BMP au Bénin : Une incongruité qui consacre le recul de la démocratie

BMP au Bénin : Une incongruité qui consacre le recul de la démocratie

Bénin : Des faucons du régime proposent de “mettre la démocratie entre parenthèses”

L’honorable Louis Vlavonou lors de son passage sur l’émission « Sans langue de bois » de Soleil Fm, le dimanche 17 septembre 2017, avait fait des déclarations étonnantes. Il expliquait sans gêne aucune que les députés du bloc de la majorité parlementaire soutiennent non seulement les actions du gouvernement, mais consultent en plus le chef de l’Etat pour recevoir de lui des directives sur des propositions de lois à faire, et des consignes sur l’attitude à adopter face aux projets de lois du gouvernement. Des propos d’un membre du pouvoir législatif qui sonnent comme une dévalorisation de la démocratie.

Le bloc de soutien aux actions du gouvernement est né au lendemain du rejet de la prise en considération du projet de révision de la constitution. Il a reçu comme nom de baptême : «le Bloc de la majorité parlementaire. Il est composé à ce jour de 60 députés sur les 83 que compte le parlement. Ce regroupement de députés s’est constitué à partir des députés qui avaient voté pour l’adoption du projet de révision de la constitution. Ce groupe de députés, selon les explications de l’honorable Vlavonou, est engagé à soutenir les actions du gouvernement. Notamment le programme d’actions du gouvernement, PAG. Au-delà, ces députés selon les mêmes explications de Vlavonou, accompagnent aussi le pouvoir à travers l’adoption des projets de lois qu’il soumet au parlement.

La nature de la collaboration

Etant donné que l’effectif des députés qui constituent le Bloc de la majorité parlementaire est de 60, soit les ¾ de l’ensemble, tous les projets de lois du gouvernement peuvent être votés puisque l’adoption des textes se fait dès l’obtention de la majorité simple. L’honorable Vlavonou ajoutait aussi que ce Bloc de la majorité parlementaire est dirigé par le collège des anciens présidents de l’Assemblée nationale. Que ces députés, pour s’assurer de la cohérence de leurs actions avec le pouvoir, vont consulter le chef de l’Etat pour obtenir de lui des directives sur l’élaboration de leurs propositions de lois et des consignes par rapport à l’adoption des projets de lois du gouvernement. Ces déclarations de l’He Vlavonou, à défaut de susciter l’étonnement, peuvent tout au moins inspirer quelques réflexions.

Un soutien curieux et intéressé

D’abord sur la création d’un regroupement de députés qui déclarent soutenir les actions du gouvernement. Cela a été une grande surprise dans l’opinion. Selon le principe de la séparation des pouvoirs cher à Montesquieu, le pouvoir législatif conserve le rôle de «contre-pouvoir». Ce qui suppose qu’il ne peut

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 27
  • Avatar commentaire
    leo 2 mois

    C’est des député qui ne savent même pas ce pourquoi ils sont élus. Leur problème c’est être dans les grâce du pouvoir pour pouvoir mieux se sucrer et voter des lois scélérates sur le dos du peuple. Ce vlavonou ne m’étonne pas. Son mentor a pris un marché de route de 250 millions,et ils doivent louanger talon pour être bien vu. Ce qui est sur les crimes économique rattrape toujours. Cas de fagbohoun qui a du fuite le pays

  • Avatar commentaire
    Amaury 2 mois

    @Tundé,

    Je n’ai pas eu le temps de lire votre insanités sur moi. Me traiter comme vous l’avez fait est une autre preuve de votre malhonnête intellectuelle en plus des arguties que vous débitez pour justifier l’indécence qui se passe chez nous.

    J’ai un niveau doctoral dans mon domaine et je gagne un salaire à faire pâlir certains de vos sinistres et vous voulez que je sois naïf, ridicule et complexé ? Si le ridicule pouvait tuer, certains comme vous seraient mort depuis longtemps.

    J’espère juste que vous avez eu le temps de lire le post de @Napo. Mais vu la cécité dont vous êtes atteint, je ne suis pas sûr que vous ayez tirer quelque chose.

    • Avatar commentaire
      aziz 2 mois

      Amaury…!!!

