Bénin : « Nous avons un pouvoir qui veut conduire le pays dans le mur » selon Noël Chadaré

Bénin : « Nous avons un pouvoir qui veut conduire le pays dans le mur » selon Noël Chadaré

A l’ouverture de la cérémonie consacrant la création du Syndicat national des enseignants engagés pour une relève de qualité au Bénin, un nouveau syndicat qui se réclame de la Cosi-Bénin, le secrétaire général Noel Chadaré a dénoncé quelques couacs dans la gouvernance Talon.

Rentrée 2017-2018: Les syndicats attirent l’attention du gouvernement sur leurs revendications

Du moins dans le secteur éducatif. C’était ce week-end dans la capitale Porto-Novo. Dans le discours soutien qu’il a tenu devant des enseignants très remontés contre le pouvoir en place, l’acteur syndical a relevé des irrégularités dans la gouvernance Talon.

Si les enseignants réunis au sein du Syndicat national des enseignants engagés pour une relève de qualité au Bénin, font du paiement des arriérés salariaux une condition sine qua non pour la prochaine rentrée, Noel Chadaré a, pour sa part rappelé le contexte dans lequel le syndical est né, avec un pouvoir politique qui a fait l’option de l’ultra libéralisme, et qui opère des réformes non inclusives. Il a abordé les secteurs au cas par cas.

La grogne dans le secteur de la santé

A ce niveau, le secrétaire général a fait savoir qu’il y a eu des réformes assimilables à des passages en force du pouvoir, puisque les vrais acteurs ont été écartés. Mieux, il a signifié que le gouvernement a décidé de ne pas s’occuper des partenaires sociaux et s’illustre dans la privatisation. Les réformes sont cachées aux partenaires sociaux a-t-il assuré, avant de tirer la conclusion selon laquelle « le pouvoir veut conduire le pays dans le mur », raison pour laquelle, il a appelé tous les travailleurs à rester mobiliser.

Commentaires

Commentaires du site 16
  • Avatar commentaire
    aziz 1 mois

    Gont gont..je valide

    Dieu a sa maniere..d’agir et il est le seul…à rendre son verdic..avec plus ou moins de rapidité

    Pour le cas d’espece…c’est aller vite pour le peuple beninois

    D”apres..d’autres canards…talon a infligé un redressement fiscal..de 164..patates..histoires de l’achever définitivement en le ruinant…économiquement ,financierement…avant de récupérer son activité..par personne interposées…comme il l’a fait avec les noix de cajou..

    Il y a encore des gens…qui doute..de la ruse,de la rage,du cynisme,et de la cupidité et méchanceté de talon

    Certains..ne croient meme pas que c’est talon..qui a introduit la drogue..dans le tc de ajavon….en voici donc..la preuve..puisqu’un crime profite toujours à quelqu’un..

    Ajavon..acculé..détruit

    Léhadi..détruit..
    Fagbohoun et autres..poursuivis..

    Komi et autres..poursuivis…

    Eh bien…petit à petit..les parametres,et les facteurs..s’acculement..dans une dialectique des choses…et ça va péter..un beau matin..tres tot

    • Avatar commentaire
      aziz 1 mois

      Lire..redressement fiscal de 164 patates contre ajavon

      On comprend pourquoi les houdé..ont laché ajavon..puisque en tant qu’initiés…ils savaient ce qui se tramait

    • Avatar commentaire
      SEGNI 1 mois

      Tu ne comprends rien de ce que tu dis, ne faisant qu’aligner des raisonnements bidasses!

  • Avatar commentaire
    Gont Gont 1 mois

    Ce pouvoir ne veut pas conduire le pays dans le mur. Il l’a déjà conduit dans le mur.

    Malheureusement, je suis désolé de l’écrire Monsieur CHADARE, mais vous faites partie des personnes qui ont participé à cela, vous et vos collègues des autres syndicats.

    Le vin est tiré. Il ne reste plus qu’à le boire jusqu’à la lie.

    Je vous méprise tous, vous qui avez contribué à l’arrivée de ce régime. Mais nous allons tous subir les conséquences de votre haine pour Yayi Boni.

    Vive la rupture voulue par AJAVON, CHADARE, LOKOSSOU, METOGNON, TODJINOU et autres maudits syndicalistes de la République.

  • Avatar commentaire
    virgile 1 mois

    Dans quel mur on veut conduire le pays?
    Chers amis syndicalistes vous étiez où quand les désordres sous toutes ses formes se passaient?
    On vient dénoncer maintenant pour faire des corrections et vous avez peur et cela vous fait mal. Parce que vos intérêts sont touchés. Attention le peuple béninois est debout et plus éveillé que jamais.

  • Avatar commentaire
    aziz 1 mois

    Notre malheur..nous les beninois..c’est que nous sommes des conservateurs..dans ce que terme comporte de négatif

    On s’accroche aux habitudes,aux acquis comportementaux,moraux ethiques…et nous voyons notre petit,et beau pays aller à la dérive

    Chacun se croit plus malin..que son prochain…..et surtout..pourvu que l’autre ne me dépasse pas….

    C’est au niveau..de nos cellules familliales,du clan,de l’ethnie et du pays tout entier..

    Mathématiquement et socialement et sociologiquement l’immobilisme…a pour finalité la mort..

