Président passif-actif

Président passif-actif

Je ne suis toujours pas d’accord avec l’injustice, vous avec moi !Pourquoi l’homme doit-il agir ainsi ? La loyauté en politique est une denrée rare, mais elle est possible.

Bénin : Jusqu’où ira le tandem Talon-Houngbédji ?

A la face du monde, en homme rusé, vous avez dit à l’autre : «on va gérer le pays ensemble, nous sommes des frères». Hélas !Le poète du temps présent sert les mots, du sens il s’en fout. Quelle place pour la fraternité en politique? L’homme dont vous avez soigné l’impuissance le matin, prendra tôt ou tard votre épouse.

Monsieur le président, toute idéologie contraire à la vôtre est un crime ! Tous les politiciens et syndicalistes qui ne fléchissent pas genoux devant les œuvres de la rupture, subissent la colère du dieu ‘’agbonnon’’. Tous les maires se mettent au pas du nouveau départ.Les quelques téméraires sont révoqués ou destitués. Les Syndicalistes Médecins après la Mort (SMM) se débattent comme de petits diables dans le bénitier. Sous les tropiques de la rupture, tout passe sous le silence coupable des syndicalistes à la merci du temps. Et le régime de la terreur s’installe à petit pas.

Monsieur le président, personne n’est propriétaire de son indignation, c’est une folie de ma part! Si vos agents de renseignements et vos collaborateurs ne vous disent pas la vérité, les faits et les événements vous conduisent droit dans le mur.  L’impopularité de vos actions est comparable à la panse d’un rat d’église. Votre absence sur le terrain se comprend aisément, car vous êtes un président loin de la réalité que vit votre peuple. Le machiavélisme et l’opacité financière autour des marchés-publics sont des éléments sur lesquels votre politique s’accentue de jour en jour, et crée l’écart entre le peuple et vous.Pourquoi est-on obligé, à chaque fois, de réformer avec exclusion? En tout cas, c’est de la frustration que naît la guerre.

Ils ont dit, et je crois, que le dossier Ofmas est un grand scandale financier. Le temps étant le véritable tribunal de l’histoire, le verdict de votre gouvernance commence à se faire jour.La rupture est-elle l’autre nom de la refondation ?Tels amis, telles pratiques!Tout se fait à l’insu de tous, comme si la gestion d’un peuple s’apparentait à celle d’un couvent. Monsieur le président, tout ceci nous laisse perplexe. Il se susurre même que le projetd’un nouveau code électoral est en pleine gestation.

J’ai déjà eu l’occasion de vous le dire, et vous ne serez certainement pas heureux de le lire une fois de plus : « les caïds, prédateurs de l’économie  nationale ayant pour profession ‘’politiciens’’, ont déjà investi nos marchés de ‘’soutiens gorge’’ à la recherche de leur numéro. » Sorties soporifiques des ‘’Ruptu-Riens’’, création de groupes parlementaires par ci,  regroupement régionaliste par là… voilà comment se prépare une nouvelle ‘’déchéance’’. Faire l’âne pour avoir le foin.

Monsieur le président, je réitère, les erreurs répétitives au sommet de l’Etat sont des fautes.La communication sous votre régime laisse à désirer. La gestion d’un pouvoir nécessite une politique claire et précise des canaux d’informations adaptés aux réalités du peuple. Dans la vie, il y à trois catégories de personnes que l’on ne raisonne pas: l’amoureux, le fou et le riche. On n’apprend rien aux sachants, juste un élément de raison.

Monsieur le président. Ils ont tous cru en votre sincérité, malgré toutes les réserves des passagers du vol ‘’après nous c’est nous’’.Je crois fondamentalement qu’aucun miracle n’a jamais eu lieu dans la vengeance et l’exclusion.Celui qui s’extasie devant ce que tout le monde sait, est peut-être le véritable contemplatif. Il me tarde de vous inviter avec déférence, à prendre un bain de foule, ces temps qui sont les derniers.Choisir d’affronter ou non la vérité existentielle, Patrice aura le peuple au talon❒

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    Talon est le pire président que ce pays n’a jamais eu. Il confisque tous les pouvoir et ramène tout a lui seul. C’est un autocrate d’une rare espèce. Il croit que donner un marché de route a houngbedji suffit. Bientôt lui-même et sa bande de député braqueurs et corrompu seront bientôt chassé de là. Il faut y mettre fin. L’insurrection généralisée peut faire l’affaire. Le pcb a une expérience en çà. Il faut qu’il nous aide. Tout est possible. Le peuple a le dernier mot.

  • Avatar commentaire
    Olamide 3 semaines

    ça va aller…..

  • Avatar commentaire
    Amaury 3 semaines

    J’espère que Pata lira cet appel la tête froide.