« l’Afrique a un incroyable talent »: Amagbégnon partage sa vision avec les Africains

« l’Afrique a un incroyable talent »: Amagbégnon partage sa vision avec les Africains

La saison 2 de l’émission télé, « l’Afrique a un incroyable talent», enregistre plus de 400 candidats venus de plusieurs pays francophones, et qui présentent leur incroyable talent à un jury, dans l’espoir de décrocher le plus grand prix.

Accident de circulation à Cotonou au Bénin : 2 personnes brûlées

Amangbégnon, l’un des représentant du Bénin à cette émission qui se déroule à Abidjan, a brillé par sa prestation du vendredi 20 octobre 2017, en arrachant trois ‘’Oui’’ aux membres du jury. Dans une interview qu’il nous a accordée ce mardi 24 octobre 2017 à Cotonou, le slameur nous explique sa motivation et justifie sa participation à ladite émission par une vision beaucoup plus grande que le 1er prix.

«L’essentiel pour moi était de communiquer ma vision artistique au monde. Le reste n’est que secondaire, quoi qu’indispensable pour la suite ». C’est ce qu’a affirmé l’artiste slameur béninois Amangbégnon, lors d’une interview qu’il nous a accordée ce mardi 24 octobre 2017 à Cotonou, à propos de sa brillante prestation lors du 3e épisode de l’émission télé « l’Afrique a un incroyable talent ».

Les raisons de sa participation ne portent pas seulement sur les dix millions de franc Cfa destinés au lauréat, mais surtout sur le partage de sa vision artistique. A en croire Amagbégnon, la motivation de sa participation à « l’Afrique a un incroyable talent », réside dans l’opportunité d’audience qu’offre l’émission. Ceci lui permet de donner l’alerte à un grand nombre d’africains sur les maux qui minent le continent. Il y est certainement parvenu, car l’émission est diffusée dans plus de 25 pays africains.

En plus de cela, le message véhiculé lors de sa prestation n’a pas du tout laissé indifférent les spectateurs qui ont suivi l’émission en live à Abidjan. Avec son texte poignant intitulé « Houénoussou », le slameur en synergie avec le « duo Landry+ », a dénoncé les méfaits de l’exclusion mutuelle des religions qui tue à petit coup ‘’le vivre ensemble’’ au sein des peuples. Selon lui, face à la culture de méfiance et de rejet, il est crucial d’œuvrer à rassembler les hommes de différentes religions autour de valeurs essentielles comme l’amour, la tolérance et la solidarité.

Dans un silence absolu, le public s’est donc laissé emporter par les sons de la guitare et de la clarinette joués en fond sonore par le duo Landry+, pour accompagner Amagbégnon dans sa ‘’prêche’’ qui n’a durée qu’une minute et quelques secondes. Visiblement séduits et touchés par son message, le public et le jury de « l’Afrique a un incroyable talent », ont extériorisé leur joie par des cris stridents et des applaudissements.

Les membres du jury dont les artistes chanteurs Fally Ipupa et Angélique Kidjo, suivis de la Comédienne Claudia Tagbo, ont à l’unanimité donné leur ‘’Oui’’ d’approbation, en donnant ainsi la possibilité à Amagbégnon de continuer l’aventure. Après cette 1ère étape, l’artiste reste confiant et promet servir du ‘’sensationnel instructif’’ s’il va en demi-finale après délibération du jury.

« Avec la complicité de mes musiciens Landry Padonou et Landry Magnidet j’y arriverai. Car j’ai conscience que le monde a besoin de se distraire pour avoir de la stabilité psychologique nécessaire à l’accomplissement des tâches de développement qui lui incombent. ».

A noter que la délibération à l’issue de laquelle seront désignés les demi-finalistes, est prévue pour le 3 novembre 2017.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Wiwe 4 semaines

    Vraiment il semble que vous n avez plus de sujet d information hein car je ne vois pas l utilité de ce article désolé