Bénin : « A plus de 90% les communes béninoises sont mal gérées » dixit Bienvenu Hounsa

Bénin : « A plus de 90% les communes béninoises sont mal gérées » dixit Bienvenu Hounsa

Invité sur l’émission ‘’questions actuelles’’ de la station de radio Capp fm, le porte-parole du cercle d’appui aux idéaux du nouveau départ, Bienvenu Hounsa s’est prononcé sur l’actualité politique nationale, notamment la gestion des collectivités locales.

Bénin : le maire Zossou appelle les porto-noviens au sens de responsabilité

Pour cette sortie médiatique, Bienvenu Hounsa n’a pas fait la langue de bois. Il s’est attaqué au laxisme et au clientélisme qu’on observe dans la gestion des communes béninoises.

Toute chose qui l’a amené à tirer la conclusion selon laquelle, « à 90% les communes béninoises sont mal gérées ». Les fonds de l’Etat sont mal gérés et l’invité pointe l’incompétence des cadres qui travaillent au sein des communes du pays, qui sont à ses dires des cadres de rang inférieur, incapables de conduire le développement à la base. Pour cela, Bienvenu Hounsa a proposé que le gouvernement de la rupture face une enquête dans les 77 communes du pays pour se rendre compte du désordre financier dans ces collectivités.

Guéguerre entre certains maires et les conseillers communaux

L’invité de questions actuelles assure que ces guéguerres prennent leur source dans la gestion cavalière de ces maires. « Certains maires traînent des casseroles » raison pour laquelle ils sont évincés par leur conseil, mieux la plupart des maires qui sont concernés ne portent pas plainte. Ce qui devrait pousser le gouvernement à aller plus loin pour taper dans la fourmilière pour assainir davantage les finances publiques. C’est à ce seul prix qu’on pourrait lutter contre les détournements qui s’observe çà et là selon Bienvenu Hounsa.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    Blaise 3 mois

    Hounsa n’est qu’un courtisan mal inspiré du régime talon

  • Avatar commentaire
    GSM 3 mois

    Sdk, il croit certainement qu’il est à l’époque des sous-préfecture ou districts ruraux Je suis bien placé pour dire que les communes du Bénin depuis au moins (5) ans regorgent de cadres compétents et émérites sortis de grandes universités du Bénin et de l’étranger. Certes tout n’est pas rose dans les communes mais le développement des communes du Bénin ne se pose pas en termes de manque d’ingénierie . Il se pose en termes de transfert de ressources par l’Etat central aux communes. A peine 3% du budget général de l’Etat est transféré aux 77 communes du Bénin et pourtant on parle de transfert de compétences. C’est très peu par rapport aux ressources publiques gérées par les ministères sectoriels et donc l’Etat Central. Mieux les communes sont régulièrement audités par le ministère des finances et je peux vous avouer que vous êtes vraiment à côté de la plaque.Aujourd’hui tout est mis en oeuvre pour arracher aux communes la maîtrise d’ouvrage de certains investissements qui pourtant ont été mieux gérés par celles-ci comparativement à ce quoi on a assisté avant la décentralisation. L’expérience a montré que plus de 90% des éléphants blans, chantiers abandonnés et mal gérés sont ceux sous la maîtrise d’ouvrage des ministères sectoriels. Les entrepreneurs vous diront qu’ils facturent 5 ou 6 fois les travaux qu’ils éxécutent sous financement PIP ( Programme d’Investissement Public.Il y a bel et bien de l’ingénierie dans les communes du Bénin.

  • Avatar commentaire
    Sdk 3 mois

    N’importe quoi menteus