Opérations foncières au quartier Ladji : le maire par intérim pour la correction des irrégularités

Opérations foncières au quartier Ladji : le maire par intérim pour la correction des irrégularités

Bonne nouvelle pour les populations du Quartier Ladji dans le 6ème Arrondissement de la Ville de Cotonou. Elles peuvent désormais avoir une suite favorable aux multiples plaintes qu’elles ont formulées à l’endroit des autorités de la Municipalité de Cotonou, dans le cadre des opérations foncières et de remembrement de leur localité.

Bénin : une commission pour mettre fin aux conflits liés au foncier à Cotonou

C’est du moins, ce qu’il convient de retenir suite à la descente du Maire  par intérim de Cotonou, Isidore Gnonlonfoun, ce jeudi 17 Août 2017 à l’école primaire publique de Ladji.

Devant un parterre de présumés acquéreurs ou propriétaires de parcelles et d’autochtones de Ladji, l’actuel locataire de la Mairie de Cotonou a procédé à l’installation officielle de l’organe ad hoc chargé de la vérification et de la correction des opérations foncières de remembrement de Ladji. Il s’agit de deux comités dont un de suivi, présidé par le Maire intérimaire en personne, et l’autre de mise en œuvre, conduit par le Chef du quartier de Ladji, dans le 6ème Arrondissement de Cotonou.

Lesdits comités ont pour mission de sillonner les maisons pour vérifier et corriger toutes les irrégularités constatées dans les opérations foncières de remembrement du quartier, dans un délai de six mois. Au nombre des imperfections relevées, il y a entre autre le recasement dans le cours d’eau ou les marécages de certains acquéreurs précédemment propriétaires de terres fermes, et la mauvaise application du coefficient de réduction pour d’autres. Cette décision prise par les responsables de la Municipalité de Cotonou au terme de plusieurs rencontres avec les populations, constitue aujourd’hui un objet de joie pour les personnes concernées. Elles ont donc, par l’intermédiaire du Chef du 6ème arrondissement, remercié l’autorité municipale pour l’attention particulière qu’il accorde à ce dossier très sensible.

Faut-il le rappeler, la gestion du foncier constitue un véritable casse-tête pour les dirigeants de la ville de Cotonou. Dans son discours, Isidore Gnonlonfoun le Maire intérimaire a invité les présumés acquéreurs ou propriétaires de Parcelles, au calme et à la sérénité. « Personne ne sera lésé » a-t-il promis, avant d’inviter les membres des deux comités à travailler avec détermination, abnégation et perspicacité, afin de mener à bien leur mission pour le bien-être des populations de Ladji.

Il convient de rappeler que les opérations de lotissement et de recasement de Ladji, ont été effectuées depuis 2013 par le Cabinet du Géomètre Expert Bergepo

Commentaires

Commentaires du site 0