    La france..notre model..hélas..a entrepris..de changer…tout avec macron (l’ami intime de amaury)

    Le rejet..de lz…fut une erreur..pour l’ensemble du peuple profond..mais une bonne affaire..pour l’establishment..qui a conservé..ses acquis.(soglo et les autres,abt,et pik)

    Puisque la peur bleue…que ce lz..leur fasse de l’ombre..est la base meme de son rejet et rien d’autres..

    La charge contre lui..par calomnies,insultes,dénigrement..par les syndicalistes,les politiciens…était….un coup d’état contre le peuple

    Moins de deux..ans..les faits sont..là

    Lz..au pouvoir…tous les leviers de l’économie,les régies financieres..le coton le port..ne seraient jamais..dans les mains d’un seul clan

    On l’a cherché..on a induit le peuple en erreur…le dessein de talon..set mis à jour..en moins d’un an….eh bien le sultan dit..ou est le probleme

    On a dit qu’on peut..non!..on a qu’a “peut”..on va voir

    • Avatar commentaire
      Dreb 1 mois

      Belle analyse sans doute mais mêlée de politique partisane. Mieux vaut avoir un homme qui contrôle tout s’il est de bonne foi que des présidents qui finissent par regretter d’avoir travaillé avec leurs collaborateurs lorsqu’ils étaient aux affaires. Le résultat c’est les éléphants blancs et des détournements que le président découvre tardivement. Je ne sais pas si Talon est de bonne ou de mauvaise foi, mais si en contrôlant tout, il réussit à faire marcher les choses comme dans le coton (d’après même ses opposants), que veut le peuple ?

      De toute façon personne ne sait ce qu’aurait fait LZ s’il était au pouvoir, mais pour avoir vu un decret signé de sa main pour attribuer des primes retro actives aux DG, mieux vaut ne pas l’expérimenter…

      • Avatar commentaire
        aziz 1 mois

        Sachons analyser,observer…avec le discernement.

        Je crois,je pense..que dans la vie..de certaines personnes..les questions philosophiques,de cv..ont plus d’importance..que tout l’or du monde

        lz..est un intellectuel pure,un financier,international,…c’est à dire..que ce monsieur..parle avec anglais ,américains,allemands ,français,canadiens japonais voir chinois et indiens..égal à égal..et est respecté..dans sa profession

        L’argent..c’est son probleme

        Mais ..un jour..dans sa vie..président..d’un pays..a…qui flatte l’égo certes…mais…de quelques chose de rare

        Lz..le voulait..pas pour du blé…mais juste pour dire..j’ai été pr

        Ce type…le fait..qu’il s’abaisse..à notre niveau…m’a beaucoup boulversé..à tel point…je me suis dit…le sang..ne ment pas..

        C’est dommage.que nous avons raté..ça

    • Avatar commentaire

      Où sont les danseurs du “Mercredi rouge”?
      Ils étaient plus préoccupés par leurs intérêts personnels en pactisant avec le diable. L’autre un professionnel vous a manipulé pour s’accaparer du pays.
      Ohoooooo noumi

    • Avatar commentaire
      hum 1 mois

      un vrai tableau sombre

    • Avatar commentaire
      Wilfried 1 mois

      @aziz LZ dont je suis un admirateur avant son entrée au gouvernement ne connaît pas le milieu politique béninois. LZ encadré par les Fcbe et Yayi ne pourrait déployer ses talents. Comment pouvait il venir endosser un bilan qui n’était pas le sien. Même les Koupakpi, Lafia, Nago et autres refusaient d’endosser ce bilan relativement calamiteux auquel ils ont tous participes d’une manière ou d’une autre. LZ ne connaît pas ou ne connaissait pas du tout le marigot politique béninois

      • Avatar commentaire
        aziz 1 mois

        Je l’avais dit…depuis

        Il aime ce pays…qu’il(hélas) ne connaissait pas.

        J’avais meme avancé…que elu pr..du benin..il n’allait pas tenir 6 mois..puisque sa méthode à lui..n’était pas adaptée à notre esprit..d’une part..mais de l’autre la gestion, des égos,les contradictions,les ambitions démesurées..de tous ceux qui l’ont porté au pouvoir était manifestement impossible

        Allait il couvrir..toutes les turpitudes des fcbe…sans crise..?

        Allait il laisser les soglo..faire de cotonou…un sultanat..

        Allait il satisfaire…la gloutonnerie de houngbe…?

        Sujet de réflexion n’est ce pas

  • Avatar commentaire
    Karl 1 mois

    C’est maintenant que vous syndicalistes vous vous reveillez? Nous autres,savions depuis que Talon allait nous conduire dans le mur. Ou bien Oumar et les autres frangins? Hélas, nous y sommes et on va devoir faire avec. Sauf, si vous nous proposez autre chose. Atchokoouiiii

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 1 mois

    Lui chadaré ne le savait il pas avant de faire le lit de ce pouvoir ?
    Il est dans le mur déjà, peut-être est il en attente d’avoir un os à sucé comme les assogba , les ayadji , le brailleur de la fonac , pour retrouver ses esprits . Tchrous

    • Avatar commentaire
      Freegomas 1 mois

      Vous etes comme le Oulla Oumar afgan. Seul un esprit malefique peut prendre un tel nom.