Le préfet Toboula promet de mener la vie dure aux personnes qui collent sur les lieux publics des affiches hostiles au Recensement administratif à vocation d’Identification de la population Ravip.Dans une interview qu’il a accordé à la presse ce mercredi 18 octobre 2017, le préfet du littoral a vertement menacé ces citoyens poseurs d’affiches qui fustigent le RAVIP.

Loading...

« Je voudrais lancer un appel à ceux qui s’adonnent à ces sales besognes qu’il s’agit là de troubles à l’ordre public que je ne saurais tolérer…Tout ceux qui seront pris en flagrant délit ou qui seront pris à la suite de nos enquêtes seront traités comme des individus et on va leur appliquer la dernière rigueur de la loi »  a déclaré Modeste Toboula qui accuse par ailleurs certains politiques d’être les commanditaires de ces actes de “vandalisme“.

Pour le préfet du littoral certains hommes politiques actionnent les réseaux d’intoxications. Ils amènent certains citoyens à commettre des actes de vandalisme aux fins de freiner l’élan du gouvernement pour mettre en place le Ravip qui n’a pourtant pas un objectif politique. Selon Modeste Toboula, l’instrument est un outil de développement.

Voir les commentaires

21 Commentaires

  1. Si Monsieur Toboula interdit les affiches parce qu’elles salissent la ville, je le soutiens. Sinon je me pose de questions.
    Je ne comprends en effet, pourquoi sanctionner quelqu’un qui exprime un avis contraire au nôtre. On est où là? La liberté d’expression et d’opinion existent dans ce pays ou pas?
    Monsieur Toboula pense t-il vraiment rendre service à son mentor avec cette décision?

    • Si Monsieur Toboula interdit les affiches parce qu’elles salissent la ville, je le soutiens. Sinon je me pose de questions.
      Je ne comprends en effet, pourquoi sanctionner quelqu’un qui exprime un avis contraire au nôtre. On est où là? La liberté d’expression et d’opinion existent dans ce pays ou pas?
      Monsieur Toboula pense t-il vraiment rendre service à son mentor avec cette décision?

  2. Toboula gros nez , où est passée ta fameuse ligne rouge aux marcheurs 😜?
    Pourquoi as-tu vite accepté que les marcheurs sortent de la bourse du travail pour traverser cotonou ce vendredi 20
    Si tu es garçon sors ton gros nez pour te le faire aplatir 😡

  3. La coercition comme fin en soi…

    Vu la probabilité qu’au Bénin (ou ailleurs en Afrique), ce soit un âne qui tienne le gourdin, compte tenu des systèmes politiques aujourd’hui; la coercition sert plus souvent à amener le peuple dans la déchéance sous le joug d’un dictateur (cf révolution béninoise), qu’à forcer le pas vers le progrès.

  4. Merci enfin de voire des éclairés et illuminé à la tête de ce pays m’en déplaise à ceux qui ont pendant longtemps pris le pays comme la cours du roi pétho et se pensait tout permis. Quand vous allez dans d’autre pays vous les enviés pensé vous qu’il y sont parvenu en étant dans du désordre et du tout permis ou quoi?je trouve même qu’il y a encore du laxisme dans certaine chose.
    Vive la rupture
    Vive le Bénin

  5. Amaury..

    malheureusement….seule la coercition..est le langage que comprend l’africain…

    Je ne peux pas comprendre…qu’on admire les autres pays…on se sent à l’aise..quand on va chez eux..la propreté ,la disciplie..l’ordre….et que chez nous on ne veut pas..s’appliquer les principes de bases…comme ceux là….qu’on admire

    Ce n’est pas le saint esprit…qui viendra le faire à notre place

    Le progres… a un prix qu’il faut payer

    Si toluba…ne le fait pas…quelqu’un d’autre viendra le faire avec plus de brutalité

    La dialectique des choses…nous l’impose..

    Ce n’est pas une histoire de rupturien…ou d’anti rupturien…c’est une histoire de responsabilité …et de bon sens

    • @Aziz,

      ”…seule la coercition..est le langage que comprend l’africain…” Ce n’est pas vrai. L’africain n’est pas plus indiscipliné que d’autres. Ce qu’il veut c’est que ses dirigeants les valeurs qu’ils prônent dans la justice et l’équité.

      Prenez le cas de votre bulldog, dans quel pays sérieux, quelqu’un condamné récemment pour des faits d’escroquerie peut-il être nommé préfet ? Aucun si ce n’est au Bénin. Dans ces conditions que voulez-vous de lui de juste ? Que nenni !

    • @Samuel,

      Si c’est un escroc qu’il nous faut pour nous mettre au pas, alors vive l’escroquerie.

      Nous ne sommes pas tombés si bas dans notre cher et beau pays, ancien quartier latin d’Afrique, même si comme on dit, à défaut de chiens, on va à la chasse avec des porcs (C’est bien ça non ?)