      Pourquoi faire du mauvais sang..avec les saillies..de tundé

      En effet..toute sa vie..se résume..à etre situationniste…dont le seul mérite est d’etre fon…d’abomez…sous soglo

      garçon de course,la plonge,..il a tout fait..et a bénéficé..de la faveur des soglo..

      Moi..j’ai lu..tous ses post.et étant intelligent..j’ai compris qui…il fut…

      Un vériable barbouze affecté..à natitingou…par les renseignements généraux au temps des soglo….

      Aujoudhui…il les renie…en bon traite abomeen..

      A la fin de sa vie…il ne voit pas comment se faire pardonner…mais trouve…dans talon…un messie

      Alors…que manifestement…talon…est ce qui pouvait nous arriver de pire

      Voilà..quelqu’un ..talon…qui a su…que les beninois…que nous sommes…ont chacun…un prix..qu’il va payer

      C’est triste…

  • Avatar commentaire
    Big 3 mois

    La politique sous nos tropiques devient dégoutante.
    Il faut une nuit des longs couteaux, comme sous hitler, pour zigouiller tous ces vieux gringos éhontés qui souillent notre parlement !

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 3 mois

      Bigo ” nous serons ” biguement ” à vos côtés pour tous les ” zigouiller “

    • Avatar commentaire
      Che Guevara 3 mois

      Le couteau est le bulletin de vote.

      Si vous echangez votre vote contre un sac de riz, bidon d’huile vegetale et quelques billets neufs et ben, il n’y aura pas grand-chose qui changera dans la gestion de ce pays.

      Mieux vaut faire un eveil de conscience des electeurs autour de vous que de brandir couteau.

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 3 mois

        Toi che , tu fais quoi dans les forêts congolaises, angolaises , boliviennes , avec kalach , couteaux à la ceinture ?

        • Avatar commentaire
          Che Guevara 3 mois

          J’attends le moment propice pour t’egorger…Be aware!

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 3 mois

            Che , toi là , tu vas me trouver où ?

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 mois

    Che , l’expression ” épuration radicale et sanglante de cette classe politique corrompue ” conviendrait mieux
    Comme en 1789 en France , et même votre OLLA OUMAR qui ici est un peu le danton ou Robespierre de cette peut passer dans la charrette pour la guillotine s’il a trompé et volé le peuple du benin

    • Avatar commentaire
      Che Guevara 3 mois

      N’est pas toi Olla et tes acolytes sous Yinwè qui avez accentue toutes ces derives dans le pays…

      On va te guillotiner aussi.

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 3 mois

        Che toi là quand tu parles ainsi de Yayi je vais te renvoyer dans les les forêts du Congo ou de la Bolivie hein ! Entre Yayi et le croc.es de talon , y a pas photo

  • Avatar commentaire
    Che Guevara 3 mois

    Je pense qu’un renouvelement de la classe politique est necessaire.

    Aux prochaines elections les beninois doivent faire plus preuve d’analyse critique quant au choix des personnes qu’ils designeront pour les representer au parlement.

    Nous avons besoin d’une autre generation et d’une autre mentalité dans nos institutions.
    Talon a formate depuis des decennies cette classe politique a sa guise en les baignant de billets des banque.. et il les maitrise au bout des doigts…

    Meme les vieux syndicalistes qui vociferaient dans le temps ont tous progressivement jeter l’eponge.

    Ce sera le tour de nos politicards aux prochaines elections, je m’en doute.

  • Avatar commentaire
    Gbegamey900 3 mois

    Ces députés n’ont aucune éducation et aucune éthique. Diplômes achetés pour les uns, arrivistes pour les autres et corruption. Voilà ce que vous avez comme députés. Des bons à rien…des moutons qui veulent s’enrichir. Bref ce que disait quelqu’un: ” dss intellectuel tares”

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 3 mois

    Au moins ce député a dit clairement ce que fait la majorité des soi-disants députés au parlement béninois. Cette majorité s’est érigée en fossoyeurs de la démocratie. Ils ont tourné dos aus aspirations du peuple pour servir un seul homme leur seul ventre.

    Maintenant que c’est clair, il ne faudra pas que l’on s’arrête lá.

    Prenez votre canne de pelerin et aller de hameau en hameau expliquer aux populations ce que font ces députés. Pour qu’aux prochaines élections tout soit fait pour que ces députés traitres ne puissent plus siéger au parlement dans la prochaine législature.

