Ravip au Bénin : Patrice Talon envoie ses députés en campagne

Ravip au Bénin : Patrice Talon envoie ses députés en campagne

Certains députés proches du pouvoir nourrissent un intérêt certain pour le Ravip. Un outil de développement dont le démarrage est prévu pour le 1er novembre 2017.

Assemblée nationale: 04 dossiers d’autorisation de ratification adoptés

En témoignent les démarches sous le contrôle de leur leader, le président Patrice Talon, pour leur participation à la sensibilisation des hameaux et des contrées du pays, sur le recensement administratif à vocation d’indentification de la population.

Dans une récente intervention sur la radio Capp Fm, précisément dans l’émission ‘’Forum politique’’, l’He Orden Alladatin confiait que : « Le politique sera là pour faciliter l’opération sur le terrain. La médiation sociale va se faire… Les députés sont politiques et ce sont eux qui sont en contact permanent avec les populations. Ils sont plus habitués à mobiliser les populations autour de grands enjeux ».

Ces propos de ce député membre du Bloc de la majorité parlementaire, est une prophétie qui s’accomplira. En effet, la réalisation du Recensement administratif à vocation d’indentification de la population, ne souffrira d’aucune insuffisance malgré les vagues de contestations sur le choix de l’opérateur. Orden Alladatin a presque tracé le chemin aux députés qui épousent la rupture. C’est à raison, selon nos sources, que le chef de l’Etat a échangé avec les soixante députés du Bmp, sur la nécessité de vulgariser le Ravip pour y faire adhérer le plus grand nombre de citoyens.

C’est ce qui a résulté des échanges entre les députés membres du Bloc de la majorité parlementaire et le chef de l’Etat, ce samedi 21 octobre 2017 dans le bureau de l’un des anciens barons des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). La même source renseigne que le bureau est situé à quelques encablures du domicile du chef de l’Etat, et a permis à ce dernier de recevoir ses hôtes par groupe de trois députés.

Cette réception faite dans les règles et selon les coutumes africaines, a été suivie de recommandations. Le député qui ne va pas atteindre un fort taux de recensement dans sa circonscription électorale, ne sera pas repositionné. Les mêmes consignes fermes seraient données aux préfets et aux maires pour une vaste mobilisation autour du Ravip. Visiblement, les élus du peuple vont s’investir et les circonscriptions seront mouvementées, chacun voulant démontrer sa force de rassemblement et de persuasion

Commentaires

Commentaires du site 0