Bénin- La suppression de la Cena n’a jamais été discutée au sein du BMP selon Nassirou Arifari-Bako

Bénin- La suppression de la Cena n’a jamais été discutée au sein du BMP selon Nassirou Arifari-Bako

Les 59 députés du Bloc de la Majorité Parlementaire (BMP) n’ont pas en projet de supprimer la Commission électorale nationale Autonome. C’est en tous cas l’avis du député Nassirou Arifari Bako qui l’a claironné ce mardi 03 octobre 2017

Gbadamassi, Kassa, Bako : Trois champions de l’instabilité et de l’opportunisme politiques

C’était sur l’émission Actu Matin de la chaîne de télévision privée Canal 3 Bénin. « Le Bloc de la Majorité Parlementaire auquel j’appartiens n’a jamais discuté du maintien ou de la suppression de la Cena » a affirmé d’emblée l’ancien chef de la diplomatie béninoise, qui répondait ainsi aux allégations de ses collègues de  la minorité parlementaire. En effet,ces parlementaires anti-Talon accusent leurs collègues du BMP de préparer une réforme du code électoral dont la finalité sera la suppression de la Cena.

Pour l’honorable, aucun béninois ne peut penser à la suppression de la Cena parce que c’est  un instrument de crédibilisation du processus électoral au Bénin. C’est pour Nassirou Arifari Bako, une innovation du système démocratique béninois vue comme un modèle sur tout le continent africain.

Il affirme par ailleurs, que la Cena a été le sujet de plusieurs de ses communications à l’étranger. Il en a montré l’utilité et la pertinence. Le député ne se voit même pas en train de s’associer à une  initiative qui vise sa suppression.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    Paul Ahéhénou 3 semaines

    Ce monsieur de Bako a quelle crédibilité? Il ment comme il respire, pourvu qu’il y trouve son intérêt. Malheureusement, ces genres d’individus se feront encore réélire, parce que les populations n’ont pas le discernement qu’il faut. Sinon, ce sont des gens qu’on doit à jamais bannir de toute responsabilité politique.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 semaines

    De suite , il faut douter des propos de ce arifari bako , et surtout de celui à qui lui et des vendus apportent leur soutien à l’assemblée .
    Pensez à ce qu’ils voulaient faire pour réviser la constitution sans passer par le peuple , le reférendum, la misère qu’il font subir au peuple , les restrictions de libertés primaires , les pillages systématiques, les licenciements sauvages etc .
    Et je demande aux beninoises et beninois de rester vigilants , car ils préparent une grosse magouille pour passer aux élections en faisant un KO douteux

  • Avatar commentaire
    Karl 3 semaines

    Il peut dire le contraire? Sous Yayi, n’est pas lui qui affirmait que la carte Lépi était un instrument majeur de développement, Quelle institutions accepte la Lépi? A quoi cela sert. Bako, si tu as trouvé ton compte avec la rupture, ne vient pas nous distraire avec tes beaux discours