Sit in au ministère de la santé : Les travailleurs fustigent le dilatoire du gouvernement

Sit in au ministère de la santé : Les travailleurs fustigent le dilatoire du gouvernement

Les critiques formulées contre les propositions de la commission des réformes dans le domaine sanitaire ne sont pas prises en compte. Ce qui a suscité l’ire des travailleurs du secteur qui ont assiégé dans la matinée de ce lundi les locaux de leur ministère de tutelle.

57è anniversaire de l’indépendance du Bénin: Suivez en direct le défilé militaire et paramilitaire ici

Le mode opératoire n’a pas changé. Banderoles rouge au front, pancartes en main et sifflet à la bouche, les travailleurs du secteur de la santé ont crié leur ras-le-bol au ministère de la santé.

A l’origine de mouvement d’humeur se trouverait la commission technique chargée de réforme mise en place par le gouvernement en août 2016. Une commission qui a déposé son rapport il y a quelques semaines.

Selon le représentant du collectif Adolphe Houssou, les vrais acteurs du secteur de la santé n’ont pas été associés à la mise en place de ladite commission. Dans sa déclaration à la presse, il a notifié que les participants à la manifestation de ce lundi, vont mener les jours à venir d’autres actions plus courageuses comme des marches, des mouvements de débrayage et de rétention des rapports d’activité, jusqu’à la satisfaction complète de leur revendication.

D’un autre côté, ces manifestants exigent la mise sur pied d’un comité regroupant les représentants des acteurs sociaux et les différents corps en vue d’étudier à fond le rapport de la commission des réformes et faire des propositions subséquentes. Le ministre de la santé empêché, c’est le directeur adjoint de cabinet, qui a reçu les manifestants et promis transmettre à qui de droit  leur motion de revendication.

Par ailleurs, ces partenaires sociaux du secteur de la santé projettent une grève d’avertissement de 48 heures le 30 août prochain.

Commentaires

Commentaires du site 0