Ouémé/ éducation: L’étau se resserre autour des trafiquants de faux bulletins

Ouémé/ éducation: L’étau se resserre autour des trafiquants de faux bulletins

Le directeur départemental de l’enseignement secondaire technique et de la formation professionnelle de l’Ouémé, Bertin Dansou déclare une guerre sans merci contre les falsificateurs de bulletins de notes dans les lycées et collèges.

Recrutement des vacataires: Les censeurs doivent siéger dans la commission d’études selon M. Hokoundé

La pratique ne date pas d’hier. Des individus malintentionnés délivrent de faux bulletins de notes aux apprenants ajournés du fait de leurs résultats minables. Ce qui, du coup accorde une chance à ces derniers d’aller en classe supérieure dans un autre collège ou lycée. Le piège tendu par la direction départementale de l’enseignement secondaire technique et de la formation professionnelle a attrapé de gros morceaux.

Pour le directeur Bertin Dansou, un terme sera mis dans les jours à venir à ces pratiques malsaines qui se produisent dans les établissements aussi bien publics que privés. La bataille qui sera menée contre les faussaires du système éducatif et leurs complices, sera sans merci relève le secrétaire général du patronat des écoles privées de l’Ouémé, Anatole Kokoyé.

Plus d’une dizaine d’établissements fictifs auteurs de cette pratique ont été énumérés par le secrétaire général qui prévient également les parents d’élèves à être vigilants afin de ne pas se laisser embobiner par ces arnaqueurs et escrocs des temps modernes.

Commentaires

Commentaires du site 0