Enseignement secondaire au Bénin: Le recrutement des vacataires suspendu (lire le courrier)

Enseignement secondaire au Bénin: Le recrutement des vacataires suspendu (lire le courrier)

(Lire le courrier du Ministre). Dans le secteur de l'enseignement secondaire, de nouvelles mesures sont entrain d'être prises par le gouvernement. Selon un courrier signé par le Ministre Kokou, le recrutement des enseignants vacataires est suspendu.

Recrutement des enseignants vacataires au Bénin : Les dossiers attendus pour le 11 Août au plus tard

Ainsi, les directeurs départementaux des enseignements secondaires, et les chefs d’établissements publics sont conviés à interrompre tout processus de recrutement rentrant dans ce cadre.

Pour l’instant aucune précision n’est donnée sur ce qui adviendrait après cette suspension mais à en croire le courrier signé par le ministre Lucien Kokou, cette suspension intervient « en attendant la définition de nouvelles conditions de recrutement et d’emploi des enseignants vacataires ».

De ce fait, « plus aucun dossier ne doit être reçu » ordonne le Ministre. Lire le courrier du Ministre Lucien Kokou.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    MASSEDE SAMUEL 3 semaines

    Ce qui est sûr le bonheur arrive mais pas peut etre avec Talon.

  • Avatar commentaire
    Boni YAYA 3 semaines

    Pourquoi les béninois n’aiment pas les reformes??????le recrutement de des enseignants est prévu cette année et vous voulez encore que l’Etat engage encore des enseignants vacataires. Le bon sens de gestion efficiente veut qu’après le recrutement une evaluation des postes vacants sera faite .

    • Avatar commentaire
      Joeleplombier 3 semaines

      N’importe quoi . Gouverner ; c’est prévoir. Pourquoi faire des annonces ??? Des prévisions irréalisables ???? . Le bon sens de la gestion des affaires de l’Etat l’exige. Plus réformateur que nous; tu meurs. Nous déplorons juste l’amateurisme du gouvernement en place. Des incompétents.

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 3 semaines

    Comment pouvait-il en être autrement. On dit quelque chose un jour , le contraire le lendemain.
    Ce que notre ami @Agadja nomme par batteries de mesures. Mon œil !!!!
    Ce gouvernement d’incompétents ne manque pas une occasion pour donner de faux espoirs à nos jeunes désespérés en recherche d’un premier emploi.
    Ce ministre Kokou qui est une marionnette ne comprend pas lui-même la situation. Pauvre de lui.
    Les finances publiques de ce pays étant dans le rouge, les caisses vides; pourquoi promettre des miracles ???
    Vous n’êtes pas à la hauteur ; dégagez tout simplement.
    Mon adresse à Talon , koupaki et l’autre théoricien de ABT à qui on attribue les qualités d’économiste. Une insulte aux économistes. Pauvre de mon pays.