    Car ils sont convaincus qu’au moment venu, ils serviront de Petits Sous aux populations pour les faire marcher dans leur sens.

    C’est ce qu’il convient d’expliquer aux populations.

    Prenez l’argent qui vous est offert mais ne les voter pas. Votez celui qui s’est battu pour vos intérêts pendant la période passée ou qui est sencé de la faire pour l’avenir.

    C’est si simple que cela l’entreprise démocratique.

  • Avatar commentaire
    ESSABE 3 mois

    La leçon est retenue. RDV aux prochaines élections…

  • Avatar commentaire
    Amaury 3 mois

    C’est dommage qu’un député puisse avoir cette conception de son rôle dans une démocratie.

    • Avatar commentaire
      Tundé 3 mois

      Vous resterez naïf, ridicule et complexé.
      Dans tous les pays , les chambres législatives reçoivent des directives et consignes de leurs associés qui sont à l’Exécutif.
      Trump donne des consignes aux sénateurs. Macron donne des consignes aux députés de En Marche . Et pourtant la démocratie ne souffre de rien dans ces pays.
      Au Benin, le BMP reçoit des consignes et des orientations dun président Talon, il reviendra à ces valeureux représentants du peuple de voter les loi en toute liberté de conscience.

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 3 mois

        Tundé quelle malhonnêteté ! Tu peux nous dire sur quelle liste ils se sont présentés devant les électeurs , est sur une liste de ton croc.es de talon ?
        Tordu de chez les tordus vous êtes vous les ruptu.c.ons , votre crépuscule sera sanglant

        • Avatar commentaire
          Tundé 3 mois

          Faudrait-il répondre au sanguinaire en déprime que vous êtes ? Piètre individu

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 3 mois

            Et tu as répondu , tundé , piètre de chez les grands piètres individus .
            Tes amis ruptu.c.ons et toi , vous passerez à la guillotine, c’est certain , afin que ça serve de leçon

          • Avatar commentaire
            YERIMA 3 mois

            Pas du tout mon cher Tundé! Répondre à un attardé en déprime de Ollar Oumar est une perte de temps.

      • Avatar commentaire
        Napoléon1 3 mois

        Tundé, présenter les faits de cette manière-là comme vous le faites ici, réflète exactement la description faite par Emmanuel Mounier déjà en 1948 au Sujet de l’intellectualisme dahoméen: “Cet intellectualisme fait de méchanceté et de mesquinerie, qui est de nature à nuire au développement du pays”.

        Vous dites: “Dans tous les pays , les chambres législatives recoivent des directives et consignes de leurs associés qui sont à l’Exécutif”

        Et vous essayez d’appuyer cette déclaration par les exemples du Président des USA et celui de la France.

        Ce faisant, vous tentez de justifier l’injustifiable en comparant ce qui n’est pas comparable et vous vous estimez avec ce truchement des faits plus savant que les autres. Car vous lancez à leur endroit avec cette suffisance éhontée, qu’ils resteront naif, ridicule et complexé.

        C’est bien là la méchanceté et la mesquinerie de l’intellectualisme dahoméen voire béninois. Car celui qui sait, mais qui tord le cou à la vérité est méchant. Et celui qui tente de justifier l’injustifiable par des jeux de mots, pose un acte mesquin.

        Trump, le Président américain a fait sa candidature aux élections présidentielles américaines en tant que membre du parti républicain des Etats Unis et a été élu sur cette liste. les républicains ne sont pas seulement des associés de Trump, ils ont avec lui un parti, une Vision, un programme et ils defendent depuis toujours la même cause pour influencer la société américaine vers une direction qu’ils jugent la meilleure.

        C’est donc normal que les députés républicains aussi au Sénat qu’au Congrès américains échangent avec leur Président républicain afin que les choses aillent aussi bien au Sénat comme au Congrès dans le sens des republicains.

        Le Président francais, même s’il s’est fait porter par le mouvement “En marche” candidat aux élections présidentielles et soit élu,le parti socialiste francais est son socle de départ. Aussi il y a eu les élections parlementaires qui lui ont confirmé une majorité parlementaire à l’assemblée.

