CPI: Philippe Mangou, l’ex-Chef d’Etat Major ivoirien tacle Laurent Gbagbo

CPI: Philippe Mangou, l’ex-Chef d’Etat Major ivoirien tacle Laurent GbagboPhoto: DR | Photo N˚462281

Pendant le procès à la Haye de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et de son proche collaborateur Charles Blé Goudé, le Général Philippe Mangou, ancien Chef d'Etat Major ivoirien a fait des déclarations fracassantes à la barre.

Kemi Seba sur les mutineries en Côte d’Ivoire : les seigneurs de guerre veulent être payés

Interrogé ce jour par l’avocat de Laurent Gbagbo, Me Altit, Philippe Mangou tacle violemment l’ancien homme fort ivoirien aujourd’hui à la Haye. Bien qu’il était le Chef d’Etat Major à l’époque de la crise post-électorale, a lâché le Président Gbagbo pendant la crise pour se réfugier à l’ambassade de l’Afrique du Sud.

Si à la barre le général avait avoué manqué de munitions, il a confié ce jour qu’il n’était pas prêt à faire la guerre car selon lui, « l’armée n’a pas pour vocation de protéger un président qui a perdu les élections». Hier, alors qu’il répondait aux questions de l’avocat du Président Gbagbo, le Général Philippe Mangou avait décrit comment Gbagbo a financé “accidentellement” le commando invisible.

Financement du commando invisible

C’est une grande surprise. L’ancien Chef d’Etat Major à l’époque de la crise post-électorale a apporté un témoignage qui accable Laurent Gbagbo. Sans langue de bois, il a décrit, comment le Président Gbagbo a fournit des armes, des munitions et de désorganiser les forces nouvelles à l’époque.

Laurent Gbagbo a financé accidentellement le commando invisible“, lâche l’ancien Chef d’Etat Major.

A l’en croire, c’est le feu ministre Tagro qui aurait rencontré au cours d’un voyage au Togo Koné Zakaria qui aurait accepté d’acheter des armes à hauteur de 500 millions de FCFA.

 

Commentaires

Commentaires du site 10
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 mois

    Ce mangouste est bien pitoyable , lui qui vient ici jouer au Django, alors qu’il était pitoyable , froussard , chef d’état major ; il faisait la guerre dans son salon feutré et devant les micros , alors que ces hommes se faisaient tuer par les FN .
    Le brave dans cette guerre à nos yeux était , est , et sera SORO Guillaume , sur le terrain de la stratégie de guerre , de diplomatie , et de projet de société, et il y est parvenu , c’est pour ça il a toutes nos admirations , et pourra prendre la relève pour succéder démocratiquement à ouatarra .
    -pour fois je suis de l’avis de segni sur ce qu’il dit de gbagbo qui n’est ni panafricaniste, ou s’il l’est c’est de circonstances, , que c’est un “quetard ” jouisseur , pervers , qui a trompé son monde , ce que pensait et disait de lui , feu president houfouet boigny est vrai

  • Avatar commentaire
    Tchite' 2 mois

    Le peuple vaincra car, on comprend de plus en plus bien les enjeux géopolitique et économique que représente le continent pour ses bureaux d’hier reconvertis pour la circonstance en donneurs de leçons et rendeurs de justice internationale. La vérité c’est qu’iks sont en train de protéger leurs arrières en agissant en toute hypocrisie avec leurs complices Africains. Gbagbo a aussi été bête en alkant chercher un juge français. Altit ne pourra jamais alker contre les intérêts de la France. Il a été formé dans les écoles françaises et il ne fait que prétendre défendre ” l’esclavage et nègre Gbagbo”. On est au 21 ème siècle mais le noir en Eu.rope est encore et toujours méprisé.

    La solution est la vraie libération de l’Afrique y compris économique du joug colonial.

  • Avatar commentaire
    GBOGBOLIKITI 2 mois

    Segni là tu dois être un extra terrestre, j’aimerais vraiment savoir de quoi toi tu ressembles. Franchement mon frère invisible Sègni, j’ai toujours eu du mal à te cerner, car tu écris très souvent des bobas. Tu es impossibe

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 2 mois

    Je ne vois là aucun accablement du Président Gbagbo.

    Ce général qui fut Chef d’Etat Major, estimait-il dans une armée de rebelle ou dans l’armée nationale?

    L’armée nationale ayant la défense du pays comme Mission et face à une Rebellion armée n’était pas en droit d’acheter des armes?

  • Avatar commentaire
    Tchite' 2 mois

    Toi tu es a’ la recherche de quoi? Votre diviser pour regner ne marchera pas, car le peuple a tout compris et s’en sortira tot ou tard.

  • Avatar commentaire
    Tchite' 2 mois

    Lui qui a vite change’ de camps lorsque so pay etait an danger. Il n’a meme pas honte de venir temoigner contra son ancient mentor. Voila l’un des maux qui ruinent le continent. Il est maintenant fait ambassadeur au Gabon par son nouveau mentor. La F.rance continuera de se frotter les mains si ces genres de traitres continuent dans nos pauvres societe’s. Pour eux c’est leur ventre d’abord, la Patrie ou/et le peuple Viennent en dernier.

  • Avatar commentaire
    SEGNI 2 mois

    Tout le monde Gbagbo n’a jamais été un panafricaniste, mais un bouffon à la recherche de l’opulence et du prestige!

    • Avatar commentaire
      aziz 2 mois

      Seigni…..là je valide..à 1000%

      Ce type…est un boulanger….et le panafricanisme…est faire valoir..une poubelle…pour tous les aventuriers

      Ce type…était seoulé..par le pouvoir…ainsi que les siens…qui ont vu là…un filon juteux…

      Soglo…était pret..à faire la meme…chose..lorsque à la surprise générale..il a perdu le pouvoir

    • Avatar commentaire
      Citoyen 2 mois

      Pauvre de vous. Comme l’Afrique entière à vomi votre criminel en-culé dramane il vous faut à tout prix salir le président Gbagbo. Cela ne marchera jamais. N’est pas héros qui veut. Le porteur de couches ouattara dramane ne sera jamais dans le cœur des africains mais Gbagbo oui.

      • Avatar commentaire
        Maou 2 mois

        Je pense plutôt que Segni a raison. Il ne faut pas spolié la mémoire de vrais Héros comme Snakara et Lumumba. On n’est pas panafricaniste de circonstance comme c’est le cas de Gbagbo. Quelqu’un qui trouve que les ressortissants d’une région du pays ne sont pas ivoiriens ou que certains africains vivant en Côte f’Ivoire n’ont pas droit à la vie et de ce fait massacres, moi j’appelle celui la un criminel dont les prisons sont le lieu indiqué pour le restant de sa vie à défaut hélas de lui appliquer la peine capitale.
        En son temps ce n’est cependant pas les conseils de la CEDEAO qui lui ont défaut. L’entêtement de Gbagbo à s’accrocher au pouvoir a fait dire au sage Obasanjo, je cite de mémoire, <>
        Toutes les propositions lui avaient été faites notamment celle d’enseigner dans une université américaine, comme c’est le cas de Pascal Lissouba a l’université de Manchester-UK. Mais votre champion aveugle par je ne sais quoi à tout refusé. Aujourd’hui il se retrouve à la place qu’il mérite. Personne ne devrait s’apitoyer de son sort..