Supposée malversation au CNBU: Irénée Boko bientôt devant les tribunaux

Supposée malversation au CNBU: Irénée Boko bientôt devant les tribunaux

Le secrétaire général de la Commission Nationale Béninoise pour l’Unesco Irénée Boko sera poursuivi par la justice béninoise pour sa gestion peu orthodoxe de la commission.

Azovè : Une femme calcinée par un feu déclenché par l’essence de contrebande

Ainsi en a décidé le conseil des ministres du 13 septembre 2017 après la présentation d’une communication du ministre de l’enseignement primaire relative au règlement à l’Unesco des fonds relatifs aux dépenses non justifiées des bienniums de 2008-2009 et 2010-2011.

Des dépenses non justifiées d’un montant de 9.497.387 FCFA auraient été faites par le Sg de la CNBU Irenée Boko comme l’a démontré la mission de vérification de l’inspection générale du ministère de l’enseignement maternel et primaire. Le conseil des ministres a demandé au ministre des finances de mettre à la disposition du ministre Salimane Karimou, cette somme afin qu’il règle la facture  à l’Unesco.

Il a ensuite instruit le ministre des finances pour mettre en débet le secrétaire général de la CNBU, Irenée Boko et les personnes impliquées dans cette mauvaise gestion de la commission. Le ministère de la justice a également été instruit pour traduire les concernés devant la justice. Ils doivent rembourser une somme de 14 665 090 FCFA

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 4 jours

    Ainsi va le Bénin….Et quand Talon décide de mettre de l’ordre, tout le monde crie holà….Un recensement des ardoises et détournements opérés dans les sociétés d’Etat laisseraient pantois plus d’un….Le surplace et le recul du Bénin en terme de croissance et de bien-être des populations vont persister pour de longues années encore….Soglo a dû éponger plus de 300 milliards d’ardoises des banques d’Etat liquidées pendant 5 ans, Bénin Telecom a laissé plus de 200 milliards de déficits que l’Etat est train de Sonacop….Sonapra..etc…..Quelles saignées pour un si petit pays aux ressources naturelles quasi inexistantes………Arrêtons la comptabilité macabre..C’est à croire que nous sommes vraiment maudits…ICI C’EST LE BENIN…de la médiocrité et l’anti-patriotisme….

  • Avatar commentaire
    Tchité 4 jours

    Il faut aussi s’acharner contre ceux qui detournent les milliards.

  • Avatar commentaire
    Tchité 4 jours

    Combien de points d’eau propre aurraient pu etre installer dans combien de village du Benin avec cette somme detournee, aussi maudique qu’elle soit.