La mise aux arrêts de rigueur de 45 jours du Capitaine Patrice Trèkpo, Secrétaire général du Syna-Efc, n’est pas du goût de la Fédération des syndicats des travailleurs du ministère de l’économie et des finances (Fésyntra-Finances). A travers un communiqué, elle dénonce cet acte qui est dans la droite ligne de la pratique des restrictions des libertés, par l’actuel régime. Lisez ci-dessous le communiqué.

Voir les commentaires

3 Commentaires

  1. Talon sait que ces syndicalistes ne pourront rien. Il connaît leur fonctionnement et donc agit en conséquence. Honte à vous âmes vendues . Ce gars fait du pays ce qu’il veut car il connaît vos prix!

  2. Il mérite 60 jours d’arrêt de rigueur et par la suite traduit devant un conseil de discipline pour être radié. Il n’y pas démocratie dans les corps armés mais plutôt une discipline de fer librement consentie. Un capitaine est censé connaître les reglements du corps

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom