Cotonou- Bénin : Toboula engage la chasse aux mendiants

Cotonou- Bénin : Toboula engage la chasse aux mendiants

Les mendiants et les vendeurs ambulants de différents carrefours de la ville de Cotonou ont reçu ce mercredi 9 juillet, la visite du préfet du département du Littoral, Modeste Toboula. Il ne veut plus les voir occuper ces endroits où leur présence ne donne pas une bonne image de la ville.  

Premières pluies à Cotonou: Les dispositions prises par la Mairie

Le préfet du Littoral, Modeste Toboula, est descendu hier mercredi 9 juillet 2017, accompagné des forces de l’ordre, sur différents carrefours  de la ville de Cotonou. Objectif, mettre en garde les mendiants et autres locataires de ces lieux. Aux dires du préfet, il s’agit de sensibiliser ces personnes qui obstruent le passage aux piétons ou polluent les carrefours.

Mais cette descente sur le terrain a été au-delà d’une sensibilisation. Le ton de l’autorité a été ferme, voire menaçant. A différents endroits, le préfet a eu à échanger avec les intéressés en essayant d’expliquer l’objet de sa visite et son intérêt pour la ville de Cotonou. Pour Modeste Toboula, la présence de mendiants et autres personnes aux différents carrefours de la ville de Cotonou ne saurait perdurer. C’est un fait désagréable selon le préfet, dans la mesure où ces personnes polluent l’environnement de par leur présence, en même temps qu’elles obstruent la circulation. Modeste Toboula a dit aux mendiants qu’ils n’ont pas leur place aux carrefours.

« Vous pouvez écrire aux services sociaux. Il y a un ministère qui s’occupe des cas sociaux », a expliqué le préfet à un mendiant au carrefour Maro militaire. Un peu plus loin, au carrefour St Michel, la situation sur place n’a pas permis au préfet et le contingent de policiers d’en rester à la sensibilisation. Un aveugle a installé à ce carrefour, sur le trottoir, un abri de fortune d’où il chante avec son mégaphone afin d’attirer l’attention des passants. Au passage du préfet, l’abri a été emporté et lui-même sommé de vider les lieux.

Les vendeurs ambulants ont été aussi mis en garde lors de cette tournée du préfet. « Si on vous voit, vos bagages seront saisis », leur a servi Modeste Toboula qui prévient qu’ils auront les forces de l’ordre à leurs trousses s’ils s’entêtent. A rappeler que cette descente fait suite à la prise de l’arrêté portant expulsion des grands carrefours de Cotonou des mendiants et autres occupants.

Commentaires

Commentaires du site 30
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Doyen codjo , Aziz et certains sur ce forum , vous devez faire attention à donner raison à ce déshumanisé de toboula , au début c’est destruction massive des baraques servant de gagne pains de nos sœurs , ensuite les djemidjans doivent repartir au village , puis le maire qu’on révoque en ne respectant pas la procédure , vient les ” mendiants ” bientôt pour ce prefet de malheur celà va être le four crematoire comme avec hitler , pour tous ceux qui vont dire du mal de l’es.c.roc de talon

  • Avatar commentaire
    Le Boss 4 mois

    en ce qui concerne ces mendiants je suis d’avis avec le prefet, mais allons doucement avec ses mendiants la plus part viennent du niger nigeria mali etc. nous on veut ce qui est propre au benin

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      Merci, le Boss. Nous disons la même chose. Dans notre pays les familles ont encore un peu de dignité et ne laisseraient pas un des leurs aller mendiants au bord des routes

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 4 mois

      Si c’est même le cas , avez vous vérifié leur carte d’identité, et ne font-ils pas partie de la cedeao ?

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 4 mois

    Pour Toboula les mendiants au carrefour des rues constituent un fait désagréable qui polue l’environnement.Qui l’aurait pensé qu’un représentant de l’Etat puisse avoir un langage aussi Cru Envers les humains.

    Drôle de préfet que la République du Bénin s’offre en ce 21 ème siècle.

    Un pays dont la devise commence par “Fraternitè”.

    Pourquoi les mendiants doivent-ils se tenir cachés?

