Bénin: Bientôt une agence pour surveiller la qualité des enseignements universitaires

Bénin: Bientôt une agence pour surveiller la qualité des enseignements universitaires

Après avoir décrété la fin de la gratuité des inscriptions dans les universités publiques, le gouvernement béninois envisage de créer une agence chargée de veiller à la qualité des enseignements dispensés dans ces universités.

Limite d’âge au BAC 2017 : le DOB affirme que ses propos ont été mal compris

L’information a été rendue publique ce jeudi 05 octobre 2017 par le directeur de cabinet du ministère de l’enseignement supérieur qui participait à la rentrée solennelle universitaire de l’Université d’Abomey-Calavi.

Le directeur de cabinet a également annoncé qu’il y aura désormais une nouvelle procédure de recrutement du personnel enseignant dans les universités publiques du Bénin.

Pour Bienvenu Koudjo,  ces nouvelles réformes permettront aux universités de devenir des lieux de formation à même de contribuer au développement social, économique et culturel du béninois.

M Koudjo  est aussi revenu sur la suppression de la gratuité des inscriptions dans les universités. Il a invité les étudiants a considéré ces frais d’inscription comme une contribution individuelle à la mobilisation des moyens plus importants pour améliorer les conditions de travail dans les universités.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 2 semaines

    Il n’est pas – me semble t-il – nécessaire de réinventer le monde.

    Comme les pays développés au début du siècle passé (20e), comme le dit “Jean”, le Bénin a besoin d’instruire la masse (parler, lire, écrire, compter) dans une langue qui est celle des élites et le dénominateur, commun aux populations du pays.

    par parenthèse, pour les nationalistes/amateurs de “nœuds au cerveau” et grandes idées déconnectées, à contretemps:
    C’est de ces populations DEVENUES INSTRUITES, que viendront les solutions, les méthodes, d’apprentissage et de survivance des langues nationales. Les élites sont et ont été, dans tous les pays du monde; incapables de les produire.

    – Le Bénin a un autre problème (la terre tourne sans l’attendre), c’est le “matching” des formations existantes avec les besoins; sous contraintes de coûts et de moyens (ressources qualifiées).

    Pour colmater cette fracture, il faut des formations courtes professionnelles et certifiantes, qui s’adressent à des déjà instruits, voire qualifiés (BAC, BTS, Licences, masters, etc…).

    – Techniciens (agricoles, TIC, services, etc…)
    – Techniciens d’encadrement (idem),
    – ingénieurs/cadres d’entreprises (VAE+ formations spécifiques ciblées)
    – enfin, formation à l’endroit des cadres supérieurs dont il apparait clairement que 90% ont reçu et dispensent des formations, utilisent des méthodes sclérosées, dépassées de loin.
    Le management de beaucoup d’entreprises, privées/publiques, le fonctionnement de l’administration, de cadres d’Etat (normalement) de haut niveau, en font la démonstration quotidienne éclatante.

  • Avatar commentaire
    Jean 2 semaines

    Le Bénin a besoin actuellement d´une éducation de masse et non du disours inutile de ”Qualité”. Dans un pays majoritairement analphabète, la priorité ne doit et ne peut être la qualité. Le
    Pou amorcer le développement en Afrique, il faut d´abord une éducation de masse, le Bénin gagnerait plus à investir dans ce sens. Une fois cet objectif atteint, les gouvernements se pencheront sur la qualité. Cessons de nous tromper de combat comme toujours.
    Cela peut paraître un raisonnement infondé mais c´est une réalité.

    • Avatar commentaire
      aziz 2 semaines

      Je ne suis pas un rupturien…encore moins…un yayiste sectaire…

      1..je ne suis pas un rupturien..parce que talon.ne m’inspire aucune confiance…quant à sa capacité de dirriger un pays comme le notre..pour le bien..des populations..

      Et pourtant…le monsieur…me séduit par sa capacité de maitrise de soi..sa structure mentale,intellectuelle..et son tempo..dans ses actions

      Il a toujours une suite,une cohérence..dans ce qu’il dit et ce qu’il fait….

      Je ne suis jamais arrivé..à le prendre….en flagrant délit…de contradiction….et j’ai comme l’impression…qu’il agit selon un logiciel…informatique..séquentielle…

      Les reformes…qui consistent..à liquider toutes les structures..de l’état..non pertinentes…la carte agricole du pays…et tant d’autres…me séduisent..

      La liste est longue

      2..je ne suis pas un yayiste sectaire…c’est reconnaitre..qu’au delà des actes posés par yayi…en termes de réalisations…sa gouvernance…est entachée…de beaucoup de tares

      Une gouvernance..sans boussole,brouillonne..le populisme,le régionalisme..le laxisme..et tant d’autres….font parties…de ce qu’on peut déplorer dans ce pays..

      Lz..!!!…son échec…est pour moi…une bonne chose…dans la mesure…ou celà nous permet de voir…que 99%…de ceux qui ont fait camapagnes…pour lui…n’étaient que des faux….et qu’ils ne visaient que leurs inteets égoistes

      Aujourdhui…yayi,et lz…savent…qui était…qui…et qui avait des conviction…et qui ne l’avait pas

      Enfin…talon..posera des actions impopulaires indispensables…pour le décollage de notre pays…et rendre..la gouvernance…de lz..beaucoup plus tranquille…avec des gens nouveaux…