  6. Cet é.n.e.r.g.u.mène revient encore avec ses menaces à la con. Il va arrêter les gens sous quel prétexte ?

    Espèces d’ig.n.o.r.a.nts.

    Merde !

  7. De gaule…que je considère comme..un homme tres cultivé,et qui avait l’art de manipuler la langue française..disait…que c’est pas normal…que dans une maison..qu’on tolère..les enfants poser leurs pieds sur la table….ou bien…qu’on tolère aux filles de rentrer à des heures tardives..

    raison pour laquelle…je considère…que le vivre en ensemble ,la construction d’un pays…à l’image de ceux…que nous envions..exigent..des comportements….qui doivent passer..par l’autorité de l’état..la discipline et la rigueur

    La laxisme…est incompatible..avec le dessein…que se donne le benin…et de cpoint de vue..toluba…fait ce qu’on devrait faire depuis tres longtemps

    On ne doit pas permettre…à tout le monde…d’occuper les espaces publics…comme leurs propriétés publics

    Je veux…que le benin soit comme l’allemagne,la suisse…et les pays scandinaves…et celà à un prix à payer

    Je ne suis pas un dictateur..ni un adepte de la violence…mais j’aime l’ordre et la discipline…comme dans une armée

    • “Ordre et discipline” n’ont pas dans une armée, la finalité que tu sembles leur accorder. Ce sont juste des objectifs au service d’une finalité.

      Pour preuve, les rapports entre l’encadrement et les hommes sont très différents selon les endroits et les circonstances. Les petits chefs “dictateurs de casernes” l’apprennent vite et quand ils tardent, ils l’apprennent parfois à leurs dépens.

      La violence est rassurante – me semble t-il dans ton cas – en ce qu’elle apparaît comme la garantie du maintien d’un ordre (désordre ?), bien connu(s); donc perçu comme rassurant.

      C’est pour ça ,que la violence est plus souvent utilisée par des forces réactionnaires (qui s’opposent – au sens de la mécanique, action/réaction – à l’évolution des choses) ou conservatrices.

      L’évolution d’une société, d’enfants qui grandissent, de rapports sociaux/mœurs qui se modifient; posent des questions dont les réponses ne sont pas évidentes et qui inquiètent.

      Seulement, tu me concéderas que, l’homme n’est pas Dieu et que la dialectique 🙂 entre les choses et les hommes; que tu évoques si souvent à plaisir, fait que par nature, la vie est pleine d’incertitudes.

      Autrement dit, qu’on ne peut jamais certifier que tout est sous contrôle. Il est donc vain de tenter de s’en assurer à tout propos, par la violence; surtout lorsqu’il s’agit d’opinions d’être humains, à propos de sujets de société.

      Naturellement, nous débattons là d’idées qui ne fréquentent pas, ne serait-ce que pour y passer, la sphère mentale de ton idole. 🙂 🙂

      • Gbeto…!!!

        tu as voulu faire simple…mais ton post…c’est de la contorsion sémantique..

        Il se fait que …mon père..fut le premier commis expéditionnaire…chargé de collectionner..l’impot dans tout…le cercle colonial…de parakou et dépendances…

        Il a du utiliser…la coercition…pour atteindre..ses objectifs admnistratifs..

        Je ne l’ai pas connu…hélas..et ce que je dis m’a été rapporté par ma mère…et ceux qui ont connu cette période

        Il se fait…que…seule la coercition…a pu permettre à quelques europeens…de gouverner le benin….avec des résultats

        Aujourdhui…avec tous les moyens…que nous avons..on arrive…pas à gouverné 10 millions de tondus…

        Il. y a..forcement…un probleme

        • @Aziz,

          Si on n’y arrive pas, quelle est la cause d’après toi pour que tu veuilles utiliser la force, la barbarie, le non droit avec qui plus est un e.s.c.roc ?

    • Sinon, de GAULLE est – de manière généralement admise – un homme d’envergure, qui appartenait au 19e siècle et qui s’était égaré dans le 20e.

    • J’en veut pour preuve, la sidération et l’incompréhension qui l’ont tétanisé en Mai 68, lors des révoltes estudiantines en France.

      Il a fallu que le Général MASSU, auprès duquel il avait fui, le remonte au cric et organise les contre manifestations républicaines.

  8. “Je suis un partisan de toluba”, non “azziz”, tu n’es pas partisan de TOBULA, tu es fasciné par sa violence, fusse à l’endroit des plus faibles. C’est différent.

  9. Je suis un partisan de toluba…pour ce qui concerne sa maniere à la rambo..d’imposer l’autorité de l’état et le respect des domaines publics

    Sur ce coup…il n’a pas raison…puisqu’il s’agit d’actions à caractère politique…donc l’expression des combats dans une démocratie

    Ceux qui..collent les affiches..ne sont pas des terroristes..encore moins…il n’a pas mort d’hommes

    Qu’il se rappelle…qu’un certain martin dohou azonhiho…a fait pire…

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom