Nigéria – Biafra : 150 militants présumés de l’IPOB arrêtés

Nigéria – Biafra : 150 militants présumés de l’IPOB arrêtés

Au Nigéria, les autorités poursuivent leur chasse aux indépendantistes du Biafra qui menacent la paix et l'unité du pays. 150 personnes soupçonnées d'être liées au mouvement séparatiste de Nnamdi Kanu ont été arrêtés.

Troubles au Biafra : le Nigéria déploie des avions de combat

Après avoir classé l’IPOB (les peuples indigènes du Biafra) organisation terroriste, le Nigéria a accentué son opération contre les membres présumés de l’organisation. 

Ainsi, près de 150 militants présumés de l’organisation ont été arrêtés ces derniers jours. Parmi eux, des personnes arrêtées lors d’une attaque d’un commissariat de police à Aba, d’autres pendant des affrontements avec les forces de l’ordre dans une autre localité près du domicile de Nnamdi Kanu.

Pour l’heure les investigations se poursuivent. Les membres de l’IPOB souhaitent l’indépendance du biafra. Une zone riche en ressources et dont la majorité de la population vit dans la pauvreté.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 1 mois

    Le problème va être la conduite des opérations par l’armée nigériane. Les mecs ont la réputation d’avoir la main lourde avec ceux qui leur tombent entre les pattes…
    Affaire de dosage, de discipline et de fermeté de l’encadrement. Sinon, c’est le genre d’opération de ratissage qui tourne à la campagne de recrutement pour le camp d’en face.

    La règle d’or, en matière d’opération au sein des populations civiles, susceptibles de sympathie envers des insurgés est :

    “parfois craints, toujours respectés, jamais haïs”.