Bénin : Les enseignants vacataires vont commencer les cours le 02 octobre 2017

Bénin : Les enseignants vacataires vont commencer les cours le 02 octobre 2017

Si la rentrée a été effectivele 18 septembre dernier, de nombreuses classes sont toujours sans enseignants, notamment dans les collèges publics. Raison principale évoquée : l’absence des enseignants vacataires sélectionnés cette année par le ministère et qui n’ont pas encore pris service.

Départ des enseignants vacataires : Noël Chadaré invite le gouvernement à recruter

Une situation qui rentrera bientôt dans l’ordre, à en croire Robert Gbodjinou, le Directeur départemental de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle (Ddesftp-Littoral), qui a accordé à notre rédaction une interview à cet effet.

LNT : A quel niveau se trouve le processus de sélection des enseignants vacataires ?

Robert Gbodjinou : Après l’étape de sélection, il y a eu l’affichage des listes. Mais il s’est fait que dans la foulée, nous devons procéder aux mutations des enseignants Ape et Ace. Ce processus-là n’est pas encore terminé. Il faut d’abord que les Ape et les Ace puissent avoir leur quota horaire, avant qu’on ne détermine de façon précise le nombre de vacataires qu’il faut dans chaque collège. La mutation des Ape et des Ace s’achèvera le 30 septembre prochain, et déjà à partir du 02 octobre, les vacataires auront leurs emplois du temps et vont commencer les cours.

Les enseignants vacataires débuteront donc les cours pratiquement deux semaines après la rentrée. Ceci n’aura-t-il pas une répercussion sur le déroulement du calendrier scolaire ?

C’est évident. Ils auront deux semaines de retard, mais je crois que s’ils s’organisent bien, ils pourront rattraper ce retard. Ce n’est que deux semaines. Ils peuvent s’organiser en faisant quelques cours de rattrapage de concert avec leurs administrations. Je pense que ça ne va pas jouer de façon significative sur le rendement. Dès qu’ils vont prendre fonction, je vais instruire les directeurs d’établissements pour qu’un planning, un chronogramme soit bien défini afin que les programmes s’achèvent normalement.

D’après certains, l’Etat s’est précipité en mettant la rentrée au 18 septembre vue que les enseignants vacataires tardent à prendre service, que les mutations et les processus y afférant ne sont pas terminés… Quel est votre avis ?

Je m’inscris en faux. Moi j’ai signé ma dernière mutation avant la rentrée. Mais après les mutations, il y a des réajustements à faire et tous ces réajustements prendront fin le 30 prochain. Les emplois du temps pour la plupart sont prêts. L’Etat ne s’est pas précipité. Ce n’est même pas l’Etat. D’abord, c’est une décision du conseil sectoriel de dialogue social de notre ministère. La date de la rentrée de l’année N ne se décide pas au cours de l’année N, mais N-1. Ce qui veut dire que cette date a été fixée en 2016, depuis le conseil sectoriel de dialogue social de 2016. Donc ce n’est pas seulement une partie, l’Etat, qui décide. C’est le conseil qui décide et cette décision a même été prise suite au forum sur l’éducation. C’est ce forum qui a dit qu’il faudrait que les rentrées soient désormais dans la deuxième quinzaine du mois de septembre. Il peut y avoir quelques frottements c’est vrai. C’est une œuvre humaine et donc imparfaite. Au fur et à mesure, nous allons corriger les dysfonctionnements.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Napoléon1 4 semaines

    tOUT cela ne dépend que d’une bonne panification. Que fait le ministère du plan et des statistiques dans le pays? Que font les instances de planifications dans les ministères concernés?

    Pourquoi les mutations et les reajustements ne devraient pas être Communiqués déjà avant que les enseignants naillent en vacance?

    Pourquoi les emplois du temps ne devraient pas être connus 2 ou 4 semaines avant la rentrée?

    Le système de vacation est une entorse dans l’enseignement. S’agirait-il des gens formés sur le tas, censés de complèter le manque d’enseignants titulaires?

    Ce serait grave. Car en matière pédagogique, l’on ne pourrait se permettre de l’approximation.

    Tant de problèmes, dont les Solutions dans le sens de vigilance et de responsabilité amélioreront considérablement l’éducation et la formation chez nous.

    et j’irai même jusqu’à dire que mêmes les nettoyages et la maintenance des sites, bâtiments et autres équipements techniques du secteur de l’enseignement, de l’éducation et de la Formation doivent être faits et terminés 2 semaines avant la date fixée pour la rentrée afin que les Cours puissent démarrer le jour de la rentrée.
    C’est cela une bonne planification de l’éducation.

    Et en ce qui concerne le contenu des Programmes, il est temps que nous nous distancons des Programmes établis par le colonisateur ou la copie que nous continuons à en faire pour établir de véritables Programmes authentiques répondant aux spécificités de notre environnement y inclu l’enseignement de nos Langues indogènes.

    C’est cela le fondement de l’éducation nationale.