Adoption du régime végétarien ou végétalien : Entre bonne santé et spiritualité

Adoption du régime végétarien ou végétalien : Entre bonne santé et spiritualité

En dépit de ses avantages, le régime végétarien ou végétalien est de moins en moins adopté par les béninois. Si certains y adhèrent par simple suivisme, d’autres le font pour une question de santé ou de religion. C’est le constat fait à Cotonou et environs par une équipe de notre rédaction.

Bénin: Le Moringa pour venir à bout de la malnutrition infantile

Les vertus des produits d’origine végétale ne sont plus à démontrer. D’aucuns estiment même que leur consommation entretient le corps et permet d’avoir une longue vie. Interrogés sur la question, végétariens, végétaliens et ceux qui ne le sont pas, sont tous unanimes sur le fait que ces régimes alimentaires  présentent des avantages.

Un végétarien, par définition, ne consomme pas d’aliments d’origine animale. Il ne se nourrit que des produits d’origine végétale, tandis qu’un végétalien est celui qui en plus de la viande, ne mange ni œufs, ni lait. Certains adoptent ce régime alimentaire à cause de ses avantages. D’autres par contre, l’ont choisi parce que leur religion le leur impose.

Adam Kinidohoun, un rasta, nous a confié que manger de la viande, c’est aller contre les prescriptions de sa religion. Avec son régime alimentaire actuel, il n’a que très rarement des problèmes de santé. Répondant à ces personnes qui estiment que ce régime est aliénateur, il a indiqué que ces derniers ne savent peut-être pas ce qu’ils disent.

« C’est une thérapie pour avoir une santé parfaite », a laissé entendre le sieur Adam Kinidohoun.

Abondant dans son sens, Elvis Gahou frigoriste à Cotonou, a fait observer qu’il n’a plus aucun problème de santé depuis qu’il a adopté ce régime. Mieux, témoigne-t-il, ce régime a permis à l’un de ses amis de recouvrer totalement sa santé. Selon ses explications, ce dernier avait un problème de reins, et grâce à l’adoption du régime végétarien, poursuit-il, mon ami a obtenu une guérison totale.

« J’ai personnellement adopté ce régime alimentaire pour entretenir ma santé. Ce n’est pas une contrainte pour moi », souligné M. Gahou.

Pour sa part, Justine Atiogbé, secrétaire dans une structure de la place, a invité les uns et les autres à relativiser leur appréciation. Autant s’abstenir de la consommation de viande possède des avantages, autant en manger présente des avantages, a laissé entendre Justine Atiogbé.

« Je suis d’accord que ce régime est indispensable pour l’organisme et évite le vieillissement précipité. Mais dire que c’est une panacée, je ne le partage pas ».

Quelques avantages

Interrogé sur la question, le nutritionniste diététiste d’Etat, Wilfried Makponsè Lègba,  a fait savoir que ceux qui adoptent ces deux régimes ont souvent un système cardio vasculaire en bon état. Ces régimes permettent aussi de lutter contre l’hypertension artérielle, a laissé entendre le nutritionniste. « Celui qui adopte les régimes végétarien et végétalien, peut facilement lutter contre tout ce qui est cancer de la peau, digestif et cancer du foie » a-t-il précisé.

Des inconvénients

Ces régimes ne présentent pas seulement des avantages, a laissé entendre Wilfried Makponsè Lègba. A l’en croire, il y a des vitamines qu’on trouve plus dans les animaux que dans les végétaux. La vitamine B12 par exemple, est importante pour la multiplication des cellules, et surtout la fabrication du sang. Mais cette vitamine, argue-t-il, ne se retrouve pas dans les végétaux.

« Le végétarien a besoin d’apporter ces vitamines sous forme de supplément, par mois » a-t-il recommandé.

De plus, soutient-il, le végétalien peut avoir une carence en calcium, s’il ne sait pas choisir des aliments riches en calcium comme le ‘’Moringa’’.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Jean 2 mois

    Nous devons tous adopter ce régime alimentaire, non seulement pour une milleure santé mais aussi pour atténuer les effets des chngements climatiques.
    C´est une logique simple à comprendre