Bénin: Le SG du Syna-Efc Patrice Trékpo s’insurge contre l’affermage du parc de la Pendjari

Bénin: Le SG du Syna-Efc Patrice Trékpo s’insurge contre l’affermage du parc de la Pendjari

Le Secrétaire général du Syndicat National des Eaux, Forêts et Chasse (SYNA-EFC) a été reçu ce week-end dans l’émission "Morning Live" de la chaîne de télévision privée Golfe TV.

Projet asphaltage au Bénin : 44 rues et 28,38 km seront modernisés à Lokossa

Au cours de l’émission, Patrice Trékpo a dénoncé l’affermage du parc de la Pendjari. Il a également évoqué la situation des forestiers du parc de la Pendjari qui viennent de percevoir deux mois de primes alors qu’ils sont en poste depuis un an.

Le Secrétaire général  du Syna-efc a d’abord fustigé l’accord de siège signé entre l’African Park Network (APN)  et le gouvernement dans le cadre de l’affermage du parc de la Pendjari. Selon Patrice Trékpo, c’est une mafia qui s’installe à la tête du parc avec la signature de cet accord de siège.

Il en veut pour preuve certaines clauses du document à l’instar de celle qui ôte aux forestiers le droit de perquisition au niveau du siège de l’APN ou celle qui stipule que tous les forestiers doivent quitter le  parc .

Le Sg du Syna-efc voit derrière ces clauses une manigance des dirigeants de  l’APN pour avoir la mainmise sur le parc afin de « capturer les animaux de la réserve  pour alimenter les marchés de leurs amis à l’extérieur ». Patrice Trékpo assure qu’il ne les laissera pas faire. Il promet de mettre en place une équipe  de forestiers en accord avec la hiérarchie pour faire échec à cette entreprise.

« Le ministre Didier Tonato paiera les primes de sa poche s’il le faut »

Quant aux forestiers qui viennent de percevoir deux mois de primes alors qu’ils sont en poste depuis un an, le Sg du Syna-efc assure qu’ils auront  l’entièreté  de leurs primes et de la « poche du ministre du cadre de vie Didier Tonato s’il faut ». Parce que c’est ce dernier qui a contre tous les textes pris une note pour demander à la hiérarchie des forestiers de mettre ces agents à disposition de l’APN a affirmé Patrice Trékpo.

Commentaires

Commentaires du site 0