        Il est aussi normale que les député de son mouvement et ceux du parti socialiste échangent aussi avec lui dans leur travail quotidien parlementaire pour défendre la politique qu’il a définie.

        Vous ne pouvez pas comparer rien de tout cela avec la composition de l’assemblée nationale béninoise et les députés qui y sont.

        A l’assemblée béninoise vous avez à faire avec un Ensemble hétéroclyte sans vie et sans Vision de parti, sans Programme particulier qui court dans la direction du vent.

        la preuve, Talon avant son élection n’a pu compter sur aucun parti politique. Vous me répondez naturellement, que lors de l’élection du Président du parlement il avait sa main dans les tractations. Mais ceci n’est pas une pratique sincère démocratique, de devoir compter sur des gens que l’on influence pour les détourner des aspiration du plus grand nombre pour ses intérêts personnels.

        Le régime politique américain est semi- présidentiel et semi parlementaire. Le parlement avec un système de deux partis, y joue un rôle important.

        Il en est de même pour le régime politique francais, dans lequel le Président parfois doit cohabiter avec une majorité parlementaire qui n’est pas issue du parti qui l’a porté au pouvoir.

        La démocratie ne souffre pas dans ces deux pays, puisque les acteurs y agissent tel que prévu.

        Le Bénin a opté pour un régime présidentiel tout court. Où le Président définit et conduit sa politique. L’objectif visé avec un tel régime est la transparence de la séparation des pouvoirs dans l’Etat.

        Dans un tel régime, la démocratie aurait gagné si chaque Institution se bornait à faire son travail selon la mission qui lui est impartie par le peuple sans chercher à interjecter dans le domaine des autres institutions.

        Mais c’est tout à fait le contraire qui est vécu au Bénin depuis l’ère du renouveau.

        Le Chef de l’exécutif au Bénin, par sa Position a la main mise sur les récettes et autres avoirs du pays. Ainsi tout le monde s’en presse de lui faire allégeance pour en bénéficier personnellement, en premier lieu les députés qui au départ sont mandatés pour contrôler son action.

        C’est cela, ces négociations des distributions et des partages des derniers publics entre la classe politique et le sommet de l’Etat que vous appelez Tundé, “aller chercher des consignes auprès du Chef de l’Etat”.

        Dans le systéme présidentiel béninois, nul n’a Mandat d’aller prendre consigne auprès du Président de la République pour faire bien son travail parlementaire.

        Dans un paysage poltique, où il n’y pas de formation politique digne de ce nom. Dans un parlement, où il n’y a pas d’opposition, où tout le monde a peur d’être reconnu comme tel. Dans un parlement, où le Chef du parlement a déclaré ne plus vouloir être du côté de l’opposition, et que les députés motivés par la transhumance avouent publiquement, de devoir prendre des consignes auprès du Chef de l’exécutif pour pouvoir faire le travail au parlement, si la démocratie ne souffre pas, si elle n’est pas exterminée, c’est quoi alors?

        En considération de tout cela Tundé, ce n’est pas ceux qui font le constat de ces fossoyeurs de la démocratie qui sont “naif, ridicule et complexé”,

        C’est bien vous Tundé qui aujourd’hui allignez les soi-disant députés comme Barthelemy Kassa ou Gbadamassi comme “valeureux représentants du peuple”, c’est vous qui faites preuve d’une malhonnêtété intellectuelle ahurissante.

        C’est

        • Avatar commentaire
          OLLA OUMAR 3 mois

          Napo qui est déjà empereur, veut être prof en droit constitutionnel ;
          Il faut s’accrocher pour lire ton post comparable à notre post mais en français de dantokpa

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 mois

    Avec le croc.es de talon aux affaires , democratie au benin est passée de ” democratie Nescafé à democratie bouillabaisse ou bien de la mer.de ”
    Où c’est le sacro-principe de la séparation des pouvoirs ? Ceux qui soutiennent ce croc.es de talon ont ils reçu mandat de lui avant leur élection ?
    Mon benin devenu la terre des croc.es de race particulière et dégoûtante

  • Avatar commentaire
    ADISSA 3 mois

    60 députés ne font pas 3/4 de l’ensemble c’est 62 par défaut et 63 par excès et comme il n’ y a de demi c’est plutôt 63. Monsieur le journaliste donc vérifier avant de publier