en 3 semaines et deja dans les avions?! Pas safe pour les gonades…

  • Avatar commentaire
    Zobi Lamouche 5 mois

    Un président de pacotille. S’il avise en 2021, la consigne c’est le vote sanction !

  • Avatar commentaire
    sonagnon 5 mois

    Il peut dire quoi à l’UA???
    Si c’est pour négocier des affaires louches il est très fort pour ça.

    A l’UA, on parle de l’avenir de l’Afrique, et comment quelqu’un qui vide les caisses d’un pays pauvre comme le Bénin peut se sentir à l’aise dans un milieu comme celui là????

    Il n’a aucun destin de leader, voilà où conduit la cupidité de l’élite politique et intellectuelle au Bénin.

  • Avatar commentaire
    Paul Ahéhénou 5 mois

    Le président Talon n’a pas le sens de l’Etat. Il a préféré assister au mariage de sa fille plutôt que de participer au sommet de l’UA. Ça veut tout dire!!!