Limogeage de Hêhomey au Bénin : pas de ministre intouchable avec Talon

Limogeage de Hêhomey au Bénin : pas de ministre intouchable avec Talon

Depuis le lundi 18 septembre dernier, l’équipe gouvernementale a été réduite à 19 membres après l’éviction d’Hervé Hêhomey, ministre des infrastructures et des transports, alors que ce dernier était en mission dans le septentrion.

Démission de C. Azannaï et limogeage de Hêhomey : Talon doit enfin remanier son équipe

Un limogeage qui vient donner la preuve que sous la rupture, il n’y a pas de ministre intouchable. Le limogeage de l’homme d’Agonlin est peut-être un signal à l’endroit de ces membres du gouvernement qui continuent de penser qu’ils sont dans les bonnes grâces du Chef de l’Etat, et qu’ils demeureront hors du danger, quelles que soient les situations… Erreur !

Le président Talon vient de donner la preuve à travers le limogeage d’un de ses proches collaborateurs, le ministre des infrastructures et des transports Hervé Hêhomey, qu’il peut sanctionner n’importe qui à n’importe quel moment, surtout quand ce dernier commet une grave erreur.

Hervé Hêhomey faisait partie de la short liste des collaborateurs du Chef de l’Etat, dont on dit souvent dans l’opinion publique nationale qu’ils sont intouchables, en tant que bras droits du ‘’boss’’. Effectivement, à l’avènement de l’actuel régime, celui qu’il faut désormais appeler ancien ministre des infrastructures et des transports, a été cité parmi les artisans de la victoire de Patrice Talon à l’élection présidentielle de  2016 face à l’ancien premier ministre Lionel Zinsou. L’ancien patron de Bénin Control était donc considéré comme l’un de ceux sur qui le chef de l’Etat compte le plus dans son équipe.

Ces dernières semaines, il a été très actif et très visible sur le terrain à travers le lancement et le contrôle des chantiers de travaux routiers. C’est d’ailleurs sur le terrain qu’il a appris son limogeage ce lundi soir. Hervé Hêhomey était à Gogounou dans le nord pour constater l’affaissement de la voie inter-Etats n°2 quand le président de la République a décidé par décret n°2017-468 du 18 septembre 2017 de se séparer de lui.

Avec cette éviction, c’est la panique dans le rang de ces ministres qui se croient tout puissants. Ils se savent désormais éjectables de leur siège à tout moment. Après Hêhomey à qui le tour… Bien malin qui pourra répondre à cette interrogation. Pour l’heure, il urge que Patrice Talon remanie enfin son équipe. Parce que depuis la démission de Candide Azannaï en mars dernier, le président de la République n’a jusque-là pas procédé à son remplacement.

Commentaires

Commentaires du site 10
  • Avatar commentaire
    La Foudre 1 mois

    On se remet rarement d’un pareil choc émotionnel…mais je n’ai pas à plaindre Hêhomey que je n’ai envoyé nul part et qui s’est déjà bien gobergé dans ce ministère.
    Mèdaho Hêhomey, désormais â nan daïhomey…souvent,c’est celui qui chante bien les louanges à un fétiche qui aime le sang que ce dernier réclame en sacrifice afin de renforcer son pouvoir…et ceux qui connaissent ça reste loin et très loin de pareils fétiches.
    A bon entendeur…point de longs discours.

  • Avatar commentaire
    La Foudre 1 mois

    Le diable n’a pas d’amis…et dans son monde, tout démon qui développe une activité souterraine à la sienne, même s’il est son suppôt le plus actif, est éliminé sans état d’âme. C’est la même chose qui se passe au sein d’une mafia…Le chef des ban.dits n’hésite pas à abattre froidement et dans le dos son bras droit.
    (Ce qui est écrit ci-dessus est juste une fiction, toute situation ressemblant à cela au sein de mon cher gouvernement ne serait qu’une pure coïncidence)

  • Avatar commentaire
    Sonagnon 1 mois

    Patrice TALON prend les employés de ses entreprises comme ministre, les limoge sans explication comme le font tous les patrons au Bénin!!!

    Un ministre de la République, qui prend à la fin de chaque mois l’argent du contribuable en le débarquant comme un malpropre, Patrice TALON a une explication à donner au peuple!!!

    Est il payé de la poche de TALON??? La réponse est non, alors TALON nous doit des explications!!!!

    S’il ne le fait, c’est le mépris habituel qu’il a envers ce peuple à qui il doit tout!!!

    Pour ma part, c’est la tête de Patrice TALON que je cherche, il n’y aucune compromission a avoir avec cet homme, il est tout simplement indigne!!!

  • Avatar commentaire
    Yann 1 mois

    Je pense que Talon a de bonnes idées pour le Bénin
    Il a juste besoin du temps et les béninois ont besoin de sacrifices.Tous ceux qui critiquent Talon n‘ont pas d‘arguments convainquant .Ce sont des gens qui ne parviennent plus à détourner les fonds del‘Etat

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 1 mois

    Avoir révélé à la face du monde que le gouvernement à payer des dizaines de milliards à un apprenti constructeur de route , alors même qu’on nous parle de BOT de PPP , et que la réalisation des travaux est en retard ?
    Euh ! Bien attendons nous à d’autres révélations plus croustillantes bientôt , et dites à talon que la vérité sur la gestion qu’il fait du pays se saura où même se sait à la minute près . ici c’est le Bénin

  • Avatar commentaire
    aziz 1 mois

    La fonction de chef d’état…est certainement enviable..mais celà reste quand meme une charge tres lourde

    Ils évoluent dans une dimension..à tout point de vue diffente du commun des mortels..

    Le cas..qui m’a le plus marqué…c’est entre yayi boni…et le chirurgien challa…..

    En effet.yayai cadre de la becao…avait deux amis…fidèles..à paris…chez qui il restait..lorsqu’il venait en france..

    Le docteur challa..et qui a meme gardé pendant des années la fille de boni..à paris..

    Mon cousin (rip)..amadou moutari..pilote d’air afrique..vivant à melun..

    A cause..de cette fonction…yayi et challa…ne se parleront plus jusqu’à la fin des temps..et c’est dommage

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 1 mois

      Aziz , oui , le feu pilote moutari ami d’enfance et de classe de Yayi , qui se livraient une redoutable concurrence en notes ; ” qui est le plus fort en moyenne ”
      Tchalla lui est un peu léger , complexé, malgré sa réputation ( surfaite en urologie ) et je sais de quoi je parle , allez demander à ses patients . Pour lui Yayi qu’il connaît est president , pourquoi pas lui ? c’est humain , mais à la ” beninois ” celà devient dangereux. Et tchalla a une politique de la santé ” bizarre ” , et il ne connaît rien en santé publique