Autonomisation des résidences universitaires en eau: Bientôt une réalité

Autonomisation des résidences universitaires en eau: Bientôt une réalité

Invitée de l’émission « Actu Matin », la directrice du Cous-Ac, Ghislaine Fagbohoun, a fait l’état des lieux de l’approvisionnement des résidences universitaires en eau, avant d’annoncer que les difficultés qu’éprouvent les étudiants en la matière seront conjuguées au passé.

Bénin / MCPP-NG: Adidjatou Mathys sensibilise les populations du Septentrion

Occasion pour elle de se prononcer sur d’autres sujets préoccupants du campus. C’était le mercredi 09 juillet 2017. « L’eau est un problème général à l’Université d’Abomey-Calavi ». Cette déclaration de la directrice du Centre des œuvres universitaires et sociales d’Abomey-Calavi (Cous-Ac), Ghislaine Fagbohoun, montre que ce liquide bien qu’indispensable est rare dans le plus grand lieu du savoir de notre pays.

Préoccupée par cette situation, dès sa prise de fonction, elle a décidé de faire de l’eau son crédo. Si l’année universitaire écoulée les efforts en la matière n’ont pas permis de juguler entièrement ce problème, pour l’année universitaire 2017-2018, ce sera chose faite. C’est du moins ce que l’on peut retenir de sa sortie. Mieux, les résidences universitaires seront autonomes en matière d’eau. Selon les explications de la directrice, ces résidences sont alimentées par le château du rectorat.

Ce qui ne permet pas un approvisionnement adéquat en eau des étudiants résidant dans les résidences universitaires. Pour pallier à ce problème, témoigne-t-elle, dans l’immédiat des forages ont été faits.

« Nous avons pris un bâtiment témoin pour amener l’eau dans les robinets. Nous sommes en train de l’étendre vers les autres bâtiments » a-t-elle expliqué, avant de rassurer ces étudiants et étudiantes occupant les résidences universitaires que leurs difficultés en matière d’approvisionnement d’eau seront totalement résolues l’année universitaire prochaine.

D’autres sujets préoccupants

Au sujet de l’impossibilité des étudiants qui habitent Akassato et autres environs de prendre les bus, la directrice a indiqué que cet axe a été suspendu parce que les étudiants n’étaient pas nombreux à l’emprunter. « Mais il y a  des doléances qui sont en cours d’études pour sa réouverture » a-t-elle rassuré. S’agissant de l’état insalubre et de l’abandon du bâtiment Hassan 2, l’une des résidences universitaires, Ghislaine Fagbohoun a fait savoir qu’à sa prise de fonction, après un état des lieux, elle a saisi sa ministre de tutelle qui à son tour a saisi son homologue du cadre de vie.

« Ils sont déjà venus sur le terrain faire le constat », a-t-elle mentionné pour dire que la réfection dudit bâtiment est imminente. Se prononçant sur le détournement des vivres destinés à la restauration des étudiants, la directrice a laissé entendre qu’il n’est plus possible de le faire aujourd’hui avec sa rigueur de travail. Je descends de façon inopinée, argue-t-elle, dans les cuisines et magasins pour vérifier les stocks. Elle a fait observer que le personnel est averti et que tous les cas de vol seront punis sévèrement

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Napoléon1 2 mois

    On écoute quand même des histoires drôles dans notre pays. comment peut on parler de résidence et que c’est après des années que l’on pense l’approvisionnement en eau?

    Et que signifie chateau d’eau du rectorat? Le recteur a-t-il droit à l’eau pendant que les étudiants n’en ont pas droit?

    Quand à ce qui est dit du détournement des vivres de la cantine du restaut estudiantin, cela montre quelle mauvaise conscience habite encore certains d’entre nous. Car comment peut on détourner des vivres destinés à entretenir le bien être de toute une communauté et pouvoir dormir tranquille.

    Tout cela est possible, quand le Chef de l’Etat vo-le 47 milliards de FCFA des caisses de l’Etat et que cela ne meut personne. Ailleurs, rien que pour cela, la rue l’aurait chassé du pouvoir.

    Aussi longtemps que ces mauvaises consciences et ces manquement graves à la probité et au respect des derniers publics resteront sans consequence pour les auteurs, les populations resteront toujours à terre et le developpement du pays ne sera pas pour demain.

    • Avatar commentaire
      Joeleplombier 2 mois

      Napoleon
      Affaire de 47 milliards là ; laisse tomber.
      Ça ne peut être ton empêcheur de dormir.
      Talon a déjà encaissé plus de 10 fois cette somme depuis qu’il est au pouvoir.
      L’argent du contribuable.
      Revenons sur le sujet. Ça ne mérite même pas un commentaire.
      Une illustration de la mauvaise gouvernance dans notre pays depuis les indépendances.
      On parlera de la même chose dans 10 ans.
      Ainsi va le Benin. Malheureusement.