    Ne sont-ils pas le reflet de l’état social des moins nantis de notre société, dont le Chef de l’Etat soutire 47 milliards de nos Sous des caisses de l’Etat pour lui seul?

    Les mendiants ont aussi droit à l’existence. En aucun cas ils n’ont l’obligation de s’effacer afin que les milliadaires et leurs go-rilles puissent avoir une vue agréable de leur environnement.

    Un pays comme l’Allemagne est une des nations les plus riches qu’il y a. Nul n’a besoin de mourir de faim. Le Minimum vital est garanti à tout le monde.

    Pourtant on y rencontre aussi partout des mendiants mêmes professionnels (dans les places publiques, dans les gares, dans les aeroports, aux abords des grands magasins) qui ont choisi cette activité comme leur gagne-pain. Cela ne dérange personne et l’idée ne viendrait à aucune autorité d’entraver leur libre circulation, car si elle le faisait, elle se verra condamnée pour atteinte au droit de l’homme et à la dignité de la personne humaine.

    Comme quoi en Afrique en général et au Bénin en particulier les arrivistes de dernière heure ont encore beaucoup à apprendre pour la vie d’ensemble.

  • Avatar commentaire
    Samuel 4 mois

    FRANCK M MAKON ! il faut te calmer ; c’est toi meme qui a cherche ;tu n’as que tes yeux pour pleurer. The dog barks and the caravan past!!!!!!!!

    • Avatar commentaire
      aziz 4 mois

      Il faut laisser franck et joe..là ou ils sont

      Nous (la foudre ollah gsm,karl et quelques patriotes cohérents)..nous sommes affichés dès le départ comme anti rupturiens…parce qu’on avait le discernement

      Ils ont joué au guignol….en nous traitant de tous les noms

      Les voilà par magie..devenus anti talonnistes..plus que nous

      Qui va les croire…

      Ne vous étonnez pas..qu’ils chance encore demain….

      Quant à moi..il ne peut avoir de confusion….si le gouvrenement pose des actes..qui vont dans le sens..de mes convictions..j’applaudirai…comme je l’ai fait avec yayi

      Car ..je penses…que l’enjeu..ce ne sont pas les gens…mais les actes

  • Avatar commentaire
    olyver 4 mois

    je ne l’aime pas tolouba mais là il est dans ces prérogatives et c’est une bonne initiative d’interdire la mendicité dans notre pays qui en réalité profite à une puissante confrèrie d’imans malos…

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      Parmi ces mendiants, peu de beninois car les familles ont encore le sens de la dignité et de l’honneur. Ces mendiants dont on parle Ce sont surtout les ressortissants du Nigeria et du Niger. Toboula dit tout haut ce que certains hypocrites marmonnent dans leur barbe par manque de courage. Laissons Toboula faire son ménage et nous verrons dans quelques années les résultats

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      En voilà au moins un parmi les forumistes qui ose afficher ses convictions. Cela n’est pas donné à tout le monde. Que feraient ceux qui plaident la cause des mendiants si ces derniers venaient tous les jours s’asseoir devant leur portail ?

  • Avatar commentaire
    Gombo offline 4 mois

    Cachez cette misere que nous ne saurions voir….
    Ca detonne a cote des Bentley, Porshe, et Range Rover du president bling bling…!
    T’inquiete, Toboula, on t’enverra toi et tres rejetons faire la manche sous peu…

  • Avatar commentaire

    Pour moi…il ne faut pas déguerpir les gens indésirables..parce qu’on veut juste cacher..nos problemes sociaux aux visiteurs

    Comme il faut dégager..ceux qui prennent les lieux publics…comme les leurs

    Dans un pays..il faut de l’ordre,la discipline et le respect des biens publics

    Le gouvernement..à les moyens materiels et juridiques…que lui confère la consti..pour trouver..une place à tous

    Le gouvernement par exemple…peut..pour utilité publique…prendre des domaines entiers à cotonou,l’aménager..pour ces gens là..

    savez vous..dans ma petite enfance…le sultan aziz…fut un petit talibé,un mendiant..pire que..ce qu’on rencontre dans les rues de dakar..

