Bénin : Les projets touristiques du gouvernement pour les villes enfin connus

Bénin : Les projets touristiques du gouvernement pour les villes enfin connus

Lors du conseil des ministres du mercredi 20 septembre 2017, le gouvernement de la rupture a décidé de construire et de développer des infrastructures culturelles et touristiques dans plusieurs villes du Bénin. Il s’agit des villes de Ouidah, d’Abomey, de Porto-Novo, de Nikki et d’Allada.

Gestion de la Sonapra au Bénin: Paulin Gbénou interpelle le gouvernement

Le gouvernement ne renonce pas à son ambition de faire du Bénin une destination touristique de référence. Dans la ville d’Abomey, il sera créé un musée thématique associé au musée des palais royaux d’Abomey.

Le gouvernement prévoit également d’y bâtir une arène d’expression et de sortie des Vodoun non masqués. A Allada, un  musée dénommé, “musée Toussaint Louverture ”  est prévu pour être construit dans la ville. Il sera essentiellement dédié à la thématique de l’esclavage.

Du côté de Ouidah, le gouvernement pense à la refonte du musée historique de la ville dans le Fort Portugais. Il sera aussi procédé à la reconstruction du Fort Français qui accueillera le centre interculturel des arts vivants et des diasporas. Il est également prévu la construction d’un  « Marina-route de l’esclave » à Djègbadji. C’est une sorte de  complexe touristique doté d’un  parcours spectacle immersif dénommé « le bateau du départ ».

A Porto-Novo, le gouvernement prévoit de créer un musée des arts et civilisations Vodoun. Une arène d’expression et de sortie des Vodoun masqués y sera également construite. En ce qui concerne la ville de Nikki, le gouvernement prévoit de restaurer son palais royal . Il envisage également de construire pour la Gaani, un  théâtre de verdure d’une capacité de 1000 à 1500 places dans la ville baatonu ainsi qu’une tribune pour les dignitaires et les officiels entre autres .

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 semaines

    Ces ruptu.c.ons ne connaissent-ils pas cet adage qui dit : ” qui trop embrasse mal étreint ” les finances du benin sont déjà étranglées et en coupe réglée par eux et à leur seul profit , et même où vont-ils trouver l’argent à mettre dans des musées qui partent en feu , à la moindre étincelle, avant même de parler de public touriste .
    S’ils savaient ces ruptu.c.ons qu’avec eux aux affaires , même les beninois fuient le benin qui n’est plus attractif

    • Avatar commentaire
      Christelle 4 semaines

      c’est toi qui le dit. Sinon personne ne fuit le Bénin. Moi je ne suis au Bénin mais je n’ai pas fui.
      Oumar calme toi pour tes posts!

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 4 semaines

        Christelle , je me calmerai quand tu seras dans mes bras , chut 🤐 ne le dis pas à Aziz .
        Et surtout me calmerai quand on foutra les ruptu.c.ons hors du pays