    Certes ce n’était pas par indigence…mais celà rentrait dans le cadre..de la formation coranique,dure ,stricte..ou on nous apprenait..à affronter la vie..disons une école de la vie

    Les mendiants à cotonou parakou et ailleurs..sont donc mes freres

  • Avatar commentaire
    aziz 4 mois

    J’aime bien..la méthode rembo de toluba…mais avouons..le..toluba..à la pendjari..eh bien les braconniers vont le confondre..à un hypo

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 4 mois

      Si ce n’est à un gorille

      • Avatar commentaire
        CODJO ATAKOUN 4 mois

        Que reprochez vous à Toboula ? Il veut juste faire un peu de ménage. Lui au moins n’attend pas l’arrivée d’un Pape pour faire ce qui doit être fait.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 4 mois

    “l’équipe Talon a une vision cosmétique du développement…” Exactement.

    L’objectif est d’éliminer tout concurrent possible en vue d’élections, de museler tout représentant élu pouvant être un contre-pouvoir.

    Le reste du temps, le pays est mis en coupe réglée.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      Là, Gbetomagnon vous m’étonnez ! Doit-on attendre l’annonce de l’arrivée du Pape au Benin pour faire un peu de ménage ?

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Bon ce toboula à certainement peur qu’on ne croise un de ses parents entrain de mendier sur la voie .
    Et puis cette montée de mendicité est une preuve que la politique des ruptu.c.on est tellement désastreuse pour la grande masse de la population , que des gens sont obligés d’aller mendier dans les rues , triste

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Joe , frank , qu’est ce qui vous arrive ! Vous voulez prendre notre place sur ce forum ou quoi 😶
    Pas d’inquiétude nous aimons quand vous tirez à gros coup de canons sur ces ruptu .c.ons

  • Avatar commentaire
    Lucky 4 mois

    Quand je lis certains commentaires sur ce forum, j’ai du mal à mesurer comment les gens peuvent être à ce point pessimistes quant à la volonté d’un gouvernement – quoi que pas parfait – de donner une nouvelle dynamique à la ville dite vitrine de notre pays. On dirait que certains ne sortent pas pour voire comment les autres pays sont organisés et propres. Il faut commencer par quelque part. Soyons positifs!

    • Avatar commentaire
      hum 4 mois

      mettre la charrue avant les boeufs c est cela votre nouvelle dynamique??

  • Avatar commentaire
    Gont Gont 4 mois

    Et son on nommait le Préfet Modeste TOBOULA, maire de la ville de Cotonou, cela ne serait-il pas mieux?

    Je ne vois plus de différence entre un maire et un préfet.

  • Avatar commentaire
    Antoine 4 mois

    Dans l’ensemble, l’équipe Talon a une vision cosmétique du développement. Il ne traite pas les problèmes de fond qui vont progressivement élever tous les béninois vers le haut. On préfère masquer les problèmes. Je crois que le modèle de ce gouvernement est le Rwanda. Mais c’est une erreur sur plusieurs points. Le Rwanda n’est pas un pays démocratique, Paul Kagamé est un dictateur mais économiquement bénéficie de l’appui des Etats-Unis qui lui permettent d’avoir une forte croissance.
    Au bénin, les investisseurs ne frappent à la porte. Mais le pouvoir continue de rêver à un développement suivant le modèle rwandais.Socialement, le résultat est désastreux et économiquement tout autant.

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 4 mois

    Allez-y comprendre quelque chose. Toboula est juste un clown.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      Un clown qui fait du ménage, cela n’est pas mal car d’habitude ce genre de personnage se contente de faire rire les enfants.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 4 mois

    Vous pouvez écrire aux services sociaux. Il y a un ministère qui s’occupe des cas sociaux »,
    TOBOULA FAIT RIRE .
    UN MENDIANT VA ECRIRE ?
    UN MATIN , LA RUPTURE SERA RANGEE DANS LES TIROIRS DE L’HISTOIRE COMME CE FUT LE CAS DU PRPB !

    • Avatar commentaire
      Joeleplombier 4 mois

      😄

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      Vous voulez rire ? Ce ministère des cas sociaux manquerait rapidement de crédits s’il mettait le doigt dans cet engrenage qui n’est qu’un puits sans fond.